Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mardi 27 avril 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Handicap de Bordeaux

Didier Guillemin : Oftenwork (1) reste sur une sortie décevante. A sa décharge, le terrain avait séché. Cela a joué en sa défaveur. Précédemment, il avait bien gagné sur une piste bien souple à Toulouse. Il débute dans les handicaps et porte du poids. Mais si le terrain est suffisamment souple, il a les moyens de bien faire.

Damien de Watrigant : Gris d’Argent (3) vient de prouver sa forme et sa compétitivité à ce niveau. Il affectionne la piste bordelaise. Le matin, il me semble en très bonne forme et, pour une fois, le quinté n’est pas loin de la maison. Maintenant, il lui faudra bénéficier d’un bon déroulement de course car il est nanti d’un mauvais numéro…

Maurizio Guarnieri : Picnic Royal (4) a bien couru lors de sa rentrée et a beaucoup progressé depuis. J’espère qu’il va confirmer en course la bonne impression du matin mais il aura encore besoin de ce parcours pour revenir au top. Avant d’aller à Paris, je préfère rester dans le secteur. Je souhaite un rythme sélectif. S’il pleut, cela serait mieux.

Thierry Lemer : Bayoun (5) est un cheval de bon terrain. Le tracé ne lui pose pas de problème. Après, les gros handicaps sont des courses avec beaucoup de partants. Il a vieilli mais est bien et a toujours l’envie. De plus, il reste sur une bonne performance. On profite de cet engagement aux portes de la maison.

Charles Gourdain : Pastichop (6) est assez régulier. Il a gagné cet hiver et n’a pas été battu de grand-chose en dernier lieu. C’est un cheval très athlétique. Je n’ai pas le choix des engagements, vu sa valeur, mais je pense qu’il peut bien courir dans une épreuve de ce type, si tout se décante comme il le souhaite.

Ludovic Gadbin : Sauzon (7) effectue sa rentrée. Il est apte à bien se comporter. Il a eu le droit à un break légitime cet hiver au haras des Sablonnets. Il est revenu en pleine forme. Le tracé de Bordeaux ne devrait pas le dérouter. C’est un cheval qui sait s’adapter à tout ou presque. Il a de plus déjà un peu d’expérience.

Damien de Watrigant : Laris (8) n’a jamais pu s’exprimer dans la phase finale à Chantilly et a terminé son parcours avec des ressources intactes. Depuis, il est resté dans un très bel état et arrive sur cet engagement avec un moral au beau fixe. De plus, il n’a quasiment jamais déçu sur ce tracé. Une belle performance est attendue.

Mme Sandrine Gavilan : Urwald (9) n’a pu bénéficier d’un bon parcours en dernier lieu. Il est toujours en forme et à cette valeur, je le pense compétitif. Le quinté se déroulant non loin de la maison, c’est le moment de tenter. Avant le coup, on espère le voir figurer à l’arrivée.

Didier Guillemin : Film (10) est un cheval d’âge que je connais encore assez peu. Son propriétaire l’a acheté en vue d’une future carrière d’étalon au Sénégal. Le matin, je n’ai rien inventé. J’ai peu de recul à son sujet et je demande à le voir à l’oeuvre. Je remarque que ses meilleures sorties récentes ont eu pour cadre la PSF.

Charles Gourdain : Diamond City (11) est régulière, a très bien couru ces derniers temps mais est prise haut sur l’échelle des valeurs. On est un peu dans le même contexte que pour Pastichop… Malheureusement, on n’a pas non plus tellement le choix des engagements.

Jean-Laurent Dubord : Assier (12) est un cheval borgne avec lequel nous avons pris notre temps. Nous en récoltons gentiment les fruits. C’est un adepte du bon terrain. J’espère le voir bien se comporter. L’opposition est assez sévère avec la présence d’aînés de qualité. Il disputera ensuite un quinté pour 4 ans à Paris-Longchamp.

Jean-Claude Rouget : Ultramarine (13) effectuait sa rentrée dernièrement. De plus, la distance était courte pour elle. Je crains son manque d’expérience face à des adversaires pour la majorité plus aguerris qu’elle. C’est une pouliche âgée de 4 ans qui se frotte à ses aînés. Ce n’est pas simple. Je n’ai pas d’autres courses pour elle. Il faut essayer…

Ion Elarre Alvarez : Nordeste (14) est en super forme à l’heure actuelle. Mardi, ce sera un retour sur le gazon. Je ne suis pas très inquiet et je le crois capable de bien faire, d’autant que la piste sera bonne. Il est nanti d’un bon numéro de corde. A l’issue d’un bon parcours, sa place est à l’arrivée.

Henri-Alex Pantall : El Caliente (15) est resté un peu tranquille après sa dernière sortie à Chantilly. On lui a donné un petit break. Il avait peut-être besoin de décompresser un peu. Il a l’air d’être un peu mieux maintenant et devrait fournir une meilleure valeur.

Source : Geny courses

A lire également