Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du lundi 22 mars 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du lundi 22 mars 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de la Plaine du Putois

Mathieu Boutin : Carlton Choice (2) est bien connu à ce niveau. Il a prouvé sa forme ces derniers temps. Au fil de ses dernières sorties, il a vu sa situation sur l’échelle des poids s’améliorer ; voilà pourquoi je le redirige dans les handicaps. Il est en forme et apprécie les pistes lourdes. Les 1.800 mètres représentent le maximum de sa tenue.

Marc-Elie Uzan : Planteur Davier (3) vaut mieux que ne l’indiquent ses débuts sur les obstacles. Il revient en plat, en condition physique avancée. Il a prouvé chez son précédent mentor son aptitude au terrain lourd. 1.800 mètres ? C’est idéal comme distance. J’attends un bon comportement de sa part.

Recevez nos pronostics dans votre boîte mail

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Henri-Alex Pantall : Nobody’s (4) effectue sa rentrée après castration. Je vous conseille de le revoir dans des conditions plus favorables.

Francis-Henri Graffard : Perle d’Ivoire (5) avait très bien terminé 2020 avec une place dans un quinté à Saint-Cloud. Elle a une aptitude aux pistes souples, voire bien souples, raison pour laquelle j’ai préféré la courir à Compiègne, plutôt qu’à Chantilly sur la PSF. Elle va affronter les « vieux », mais elle devrait s’illustrer à ce niveau tôt ou tard.

Andrew Hollinshead : Inattendu (6) n’est pas bien sorti des boîtes la dernière fois. Il a fini assez bien mais la messe était dite. Il ne faut pas prendre cette performance au pied de la lettre. J’ai peur qu’à Compiègne le terrain soit trop pénible pour ses aptitudes. Il n’y a que l’état de la piste qui me préoccupe. Sinon, tout le reste est bien.

Edouard Monfort : Bohemian’s Rhapsody (8) n’apprécie pas la PSF. Il mérite d’être repris car je pense que tracé, terrain et distance sont dans ses cordes. De plus, il arrive en forme avancée par rapport à certain et sera associé à Mickaël Barzalona qui le connaît. Maintenant, à lui de nous prouver qu’il est encore compétitif en valeur 36.

Cédric Boutin : Dantes (9) n’a pu s’illustrer lors de ses plus récentes sorties. Il a coincé dans la phase finale dernièrement. Le raccourcissement de la distance devrait, je pense, lui être profitable. Il va apprécier le terrain qui s’annonce probablement lourd. Même s’il a évidemment besoin de rassurer, il peut s’illustrer.

Benjamin Legros : Rio del Jack (10) est arrivé dans mes boxes au cours de l’hiver et il m’est encore difficile de le cerner complétement. Sa course de rentrée sur la PSF fût très discrète et il a besoin de me rassurer. Certes, sa valeur a été revue à la baisse mais il m’est difficile d’être, avant le coup, affirmatif.

Hiroo Shimizu : Vesinaba (12) est très régulier et c’est plus un cheval de gazon. Il adore le terrain lourd, ce qui devrait compenser les 2 kg de pénalisation. Avec son petit poids, je vous invite à le glisser dans vos jeux.

Adrien Fouassier : Vicopisano (13) affiche un très bel état de forme. C’est un cheval que j’ai connu l’an passé et je pense qu’il possède des atouts dans son jeu. Il affectionne les pistes très souples, s’est déjà mis en évidence à Compiègne. Sa valeur actuelle est intéressante. Dès lors, je serais déçu de ne pas le voir finir à l’arrivée.

Benjamin Legros : Usain Best (14) vient d’accuser un regain de forme. C’est osé de le présenter dans ce tournoi mais il est en pleine forme, affectionne le terrain très souple et vient de bien se défendre sur ce tracé. Dès lors, sans avoir la prétention de viser la victoire, je ne serais pas surpris de le voir s’octroyer une bonne place.

Gaël Barbedette : Falcon Run (15) effectue sa rentrée mais il est bien le matin à l’entraînement. En outre, le terrain lourd, c’est son aptitude. La distance lui convient également. Maintenant, j’aurais préféré le voir en deuxième épreuve. Mais, en bas de tableau de la première, il peut créer la surprise.

Jean de Mieulle : San Pablo (16) se retrouve finalement dans le premier volet de ce handicap divisé. Ce n’est toutefois pas nécessairement une mauvaise nouvelle. Le lot n’a rien d’exceptionnel. Il aura un petit poids à porter, apprécie les pistes pénibles et court bien frais. C’est donc intéressant de le voir à l’oeuvre.

Source : Geny courses

A lire également