Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du lundi 18 juillet 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du lundi 18 juillet 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Grand Prix de la Région Normandie

Julien Grumetz : Eldorado Royal (1) : À Jallais, il a pris peur de l’élastique au départ et a perdu du temps. Il se montre régulier sur le sable mais ne dispose pas de marge de manoeuvre. Il lui manque l’étincelle pour faire mieux. Il devrait être à son aise à Cherbourg. Maintenant, il y a meilleurs que lui au départ. Il a ses gains et va tenter de se glisser en fin de combinaison.

Sébastien Ernault : Flying Brickell (2) : Il répond présent à chacune de ses prestations. Il a été devancé pour finir lors de ses dernières sorties, sans démériter à chaque fois. Il est battu par de bons éléments et affiche d’excellents chronos. La piste de Cherbourg lui convient bien. Je vais sans doute patienter un peu plus cette fois. Il est capable de faire les sept cents derniers mètres à vive allure. En tête, j’y crois.

Pierre Levesque: Finca Vigia (3) a eu quelques petits problèmes de santé. Elle s’est reposée, c’est une vraie course de rentrée ici. Elle n’est pas prête. En outre, elle est assez difficile à l’attelé, étant bien meilleure déferrée. Vous pouvez faire l’impasse.

André Le Courtois : Dahlia du Pont (4) montre un net regain de forme, ce qui nous encourage à recourir. J’attends de le voir bien se comporter. On ne va pas se priver s’il peut prendre un chèque, mais je ne peux pas vous affirmer qu’il puisse terminer dans les cinq premiers.

Bryan Fontaine : Les deux premières courses de rentrée étaient bonnes, mais ensuite, ce n’était pas terrible. Je suis dans le doute. Eden de Banville (5) travaille super bien à la maison, mais en course ce n’est pas ça. La dernière fois, j’ai voulu essayer au monté, mais cela n’a pas été concluant. Là, je tente sur le sable. J’ai besoin qu’il me rassure.

Pierre Louis Desaunette : Flash de Celland (7) : Il se serait, sans doute, imposé lors de ses deux dernières prestations sans des fautes pour finir. Il était plaqué à chaque fois. Je vais lui redonner du confort en lui laissant les fers aux antérieurs. De condition, il est très bien. Il affronte assez peu de 6 ans. S’il reste au trot d’un bout à l’autre, il est fort capable de disputer l’arrivée.

Matthieu Varin : Eden de l’Iton (8) : J’ai donné les mauvais ordres à son jockey à Enghien récemment. S’il pouvait aller de l’avant par le passé, ce n’est plus le cas désormais. Il a bien encaissé ses efforts. Il a travaillé un peu plus durement depuis car on s’était peut-être un peu “laissé aller” aussi. Il a l’avantage de partir en tête. Rendre la distance sur cette piste n’est pas facile. Il peut accrocher une petite place.

Jean-Luc Dersoir : Esteban Jiel (9) va encore manquer de préparation, mais il faut bien courir pour monter en régime. Il est bien, mais je pense que cela ne va pas suffire pour jouer les premiers rôles.

Pierre Levesque : On a laissé Filwell (10) un peu récupérer après sa dernière sortie. Il a vraiment fait du léger, on le prépare pour courir au monté prochainement. Etant donné que c’est à côté de la maison, cette course tombe très bien. Vu ses gains désormais, c’est difficile à l’attelé pour lui. En plus, il reste ferré. C’est une course pour le remettre en condition.

Vincent Gouin : Cobra Ar Carac (11) n’a pas été revu en compétition depuis le 30 avril. Cette course va surtout lui permettre de se remettre en route. Il a eu des problèmes de poumons, qu’on a eu du mal à régler. J’espère que tout est rentré dans l’ordre. De toute façon ici, c’est une rentrée, ferré, sans prétentions.

Pierre Louis Desaunette : Gamble River (12) : Dernièrement à Enghien, il s’est retrouvé assez tôt nez au vent. C’est une configuration qu’il n’apprécie pas du tout. Il est nettement plus beau depuis. J’ai traité les ulcères dont il était victime. Il a besoin d’un déroulement favorable. Cela dit, sans minimiser l’opposition, elle est inférieure à ce qu’il vient d’affronter. Il est capable de rendre la distance et de monter sur le podium.

Sébastien Ernault : Emiliano Zapata (13) : Il courait honnêtement, sans plus, lors de ses dernières prestations à l’attelé. Il a connu des problèmes pulmonaires. On a fait le nécessaire. Ici, il retrouve encore le sulky. Il rend la distance et évoluera ferré. Il est préférable de le regarder courir.

Pierre Belloche : Eagle Meslois (14) manque un peu de réussite ces derniers temps, mais il réalise de bonnes prestations à chaque fois. Il est capable d’accrocher une place sur le podium avec un déroulement limpide. Il devrait apprécier le tracé de Cherbourg. Il faut rendre la distance mais il est compétitif. Courir à cinq jours n’est pas un souci. Il n’a pas eu une course dure à Enghien.

Pierre Belloche : Forum Meslois (15) s’est trompé en changeant de vitesse trop rapidement à Enghien. Il n’a pas pris dur. Revenir était difficile avec les différents relais. Il n’a pas grand-chose à son programme dans l’immédiat. Certes, il faut rendre la distance, mais il n’a pas les étrangers sur sa route et peu de 6 ans. À vingt-cinq mètres, c’est tentant. Il peut se glisser à l’arrivée.

Hughes Levesque : Lors de sa rentrée à Alençon, on l’avait déferré, ce qui ne lui a pas convenu, mais sa prestation n’a pas été mauvaise. La dernière fois, Gamay de l’Iton (16) s’est bien comporté dans une course qui allait très vite, où il rendait cinquante mètres. Il a fait une bonne ligne droite. Il paraît bien et court avec des ambitions raisonnables, en restant ferré. Ce ne sont pas forcément des conditions optimales.

Source : Geny courses