Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du lundi 3 octobre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du lundi 3 octobre 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Saint-Chamond

Alexis Popot : Expresso Good (1) a très bien couru récemment à Voncennes et aurait pu prendre la troisième place, avec un peu plus de chance dans le dernier tournant. Il est resté au top et bénéficie d’un engagement sur-mesure. Je ne l’avais pas drivé au mieux lors de sa tentative sur ce parcours, au mois d’août. Avec l’aide d’Éric Raffin, il devrait jouer les bons rôles de ce quinté.

Philippe Daugeard : Espoir des Champs (2) vieillit bien, faisant toutes ses courses. Il est assez simple, donc assez fiable. Il fait toutes les distances et peut aller devant comme attendre. Certes, il va finir par monter de catégorie et aura le droit d’être en baisse de forme, mais il est resté bien et j’en attends encore une bonne performance.

Luigi Saccomandi : Eurêka du Fossé (3) découvrait des tâches compliquées, ces derniers temps. Elle devait rendre la distance à de bons chevaux ou affronter des 6 ans de qualité. Elle apprécie les courtes distances, comme l’attestent ses bonnes performances du mois de juillet. Elle est aussi bien que lors de sa deuxième place, sur les 2.100 mètres de Vincennes cet hiver. J’effectue le long déplacement avec de logiques ambitions.

Patrick Hawas : Excellent Day (4) a eu une tendinite fin février. J’ai préféré prendre mon temps et le garder pour cet hiver. Il a très bien couru lors de sa rentrée, mais à l’attelé, il est toujours un peu délicat. Il a fait deux fautes en début de parcours, se retrouvant un peu loin, puis est revenu finir dans une plaisante action. Il est bien et a les moyens de bien faire. Ce n’est qu’une question de sagesse.

Christophe Hamel : Egine Précieuse (5) a fait une très bonne année, d’autant plus que sa dernière prestation, à Laval, a été très satisfaisante. Elle va sur toutes les distances, à gauche comme à droite. C’est une question de parcours avec elle. Elle peut courir cachée ou aller devant sans faire trop d’efforts. Elle est en bonne forme, dispose d’un bel engagement et devrait logiquement être dans le coup, si cela se passe bien.

Mlle Victoriane-Marie Goetz : Figolu Frazéen (6) a eu des mauvais parcours les deux dernières fois. On a aussi essayé les œillères descendantes en dernier lieu, mais cela n’a pas été concluant. Il faut espérer qu’il ait le bon parcours ce coup-ci. Il ne sera pas déferré, mais cela ne va pas changer grand-chose. Si cela se passe bien, il est compétitif, même si j’aurais préféré une distance plus longue.

Julien Le Mer : Fille du Chêne (7) n’a été devancée que par des 6 ans dernièrement, qu’elle n’a pas à affronter lundi. L’engagement est idéal et elle apprécie ce parcours. Il faut lui masquer l’effort, avec tous les aléas que cela comporte. Cependant, tout est réuni pour qu’elle termine, au moins, dans le quinté et sur le podium si tout se passe bien.

Valentin Coligny : Ensoleillée (8) avait une assez bonne chance avant le coup car elle n’est pas dénuée de moyens à l’attelé. Maintenant, avec le 8 cela complique les choses, d’autant qu’elle ne démarre pas très vite. Il va falloir se ranger. Elle est capable de faire le dernier kilomètre. Elle est mise en mode course. Cela va me permettre de la situer à ce niveau.

Mickaël Charuel : Fée Lucernaise (9) a encore bien couru, dernièrement à La Capelle, où elle n’a été devancée que par de bons chevaux. Auparavant, toujours derrière l’autostart, elle s’était imposée à Amiens. Sa forme est sûre et l’engagement reste favorable, mais elle est moins confirmée sur les parcours de vitesse. Cela dit, même si elle retrouve Espoir des Champs, qui la devançait dernièrement, une place reste à sa portée.

Olivier Bizoux : Franklin Park (11) est bien et va faire sa course, mais 2.150 autostart, ce n’est pas son sport. Il faudra que cela se passe bien pour arriver à prendre un très beau chèque. Cela dit, il ne faut peut-être pas l’exclure pour une cinquième place.

Christophe Mirandel : Dilf de Chamant (13) est resté au poteau dernièrement à La Capelle. Je profite de cet engagement à Enghien, où il s’élancera derrière l’autostart pour tenter l’aventure. Il n’avait pas démérité à Mauquenchy, il y a deux semaines. Naturellement, il est surclassé à ce niveau. Il est préférable de l’écarter mais il ne devrait pas être ridicule pour autant.

Pierre Louis Desaunette : Carla du Houlme (15) est à la maison depuis cet été. Elle n’a pu se mettre en évidence. Il faut dire qu’elle n’a pas bénéficié de circonstances favorables. Elle a 10 ans et pas de marge. Aussi, il faut longer le rail pour espérer figurer à ce niveau. Elle n’est pas hors d’affaire et va ensuite retourner dans les réclamers. Il faudra vraiment un déroulement favorable.

Source : Geny courses