Avis des entraîneurs pour le Quinté du mardi 23 août 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix du Havre à Deauville

Jérôme Reynier : Dar Toungi (2) a découvert une distance un peu longue dernièrement et il s’est retrouvé dans le mauvais peloton. On revient sur plus court, avec un tournant. Il a toujours bien couru sur la PSF, on attend un rachat de sa part.

Gianluca Bietolini : Fayathaan (3) s’est très mal élancé en dernier lieu, sans explication. Depuis à l’entraînement, il s’est exercé aux stalles sans aucun souci et ses travaux sont bons. Dès lors, j’en attends une réhabilitation, car à cette valeur, je le crois capable d’obtenir au moins une place. Sachez que l’allongement de la distance ne devrait pas le gêner.

Christophe Escuder : Rocquemont (5) est un super cheval ! Je ne peux évidemment rien lui reprocher, faisant l’arrivée de toutes ses courses. Sa dernière sortie est très bonne, même si ce n’était qu’un réclamer. A cette valeur, il demeure compétitif et les 1.500 mètres sont une excellente distance pour lui. Seul un mauvais déroulement de course pourrait l’empêcher de faire l’arrivée.

David Smaga : Millfield (6) a trouvé les 1.200 mètres un peu courts pour ses aptitudes dernièrement. Il sera bien mieux sur le parcours du jour. Le matin, sa bonne condition physique est indéniable. Reste à voir la corde 15. Difficile de savoir s’il faudra évoluer côté corde ou en dehors, la piste étant évolutive.

Robin Schoof : Torpen (7) est dans un bel état de forme. La dernière fois, sur 1.300 mètres, il a demandé à souffler et son jockey pense qu’il sera mieux sur cette distance. J’en attends un bon comportement.

Maurizio Guarnieri : Cirano (8) a trouvé sa voie dans les handicaps. Depuis sa sortie angevine, il a eu plusieurs engagements mais j’ai préféré le préserver en vue de cette course. Il est « extra » le matin et logiquement, on se déplace avec des prétentions. Après, sur ce parcours, il faut bénéficier d’un bon déroulement de course.

Igor Endaltsev : L’Ienissei (9) est dans une belle forme et apprécie ce parcours, sur lequel il s’est bien comporté à plusieurs reprises l’an passé. Il va devoir composer avec le 16 dans les stalles, mais j’en attends un bon comportement.

Igor Endaltsev : Ciccio Boy (10) est bien actuellement. Il va retrouver une surface qu’il apprécie, puisqu’il a rarement déçu sur la PSF. Grégory Benoist va le découvrir, mais il est facile. Je n’ai pas de préférence entre mes deux pensionnaires. Lui aussi devrait bien se comporter.

Henri-Alex Pantall : Passalito (11) nous a un peu déçus lors de ses dernières sorties, raison pour laquelle je vais le munir d’oeillères pour l’occasion. J’espère que cet artifice aura son importance, car il est toujours en forme et demeure compétitif à cette valeur. Une réhabilitation est attendue.

Stefan Richter : Forbidden Secret (12) vient de fournir une course de rentrée encourageante. Il retrouve mardi la PSF, une surface qu’il affectionne tout particulièrement. Ce cheval régulier dans l’effort est très souvent « dans l’argent ». On espère qu’il en sera de même et qu’il sera compétitif ici.

Nicolas Perret : Chop Val (13) reste sur une plaisante fin de course. Cette sortie lui a fait du bien, je le sens sur la montante depuis. Le fait de le voir en première épreuve n’est pas une mauvaise nouvelle à mes yeux, même s’il n’a pas encore réussi dans les quintés. Déjà lauréat d’une deuxième épreuve, je suis très curieux de le voir à l’oeuvre avec un petit poids à porter.

Stefan Richter : Total Knockout (14) a bénéficié d’un break volontaire, afin de recharger ses accus. Mardi, il s’agit évidemment d’une rentrée. Il travaille toutefois suffisamment bien le matin pour pouvoir bien se comporter d’emblée.

Olivier Trigodet : Romantic Moon (16) vient de prouver sa forme sur cette piste. Ce jour-là, la distance était un peu courte, mais elle s’est cependant admirablement bien défendue. Elle fait de nouveau l’aller-retour depuis La Teste pour disputer cette épreuve. Elle voyage bien et affiche une très belle forme au travail. C’est un peu le moment ou jamais pour briller à ce niveau pour elle.

Source : Geny courses