Avis des entraîneurs pour le Quinté du mardi 22 mars 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Dunette à Chantilly

Nicolas Clément : Wildwood (1) va se présenter en bonne condition pour sa rentrée. Elle a prouvé l’an passé sa compétitivité à ce niveau. Sa partenaire devra composer avec ce numéro de corde tout en dehors. Sa seule course sur la fibrée n’avait pas été concluante par le passé. L’opposition était néanmoins de taille ce jour-là.

Eric Libaud : Beautiful Aspen (2) adore la PSF et évolue dans sa catégorie. La distance est un poil longue, car c’est plutôt une jument de 1.800 mètres. On va essayer de s’en accommoder. Comme elle fait une rentrée, elle n’est peut-être pas à 100 % mais va courir correctement normalement.

Nicolas Caullery : Georgia (3) était sous le coup d’une pénalité la dernière fois et courait rapprochée contre ses aînés. Tout ceci était un peu compliqué. Là, il n’y a que des femelles et pas mal de 4 ans. C’est vraiment un meilleur engagement. Elle doit pouvoir accrocher une petite place. Elle est courageuse, facile à monter et s’accommodera du raccourcissement de la distance sur le parcours proposé.

Hans-Albert Blume : Nottingham (4) est en belle forme et aime la PSF. En outre, la distance est bonne et elle est facile à monter, ce qui est important dans ce style d’épreuves. Elle peut se montrer compétitive en valeur 36. Je suis confiant.

Jean-Marie Béguigné : Révoltée (5) va se présenter en bonne condition pour sa rentrée. Sa préparation en vue de cette reprise de contact s’est bien déroulée. Le 6 dans les stalles est une bonne chose pour cette pouliche qu’il faut plutôt laisser galoper à sa main. Avant le coup il n’y a pas de contre-indications la concernant.

Vaclav Luka : Syrenka (6) a très bien couru en dernier lieu, lors de sa rentrée, après un long break. Elle aurait pu prendre une place si cela s’était mieux passé. La PSF lui convient. Comme c’est un premier handicap et qu’elle découvre cette distance, cette sortie va me permettre d’y voir plus clair afin d’orienter la suite de sa carrière. En plus, c’est la fameuse deuxième course après une longue absence.

Eric Libaud : Full Flow (7) préfère les pistes en gazon mais évoluera sur une distance qu’elle apprécie. Cela dit, comme ce n’est qu’un quinté de femelles pas très relevé, elle trouve un lot à sa portée. Comme elle revient du haras, elle aura peut-être besoin de courir.

Jérôme Reynier : Hillarante (8) découvrait les handicaps dernièrement et elle s’est très bien comportée sans avoir toutes ses aises dans la phase finale. Ce jour-là, elle nous a montré qu’elle pouvait remporter un quinté. Depuis, je l’ai préparé pour cette course car les conditions sont excellentes pour elle. De plus, elle sera associée à Christophe Soumillon. Tous les feux sont au vert.

Rodolphe Collet : Rose In Bloom (9) effectue sa rentrée mardi. Mais va se présenter en bonne condition au départ de cette épreuve. Elle a en effet passé un bon hiver et a du travail derrière elle. Ele se plaît sur la fibrée et n’aura que des femelles sur sa route mardi. J’espère la voir bien se comporter ici sur une distance qui représente le maximum de sa tenue.

Nicolas Clément : Galifa (10) a l’avantage d’être en condition avancée ici. Elle se plaît sur cette surface et on se présente de façon opportuniste au départ de ce quinté. Elle a tiré un numéro correct dans les stalles. Et a les moyens à l’issue d’un bon parcours de conclure dans la bonne combinaison du quinté du jour.

Nicolas Caullery : Standby For Chaos (11) a fait une bonne année l’an passé et, désormais, n’a plus de marge. Elle n’a pas mal couru lors de sa rentrée mais, comme elle avait eu un bon break, elle va peut-être encore avoir besoin de courir. Elle aura sans doute de meilleurs engagements que celui-ci. On profite d’être sur place mais cela paraît compliqué de finir à l’arrivée.

Alessandro Botti : Scénariste (12) est une pouliche qui a été acquise récemment à réclamer. Tout est ok à l’entraînement et on va tenter l’aventure dans un quinté. Face aux seules femelles, je pense que ce sera moins relevé et on va pouvoir la juger. Le fait de la raccourcir ne m’inquiète pas et à l’issue d’un bon parcours, je ne serais pas surpris de la voir bien courir.

Jean-Jacques Boutin : My Flinders (13) s’est bien défendue la dernière fois, plafonnant dans les 100 derniers mètres. Le rallongement de la distance devrait lui être bénéfique et sa valeur a été revue à la baisse. J’espère que cela suffira pour accrocher une petite place.

Yvonne Vollmer : Simaruba (14) a remporté son handicap en début de saison et cela s’est mal passé ensuite. Le déroulement de course a été défavorable à Deauville et en dernier lieu, son jockey n’a jamais pu la lancer dans la phase finale. Elle est restée en forme et bien que sa marge au poids soit réduite, je la crois capable de bien faire en 31,5 de valeur avec un bon parcours. Il faut la reprendre.

Eric Lecoiffier : French Diva (15) effectue sa rentrée mardi. De plus sa marge est mince en la valeur qui est la sienne. La distance peut enfin s’avérer courte pour ses aptitudes a priori. Ses ambitions seront assez limitées avant l’heure.

Yann Lerner : Azamhan (16) en première épreuve avec un petit poids à porter ici, je ne suis pas mécontent. Sa forme est sûre et si l’épreuve est suffisamment sélective mardi, elle ne doit pas être mésestimée.

Source : Geny courses