Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du mardi 9 novembre 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mardi 9 novembre 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Handicap D’angers Loire Metropole

Ludovic Gadbin : En dernier lieu, je n’ai pas d’explications à donner suite à la performance décevante de Caliste (1) d’autant qu’il avait son terrain et sa distance. Le cheval respire la santé et semble toujours extra au travail, raison pour laquelle il sera au départ mardi. Il affectionne le terrain très souple et bien que le mile soit un peu limite pour lui, il devrait pouvoir montrer son vrai visage. J’en attends un rachat.

Didier Guillemin : Oftenwork (4) est un poulain courageux qui donne toujours le meilleur en course. Maintenant, il n’a pas une valeur facile à porter étant un peu barré dans les bonnes courses à condition et il doit porter du poids dans les handicaps. Actuellement, je le trouve en bonne forme et comme il affectionne le terrain lourd, je me laisse tenter par ce quinté. Avec un bon déroulement de course, il a sa place à l’arrivée.

Romain Le Dren Doleuze : Il est vrai que je m’attendais à mieux de Kaviare (5) dernièrement, notamment lors de son ultime sortie où je pensais la voir finir plus près. De ce fait, je vais la munir d’oeillères australiennes pour l’occasion car elle vaut mieux que ses derniers résultats. Elle est restée dans un bel état de forme et j’espère qu’elle nous rassurera. J’en escompte une complète réhabilitation.

Cédric Boutin : La plus récente sortie de Norwegian Sir (6) à Nantes est à relativiser. Le tracé du petit port est particulier et le cheval n’a pas eu le meilleur des déroulements de course. Précédemment, à ParisLongchamp dans un précédent quinté, il n’avait absolument pas démérité. En la valeur qui est la sienne, sa marge de manoeuvre est mince mais à l’issue d’un bon parcours, il n’est selon moi pas hors d’affaire du tout.

Mathieu Brasme : La dernière fois, Highbari (7) a fait un truc en remontant tout le peloton pour venir gagner. Il ne fait qu’évoluer dans le bon sens et a l’air d’être resté très bien. On pense qu’il doit pouvoir surmonter sa pénalisation, vu le style de sa victoire. Toutefois, comme il a moins de marge, il faudra que cela se passe bien. Il excelle dans le terrain lourd mais s’adapte à tout.

Recevez nos pronostics dans votre boîte mail

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Thierry Lemer : Lors de sa rentrée, Bayoun (8) s’est intercalé entre deux chevaux de qualité, finissant en avançant, ce qui est de bon augure. Il n’est pas marqué par ses efforts, car sa récupération a été très rapide. Il a pas mal d’atouts pour réussir, d’autant qu’il est d’une régularité exemplaire. Je ne souhaite pas un terrain trop lourd. Le déroulement de course sera très important, comme d’habitude à ce niveau.

David Smaga : Millfield (9) s’est fait mal dernièrement, ce qui explique sa relative contre-performance. Tout est rentré dans l’ordre. Le matin il donne satisfaction. Il a tiré un bon numéro de corde (le 5), j’en espère donc un rachat mardi.

Gavin Hernon : Goldino Bello (10) est très régulier cette année, où l’allongement de la distance a porté ses fruits. Il apprécie le terrain souple, voire lourd. Il cherche sa course à ce niveau, où il n’a été battu que de très peu les deux dernières fois. Il a bien travaillé en vue de cette épreuve. Désormais, son jockey qui le découvrait en dernier lieu, le connaît.

Gaël Barbedette : Falcon Run (11) n’a pas si mal couru en dernier lieu, où le terrain n’était pas suffisamment profond pour ses aptitudes. Il a besoin d’une piste lourde, car il va tout le temps, n’accélère pas. Il est dans sa catégorie et évolue sur une distance à sa convenance. Si le terrain est bien souple et même lourd, j’en attends une bonne performance. Sinon, cela sera compliqué pour lui.

Edouard Monfort : En dernier lieu, à ParisLongchamp, Minotauros (12) s’est montré désintéressé de la course dès le départ. C’est pour cette raison que je lui remets cette fois les oeillères australiennes. Le cheval est en forme. Certes, il n’a pas trop de marge sur l’échelle des poids mais, si l’on parvient à le monter pas trop loin de la tête, il peut se glisser en fin de combinaison. J’aurais préféré un terrain plus lourd.

Cédric Boutin : J’aurais du (13) vient une nouvelle fois de très bien se défendre dernièrement. Le matin, il est resté bien. Le numéro 2 dans les boîtes de départ est une excellente chose pour ce cheval qui aime être monté non loin de la tête. Si la piste n’est pas trop pénible mardi, j’espère le voir bien se défendre.

Stéphane Wattel : La Gaeta (15) adore les pistes profondes et semble retrouver la forme qui a été la sienne l’année dernière. Le fait qu’elle soit très en forme me paraît plus important que la surcharge qu’elle vient de recevoir. Avec l’aide du terrain pénible et de sa fraîcheur, j’espère la voir participer à l’arrivée.

Ludovic Gadbin : Cette saison, on peut s’apercevoir que Delta Spirit (16) a toujours été aidé par la décharge d’un apprenti. Pénalisé au poids suite à sa victoire fin août, il semble avoir montré ses limites dans un quinté par la suite. Il aurait été bien mieux situé en deuxième épreuve et ici, il fera de son mieux pour essayer d’accrocher une petite place.

Source : Geny courses