Avis des entraîneurs pour le Quinté du lundi 20 décembre 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix du Mont-Saint-Michel

Philippe Decouz : Dernièrement, sur le parcours qui nous intéresse, Checkpoint Charlie (2) nous a rassurés, montrant à cette occasion qu’il était toujours compétitif à ce niveau. Depuis, il est resté dans le même état de forme et, avec un bon déroulement de course, nul doute qu’il rééditer une belle performance. Il a sa place à l’arrivée.

Stéphane Gouyette : On arrive en fin d’année. Malgré la répétition des efforts, Saam (3) me semble resté très bien cette fin d’année, fidèle à lui-même. Avec le 16 dans les stalles, il va patienter durant le parcours. Je souhaiterais en effet qu’il soit caché. La lauréate de la course qu’il vient de disputer a répété récemment à l’échelon supérieur. J’espère donc le voir confirmer ses bonnes dispositions lundi.

Jean-Pierre Gauvin : Après avoir gagné pour sa rentrée, Maki Maki (4) vient de nous laisser sur notre faim à deux reprises, raison pour laquelle il sera rallongé pour l’occasion. Chez son précédent entraîneur, on trouve quelques bonnes sorties sur cette distance et l’on doit essayer de trouver quelques chose suite à ses récentes prestations. Il est en bonne forme et, s’il fait sa valeur, il peut obtenir un bon classement.

Christophe Lotoux : King Cobra (5) est un cheval réputé à l’aise sur des gazons bien souples. Maintenant, il a déjà bien fait sur la fibrée. Il était plus confirmé par le passé sur 2.000 mètres, mais a montré qu’il s’adaptait bien à la distance classique désormais. Il a tiré un numéro de corde correct et peut bien faire, à l’issue d’un bon parcours.

Romain Le Gal : Dernièrement, on a tenté de faire patienter Bid Adieu (6) dans le peloton. Cela ne s’est pas avéré judicieux. Ce cheval vite sur jambes sera donc monté à sa main lundi. Certes, sa situation sur l’échelle des valeurs tend à s’améliorer régulièrement, mais il a franchement besoin de rassurer en course…

Alain Couétil : En dernier lieu, je trouve que Santa Zoo (7) s’est bien comportée, d’autant qu’elle avait connu un petit « pépin » lors de sa préparation. Actuellement, je la trouve au mieux et devrait pouvoir faire sa meilleure valeur. Il ne lui reste plus qu’à prouver une belle aptitude à la PSF. Il faut la reprendre, car je la crois compétitive.

Stéphane Wattel : Poet’s Quest (8) a eu du mal à se sortir du terrain très lourd de Saint-Cloud lors de sa dernière tentative. Maintenant, il a peu couru cette année et a encore de la fraîcheur, mais il faut voir s’il s’adapte à la fibrée.

Georgios Alimpinisis : Naishan (9) reste sur deux succès. On l’aligne ici, car le cheval est en pleine forme. Avant de disputer le meeting de Cagnes, il est tentant de le présenter ici. Le vrai doute concerne son aptitude à la fibrée. Une course rythmée jouerait en sa faveur. Nous comptons sur Bid Adieu (6) pour rendre l’épreuve sélective lundi…

François-Xavier Belvisi : Je m’en suis porté acquéreur cet été. Après deux premières sorties relativement convaincantes, Kayrat (10) vient de laisser la meilleure des impressions. C’était sur le même parcours que ce quinté de lundi. Le matin, tout va bien pour lui. Il sera de nouveau monté en position d’attente et associé à

Ambre Molins, même si elle n’aura pas de décharge cette fois. J’attends une confirmation de sa part. Philippe Decouz : Depuis un an, Linsoumis (11) n’a cessé d’enchaîner les courses et s’est montré très compétitif tout au long de la saison. Ici, on se retrouve dans le quinté et, comme il est toujours aussi « fringant » le matin, on se laisse tenter. Sa marge de manoeuvre est réduite mais, au regard de sa forme actuelle, on peut en escompter une bonne prestation et je ne serais pas surpris de le voir s’octroyer une place.

Jean-Pierre Gauvin : Balmoral (12) ne cesse d’évoluer au fil de ses sorties et, au regard de ses dernières sorties victorieuses, on tente l’aventure dans un quinté. La donne change et la partie ne sera pas faciles mais, sur sa lancée, on peut en espérer une bonne performance. Il est extra au travail et j’espère le voir finir à l’arrivée.

Alain Couétil : Dernièrement à Saint-Cloud, L’Improviste (13) nous a prouvé qu’il était toujours compétitif pour le succès en 33,5 de valeur. Il est resté dans un bel état de forme depuis cette course et, s’il fait la même valeur sur la PSF, nul doute qu’il puisse lutter, une nouvelle fois, pour les premières places. Lui aussi est à suivre de près.

Joël Boisnard : J’avais engagé Youmsovain (14) dans ce handicap en ayant l’intention de la voir évoluer en deuxième épreuve. Faute de partants, on se retrouve en première et, à ce niveau, sa tâche me semble peu évidente. Maintenant, elle affectionne la PSF et se présentera en très bonne forme. Dès lors, elle essaiera de prendre une allocation, sachant que les sept premiers sont récompensés.

Stéphane Wattel : Dorazio (15) a montré une certaine régularité. J’ai choisi au dernier moment de le présenter dans cette épreuve, car je trouve que ce quinté est d’un niveau très moyen. Je le crois capable de bien se comporter. Il n’a pas de performances sur cette distance, mais il change peu à peu et je crois qu’il peut tenir la distance sur la PSF.

Alain Couétil : Just Light (16) n’a sûrement pas l’expérience de certains, mais il a toujours montré de la qualité. Sa dernière tentative est bonne et, bien que montant de catégorie, je ne serais pas surpris de le voir bien courir et s’emparer d’une place. C’est un poulain qui devrait bien courir.

Source : Geny courses