Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du mardi 24 mai 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mardi 24 mai 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix des Coteaux de la Seine à Saint-Cloud

Ludovic Gadbin : Caliste (2) vient de prouver sa forme ces derniers temps dans des courses à conditions. Il revient dans les handicaps avec des ambitions. Un terrain souple l’aiderait dans sa tâche. Son unique sortie à Saint Cloud s’était soldée par un échec. J’espère le voir effacer celui-ci.

Nicolas Perret : Le President (3) n’était pas prévu de courir cette course mais au regard de sa forme actuelle, on se laisse tenter par ce tournoi. Ma principale interrogation reste le fait qu’il y a des pluies d’annoncées et je n’ai pas de référence en terrain assoupli. Cependant, je connais bien la famille qui aimait les pistes très souples. Malgré la pénalité, j’en attends tout de même un bon comportement.

Robin Schoof : Torpen (5) effectue sa rentrée. Il a réalisé une belle saison 2021. Il a eu une bonne préparation. Et sa cavalière du matin est satisfaite de lui. Il est apte à fournir une bonne reprise de contact. Je ne serais pas surpris de le voir bien se comporter. Même si rien ne remplace évidemment la compétition.

David Smaga : Il est difficile de tirer beaucoup d’enseignements de sa dernière sortie. Millfield (6) n’a en effet pas eu toutes ses aises au moment décisif. J’espère que cela se passera mieux mardi. On annonce le retour de la pluie en début de semaine en région parisienne. Cela ne serait pas fait pour lui déplaire…

Ion Elarre Alvarez : Oasis Cove (7) reste sur d’excellentes performances. C’est une super pouliche qui fait toutes ses courses. Elle aura l’avantage d’être confiée à Christophe Soumillon qui l’a connaît et si les pluies prévues sont présentes, cela ne la dérangera pas bien au contraire. On se déplace avec de logiques prétentions.

Mikel Delzangles : Après avoir remporté son quinté, sur le parcours qui nous intéresse, Essai Transformé (8) a répété en s’inclinant de peu malgré 3 kgs de pénalité. Sachez qu’il est toujours en forme et on revient à Saint-Cloud avec l’ambition de jouer la victoire. Tout est ok à condition qu’il ne pleuve pas trop car il ne passe pas pour affectionner les terrains lourds.

Davide Satalia : Electroscope (9) va courir pour la première fois sous ma férule. Il donne satisfaction le matin et a bien évolué depuis son arrivée à l’écurie. Il doit cependant faire ses preuves en cette compagnie et en la valeur qui est sienne. On tente de raccourcir un peu la distance avec lui. C’est un test avant tout. Un terrain souple l’aiderait dans sa tâche.

Frédéric Head : Al Ula (10) n’a plus à nous démontrer qu’elle est compétitive à ce niveau. Néanmoins, il faut bénéficier de bonnes circonstances de course comme ce fut le cas lors de sa dernière tentative. Elle est restée en forme et j’espère que tout se passera au mieux une nouvelle fois. Logiquement, sa place est à l’arrivée.

Romain Le Dren Doleuze : Certes Jury Pico (11) a échoué d’assez peu pour un meilleur classement. Mais j’en espérais néanmoins un peu mieux dernièrement. Mardi, elle va je pense apprécier le raccourcissement relatif de la distance. Et a sa place à l’arrivée d’une course comme celle de mardi. Même si elle sera évidemment mieux face à ses seuls contemporains.

Igor Endaltsev : Ciccio Boy (12) est un chic cheval qui a franchi un réel palier ces derniers mois. Se révélant au niveau qui nous intéresse ici. Ce bon finisseur s’entend très bien avec Stéphane Pasquier. Le cheval est cependant beaucoup plus confirmé sur la fibrée que sur le gazon. Les pluies annoncées ne sont donc pas a priori faites pour jouer en sa faveur. Ainsi que son numéro de corde assez peu favorable.

Yann Lerner : À cette valeur, Madouss (13) est capable de se mettre en évidence dans de tels lots. Maintenant, c’est une attentiste et de ce fait, elle est tributaire des circonstances de courses. Sur ce tracé avec tournant, je pense que l’on va la monter un peu plus offensivement et aura, peut-être, moins d’embouteillages dans la phase finale. J’espère qu’elle pourra s’exprimer au mieux.

Nicolas Perret : Il faut oublier sa dernière tentative où Chop Val (14) a connu un problème de harnachement. Cette fois, il monte de catégorie et ce sera un test à ce niveau. Pour lui aussi, je n’ai pas de référence un terrain très souple et j’espère qu’il pourra montrer son vrai visage. Si tel est le cas, je ne serai pas surpris à le voir finir à l’arrivée.

Henri-François Devin : Dhahabia (15) a effectué une bonne saison l’an passé montrant de jolis moyens. Mardi, elle va effectuer sa rentrée mais a du travail derrière elle. Cela reste toujours difficile d’être confiant pour une rentrée mais je la trouve pas mal située au poids et a déjà réussi sur ce parcours. Elle devait bien courir d’emblée.

Source : Geny courses