Avis des entraîneurs pour le Quinté du lundi 25 juillet 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix le Journal « le Veinard » à Tarbes

Óscar Anaya : Il Decamerone (3) va dans cette course parce que je pense que la distance et la piste vont lui convenir. Au sujet de sa valeur 40, c’est très juste pour gagner un quinté, mais nous allons voir s’il lui reste quelque chose de la valeur montrée l’année dernière. Il aime le bon terrain. Je pense qu’il va bien se comporter. Je suis impatient de voir si nous sommes sur la bonne voie.

Ion Elarre Alvarez : Oxalis (4) ne cesse de me faire plaisir. Cependant, cela se passait sur des distances plus courtes. Le quinté étant dans le Sud-Ouest, je tente sur 2.100 mètres. S’il tient, il a les moyens de jouer un très bon rôle car le lot est à sa portée.

Antoine de Watrigant : Prince Anodin (5) n’a pas beaucoup d’options pour ses engagements. Cette fois, c’est proche de la maison, j’espère qu’il pourra se réhabiliter. Sa marge au poids est restreinte, mais avec un bon parcours, j’espère qu’il pourra accrocher une place.

Christophe Ferland : Lepti Prinsadi (6) a montré qu’il n’avait plus de marge sur l’échelle des poids, suite à sa victoire toulousaine. Maintenant, il a été baissé d’un kilo depuis ce succès et je le rallonge un peu, ce qui peut compenser. Maniable, j’en attends une bonne prestation. Avec un bon parcours, on peut le retenir pour une place.

François Rohaut : Belharra (7) est une pouliche qui n’a pas eu de bons déroulements de course dernièrement. De plus, il lui faut un bon parcours car la distance est un peu sa limite. Avec le déplacement de l’hippodrome, elle est passée à 2.100 mètres, ce qui peut s’avérer un peu long. Néanmoins, j’espère qu’elle pourra accrocher une bonne place.

Philippe Sogorb : Quartzdargent (8) doit me rassurer. Cependant, sa forme me semble toujours au beau fixe à l’entraînement et sa situation au poids s’est améliorée. Dès lors, une place n’est pas à exclure.

Olivier Trigodet : Va S’y Mix (9) fait preuve d’une belle régularité depuis un petit bout de temps. À chaque fois, il termine bien ses courses. À cette valeur, il est compétitif. Cette épreuve est un peu l’engagement visé, car ce sont des quintés moins relevés qu’à Paris. Il devrait bien se comporter.

Mlle Caroline Bonin : Parabak (10) est bien placé au poids. Il n’a pas la pointure pour Paris, mais c’est un bon cheval de première épreuve par chez nous, donc on tente ce quinté. Il devrait faire sa course et parvenir à se placer.

Ramón Avial-Lopez : El Ingrato (11) est très bien. Cela fait longtemps qu’il n’a pas couru avec un petit poids. Il devrait faire une très bonne performance. Je le préfère avec un seul tournant, mais j’espère qu’avec deux, cela ira.

Edouard Monfort : Minotauros (12) a une belle occasion à saisir ici. Il a, en effet, été baissé sur l’échelle des valeurs. Il est en forme et la distance va lui plaire. Il aurait, certes, préféré une piste plus souple, mais devrait bien faire. Un petit numéro de corde serait évidemment vu d’un bon œil.

Olivier Trigodet : Rizzichop (13) est la mascotte de l’écurie. Il a retrouvé des ailes, comme à ses plus beaux jours. Il est dans une forme splendide. J’avais voulu l’arrêter car il avait pris un coup au moral, puis je m’en suis servi comme leader pour les yearlings et il est revenu en condition. J’aurais préféré le voir courir à La Teste, qui est son jardin. Si ça va, tant mieux, si ça ne va pas, ce n’est pas bien grave.

Gaspar Vaz : Baby Groom (14) aimerait du terrain ferme. En valeur 32, jamais je n’aurais pensé qu’il rentrerait en première épreuve. Nous allons essayer d’obtenir un bon résultat, en sachant que cela sera difficile.

Source : Geny courses