Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du lundi 7 novembre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du lundi 7 novembre 2022

4.6/5 - (8 votes)

Les interviews des entraîneurs pour le

Arnaud Randon : Histoire Thoris (1) a subi un petit aléa, elle n’a pas vraiment beaucoup travaillé depuis sa dernière prestation. Cette course va permettre de peaufiner sa préparation pour savoir où on en est. C’est pour ça que je n’ose pas la déferrer. Du coup, sa tâche sera compliquée.

Gilles Delacour : Hirondelle Fée (2) ne m’a pas surpris en s’imposant par deux fois à Vincennes, au mois de septembre. Elle a toujours montré d’évidents moyens à l’entraînement. Elle a repris de la fraîcheur après sa dernière sortie, afin d’aborder le meeting dans de bonnes conditions. Elle restera ferrée pour cette rentrée, mieux vaut l’écarter. Elle aura pour objectif un engagement sur-mesure le 21 novembre.

Yves Dreux : Holding Girl (3) a réalisé une très belle année en province. C’est la pure droitière. Elle est vraiment à son aise sur ce type de parcours. Néanmoins, elle va s’adapter à gauche d’autant qu’elle évolue sur la grande piste. Physiquement, elle est vraiment bien. Le déferrage lui a permis de franchir un véritable cap. À droite, ce serait une première chance. Ici, elle doit terminer à l’arrivée.

Jean-Philippe Raffegeau : Hisa du Margas (4) a décliné la lutte à Rambouillet début octobre, en raison d’un violent orage. Elle était prête avant cette course. Elle a retravaillé de bonne manière en vue de cet engagement, notamment le 1er novembre à Laval. Elle sera déferrée des quatre pour la première fois sur le “dur”. Elle a toujours eu besoin d’un peu de confort. C’est l’occasion d’essayer pour l’aider à passer la “montée”.

Romain Derieux : Highness Kalouma (5) n’était pas à l’aise sur la piste à main droite de Salon-de-Provence dernièrement. Auparavant, elle avait fourni une bonne fin de course, sur ce parcours, dans une épreuve semblable. Elle n’a pas de marge et il faut impérativement lui masquer l’effort. Si elle bénéficie d’un déroulement de course favorable, elle peut tout à fait terminer dans le quinté.

Charles Cuiller : Hello Mademoiselle (6) a fini correctement dans des lots qui tenaient la route sous la selle. Je pense qu’elle va être montée en condition là-dessus et que cela va l’avoir un peu endurcie. Elle n’a pas de marge mais est très maniable. Elle peut terminer quatrième ou cinquième, avec l’aide d’un bon parcours.

Luc Gaborit : Hune Love (7) a bien tenu sa partie à Enghien lors de sa dernière sortie. François Lecanu est suspendu, c’est dommage. On avait préparé ensemble cet engagement. On a monté progressivement l’intensité au travail pour ce meeting. Il faut absolument subir et bénéficier d’un parcours favorable. Si tel est le cas, je ne serais pas surpris de la voir aux premières places, mais on ne court pas seuls.

Charles Cuiller : Hiahiastart (8) est bonne deuxième la dernière fois, à l’issue d’un déroulement de course favorable. Comme elle n’a pas de marge, il faudra de nouveau que cela se passe bien. Si tel est le cas, elle peut être quatrième ou cinquième. Mes deux pensionnaires ont une chance équivalente.

Pierre Belloche : Holly Mesloise (9) n’a pas été trop heureuse la dernière fois. Bien partie, elle n’a fait que reculer ensuite, avant de finir plaisamment. Elle est mieux cachée et en pleine forme. Si cela se passe bien cette fois-ci, elle peut être dans le quinté gagnant.

Pierre Levesque : Heraklion (10) évolue dans sa catégorie mais n’a pas de marge. Assez brave, elle fait ses courses et peut accrocher une place ici, comme elle l’a fait en fin d’été sur ce même parcours.

Antoine Wiels : Hexode de Fellière (11) a souffert d’une entorse l’année dernière et a été éloignée de la compétition. Elle a retrouvé toutes ses sensations. Elle vient de renouer avec la victoire à Bordeaux. Elle évolue en pleine forme. Elle découvre la grande piste mais cela ne devrait pas lui poser de problème, au contraire. Elle est dans sa catégorie et a son mot à dire.

Thierry Duvaldestin : Hamandina (12) vient de réaliser une assez bonne sortie dans la capitale. Elle a trois parcours dans les jambes. Pour autant, je ne l’estime pas encore à 100%. Elle apprécie Vincennes. J’attends tout de même de la voir lutter pour les premières places. Elle sera déferrée des quatre pieds, ce qui l’avantage.

Antoine Marion : Histoire d’Una (13) a bien tenu sa partie à la quatrième place dans le Prix Isara. Elle avait le nez sale suite à cela. Sa performance est donc très bonne. Ici, elle n’affronte que les juments de sa génération. C’est une première belle échéance de l’hiver. Elle sera pieds nus pour la première fois. Avec un déroulement favorable, elle a ma confiance.

Hédi Le Bec : Haitian Fight Song (14) s’est bien comportée lors d’une course un peu visée la dernière fois, étant battue avec les honneurs. C’est encore un bel engagement, mais à son désavantage, cela fait plus d’un mois qu’elle n’a pas couru, faute d’occasion. Elle a cependant bien travaillé et j’espère bien la voir dans les trois premières. Sachez qu’elle aime bien aller au train.

Vincent Lebarque : Hacienda (15) réalise une très bonne saison et s’est imposée lors de sa dernière sortie sur le parcours voisin. Elle a repris de la fraîcheur et va se présenter au mieux pour ce bel engagement au plafond des gains. Elle monte de catégorie mais c’est la suite logique de son programme. Elle est maniable, courageuse et régulière. Elle ne devrait pas sortir des cinq premières.

Léo Abrivard : Héroïne du Gîte (16) reste sur une sortie encourageante à Enghien, où elle affrontait les mâles. Cette course avait pour but de l’amener au mieux pour cet objectif. Elle est idéalement engagée et n’a que les femelles à affronter. Elle sera plaquée devant et “DP” comme lors de ses deux succès sur ce parcours, l’hiver dernier. Le lot est bien composé, mais je compte sur elle pour terminer dans les trois premières.

Source : Geny courses