Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du mardi 2 août 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mardi 2 août 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de la Villa Lucie à Deauville

Carmen Bocskai : Power Jack (1) revient sur sa distance de prédilection. La dernière fois, le mile était trop long pour lui. Il avait terminé deuxième de cette épreuve l’an passé. Là, il va devoir porter le top-weight, mais il est bien. S’il n’est pas malheureux comme il l’a été à ParisLongchamp, il devrait être capable de terminer dans la combinaison gagnante du quinté.

Gaspar Vaz : Hot Spot (2) a remporté deux handicaps l’an passé, sa valeur est montée en flèche et les bons engagements étaient très rares. Actuellement, sa forme est bonne mais je pense qu’il est toujours trop chargé pour pouvoir jouer les premiers rôles. Cependant, il affectionne cette piste, j’espère qu’il pourra accrocher une place.

Gianluca Bietolini : La plus récente sortie de Fayathaan (3) est à relativiser. En effet, ce jour-là, il était défraîchi après son déplacement transalpin. Il a repris de la fraîcheur depuis et va se présenter en très belle condition au départ de ce gros handicap. Sa marge au poids demeure inexistante, mais associé à Olivier Peslier et très à l’aise sur la fibrée deauvillaise, il n’est pas hors d’affaire.

Mauricio Delcher-Sanchez : Crowdfunding (4) est un cheval qui apprécie la PSF, on attendait de pouvoir le recourir sur cette surface. Le cheval est bien, malheureusement à cette valeur, il n’a pas trop de marge. Il devrait cependant pouvoir montrer un meilleur visage que dernièrement à ParisLongchamp.

Nicolas Clément : Schooner Ridge (5) a fait une bonne rentrée dans une course à conditions. Elle retrouve mardi les handicaps. Elle doit prouver sa compétitivité à cette valeur et face à ses aînés. Avec un bon parcours, elle a cependant le droit de bien faire, d’autant qu’elle a déjà bien couru sur la fibrée.

Stéphane Wattel : Mon Ami l’Ecossais (6) apprécie cette surface, mais il n’a pas été vu en compétition depuis le mois de mars et va effectuer sa rentrée sur une distance trop courte pour lui.

Mlle Anastasia Wattel : Après avoir connu une interruption de carrière la saison dernière, Sixntwothrees (7) a couru de bonne façon à deux reprises. Mardi, ce sera un retour dans les handicaps. À cette valeur, je crains que sa marge de manœuvre soit réduite. Néanmoins, je la trouve en bonne forme et je ne serais pas surprise de la voir finir à l’arrivée.

Eric Libaud : Je cours Lanaken (9) à Deauville parce qu’il y a un tournant, c’est mieux pour lui. Il a un peu de sang et cela lui permet de se relaxer un peu. La PSF ne devrait pas être un souci. La dernière fois, je pense qu’il aurait pu avoir un meilleur classement, s’il avait pu être emmené un peu plus loin. Il doit s’élancer en dehors, mais il en faut bien un. On fera avec.

Georges Doleuze : Castré en fin d’année dernière, Ozan (10) a évidemment fait plaisir en s’imposant dès sa rentrée. Depuis, il est resté dans un excellent état de forme et va se présenter au top. Maintenant, on a toujours la crainte de la deuxième course après une bonne course de rentrée, mais en théorie, il devrait très bien courir.

Robin Schoof : Torpen (11) est un cheval bien connu à ce niveau. Il avait notamment été probant deuxième d’un gros handicap similaire le 16 juin dernier. Il ne doit pas être condamné sur plus récente sortie. Ayant un numéro de corde correct (le 9), il mérite d’être racheté, d’autant qu’il a déjà bien fait sur la PSF. La distance du jour est très bien pour lui. Nous effectuons le déplacement sans appréhensions

Mlle V. Head : Raysteve (12) nous a fait plaisir dernièrement. C’était en ligne droite ce jour-là. Mardi les données changent, mais il a déjà bien fait sur des parcours avec tournant. J’ai désormais un peu plus de recul avec lui. Il a bien encaissé sa dernière sortie. L’as dans les stalles est une bonne chose pour ce cheval qu’il faut monter à sa main.

Markus Nigge : Come Say Hi (14) reste sur un succès dans un handicap. Il a depuis rechargé ses accus et va se présenter en belle condition mardi. Il est aussi à l’aise sur le gazon que sur la fibrée et a déjà bien fait sur le parcours du jour. Certes, sa marge au poids s’est réduite, mais le cheval est en forme et la corde 8 est plutôt une bonne chose pour lui.

Christophe Ferland : Chirimiri (15) est très en forme en ce moment. Il avait débuté de bonne manière sur la PSF et j’espère qu’il pourra refaire parler de lui à ce niveau sur cette surface. Lors de ses dernières sorties, il n’a pas trouvé le terrain très souple qu’il affectionne, mais cela lui a permis d’être baissé au poids. Je pense que la PSF d’été peut l’avantager. A cette valeur, il mérite un rachat.

Romain Le Dren Doleuze : Shalgoda Diamond (16) a longtemps fait illusion pour un meilleur classement dans un récent quinté. C’était sur le gazon. Mardi, elle retrouve la fibrée, une surface qu’elle affectionne tout particulièrement. Deux de ses trois succès ont d’ailleurs été obtenus sur ce parcours. Son dernier “bout” samedi matin a été convaincant. Il faudra juste gérer la corde 13.

Source : Geny courses