Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du mardi 11 octobre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mardi 11 octobre 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix du Val d’Or

Stefan Richter Mika d’O (1) court très bien dernièrement. Il a pris un peu tôt la tête par la force des choses, mais s’est admirablement bien défendu en la circonstance. C’était sur 2.000 mètres ce jour-là. Il a aussi des titres sur la distance dite classique. Sa bonne forme matinale est indéniable, d’autant qu’il dispose de fraîcheur en cette fin de saison. Nous en espérons un très bon comportement.

Bruno Audouin Srifanelogreen (3) est resté dans un superbe état de forme depuis sa dernière sortie où il a montré qu’il pouvait remporter un quinté en 39 de valeur. Cet engagement est la suite logique et c’est avec confiance que l’on arrive sur cette course. Avec un bon déroulement, j’espère qu’il pourra s’imposer.

Stéphane Wattel Baden Rocks (4) a très bien récupéré de sa dernière course et affiche une superbe condition à l’entraînement. Dès lors, on se dirige sur cette épreuve avec confiance. Logiquement, il a les moyens de lutter pour les premières places.

Ludovic Rovisse Smile Makers (5) est particulièrement en forme au travail. La qualité du parcours et l’envie du moment seront décisifs dans son résultat. A l’issue d’un bon déroulement de course, il a tout à fait les moyens de bien faire pour son retour dans les handicaps.

Stéphane Gouyette Saam (7) vient de très bien faire à ce niveau. Lors de ses deux sorties précédentes il avait relativement déçu, mais non sans excuses. A Dieppe, le terrain était trop léger à son goût et le coup précédent à Saint-Cloud, il s’est retrouvé trop tôt parmi les chevaux de tête. Le cheval est en forme, titré à ce niveau et à l’aise à Saint-Cloud. J’espère donc une confirmation de sa part mardi.

Henri-Alex Pantall Rue des Irlandais (8) a eu droit à un peu de repos au début de l’été, elle a maintenant deux parcours dans les jambes. On la sent sur la montante et je pense qu’elle peut rentrer, cette fois, dans la bonne combinaison. J’en attends une bonne prestation.

Carlos Lerner Breath of Fire (9) est un cheval bien connu à ce niveau. Sa préparation en vue de cette course s’est bien déroulée. Il dispose de fraîcheur en cette fin de saison et son partenaire, Ronan Thomas le connaît sur le bout des doigts. Sa situation sur l’échelle des poids s’étant améliorée ces derniers mois, notre pensionnaire mérite crédit ici.

Pierre-Jean Fertillet Totem (10) est un chic cheval ! Malgré les pénalités,, il donne toujours le meilleur en compétition et il nous a prouvé qu’il demeurait compétitif en 35,5 de valeur. Toujours en forme, on en profite pour tenter à ce niveau. S’il vient à finir dans les cinq premiers, il aura rempli son contrat.

Bruno Audouin Bamcalyb (12) est en pleine forme. Maintenant,, il n’a jamais été aussi haut en valeur. Ce sera un test avec un tel poids, mais sur sa forme actuelle, il faut essayer. Comme tout attentiste,, il faudra bénéficier d’un parcours fluide et sans encombre. Si tel est le cas, il peut être envisagé pour les places.

Yoann Bonnefoy Art of Fusion (13) est en pleine forme à l’heure actuelle. Ses performances parlent pour lui et j’espère qu’il pourra accrocher une bonne place. On n’a pas la prétention de dire qu’il peut gagner, mais sur sa forme actuelle, j’espère qu’il nous fera plaisir.

Julien Carayon Joey Up (14) reste sur plusieurs sorties encourageantes. Il aborde l’arrière-saison avec beaucoup de fraîcheur, ce qui est un atout évident. J’espère une piste bien souple mardi. Si tel est le cas, j’en attends un bon comportement. C’est toutefois un cheval qui aime attaquer et ne pas être doublé par ses rivaux. On doit donc patienter avec lui et compter sur un bon déroulement de course.

Stéphane Wattel Moon Wolf (15) revient peu à peu en bonne forme, mais je crains que mardi, le terrain ne soit pas encore assez lourd pour lui. C’est un adepte des pistes profondes et, même si sa valeur a été revue à la baisse, il m’est difficile de le recommander chaudement. Néanmoins, j’espère le voir bien se comporter.

Markus Nigge Masterpower (16) fait preuve d’une certaine constance, sans pour autant jouer les premiers rôles. A la valeur qui est la sienne, sa marge est inexistante. Toutefois, le cheval est en forme, a de la tenue et on profite d’un des derniers gros handicaps de la saison disputés sur le gazon. Associé à un jockey très en forme, il n’est pas hors d’affaire pour une place ici.

Source : Geny courses