Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du lundi 23 mai 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du lundi 23 mai 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Louis Brunet à Marseille-Borély

Christophe Escuder : Bobydargent (1) est resté en très belle condition depuis sa victoire. Il nous a fait plaisir mais avec la nouvelle pénalité, il doit porter beaucoup de poids. J’aurais espérer une référence plus basse mais c’est ainsi. Cela me semble évidemment très dur de s’imposer sous une telle charge, mais il ne faut pas le rayer pour les places.

Christophe Escuder : Electron Libre (2) est toujours en forme et malgré son poids, il demeure compétitif. Il est certain qu’il aurait préféré une piste plus assouplie mais dans de telles conditions, on peut le retenir pour les places.

François Rohaut : Kahuna (3) nous a fait plaisir en s’imposant dans un quinté. Ce succès était attendu et il s’est montré le plus fort. Vainqueur de ses deux dernières sorties, la marge au poids s’est réduite mais au regard de la référence de ce tournoi, cela nous laisse encore une chance de ne pas porter une lourde charge. Il est resté dans un superbe état de forme et j’espère qu’il nous fera encore plaisir.

Antoine de Watrigant : Prince Anodin (4) n’a pas été gâté par le déroulement de course la dernière fois. Il vaut bien mieux que ce résultat et mérite un rachat. Il est resté en bonne forme et le lot semble moins relevé. Dès lors, on peut le reprendre au moins pour les places.

Marc Pimbonnet : Cleod’Or (5) a bien travaillé ; il est prêt. Ce n’est pas dans les handicaps qu’il s’est débrouillé le mieux jusque-là mais, vu que sa valeur a baissé, on essaye. Il retrouve un hippodrome où il a fait de très belles performances.

Maxime Cesandri : Captain de Cerisy (6) fait un retour sur le gazon mais cela ne devrait pas le déranger, à condition que la piste soit bonne. Il n’a jamais couru sur 2.100 mètres mais je pense que cela ne posera pas de problème. Toutefois, cela reste à prouver. Il est très bien et, même si ses belles performances ont eu lieu sur PSF, je compte sur lui.

Jérôme Reynier : King Motif (7) a l’air bien mais j’ai quelques réserves à son sujet. Il n’a pas beaucoup de marge au poids et n’a pas le choix des engagements. On tente le coup dans un handicap à domicile, ce qui est certainement plus approprié que dans un autre plus relevé ailleurs.

Christophe Escuder : Dragonet (8) est certainement ma meilleure cartouche car il porte moins de poids que mes deux autres pensionnaires. Il est compétitif pour le succès à cette valeur, à condition de bénéficier d’un parcours sans encombre. Ici, à Borély, le parcours fera la différence.

Michel Planard : Azachop (9) a eu des problèmes de santé cet hiver. En dernier lieu, il fallait qu’il coure et j’ai bien aimé sa prestation. Il est très bien. Je pense qu’il est compétitif. Les quintés ne sont jamais des courses faciles mais je pense qu’il va bien se comporter.

Stéphane Labate : Wellington Rose (10) a gagné assez facilement en dernier lieu. Elle monte de catégorie mais fait super bien ce tracé. Elle est en train d’arriver à maturité. Elle est au top. Si on ne tente pas maintenant, on ne tentera jamais. Je compte sur elle malgré la pénalité.

Jérôme Reynier : Intérieur (11) a un handicap dans les jambes. Il a l’air en bonne forme. Cela dit, c’est un peu selon son humeur du jour. S’il est bien luné, qu’il a un bon numéro dans les stalles (NDLR : il a hérité du 16) et un bon parcours, il peut certainement finir à l’arrivée.

Nicolas Perret : Scénariste (12) vient de bien gagner sur cette piste, sur 2.600 mètres. On la raccourcit cette fois, mais elle a les moyens de faire 2.100 mètres. On tente donc.

Nicolas Perret : Sport Coupé (13) va courir à la maison. Il s’est imposé sur 2.000 mètres et est très bien. Il n’ y a donc pas de raisons pour ne pas tenter.

Jérôme Reynier : Champ de Mars (14) en a un peu trop fait en dernier lieu, trouvant le temps long. On le raccourcit. Il a bien fait à Borély. D’ailleurs, ce n’est pas trop un cheval qui voyage très bien. Il est donc mieux à la maison et est bien sur du bon terrain. S’il a un bon numéro (NDLR : il a hérité du 13), il peut se monter pas loin et, avec la lice à zéro, je pense qu’il peut garder une place dans le quinté.

Source : Geny courses