Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 10 août 2022

Les interviews des entraîneurs pour la 9ème Etape du Grand National du Trot Paris-Turf

Anne-Françoise Donati Marcillac : Comme cette épreuve a été transférée corde à gauche, nous avons changé nos plans, pour courir. Galiléo Bello (1) est dans une forme éblouissante en ce moment et les bons engagements s’enchaînent, comme celui-ci. S’il continue sur sa lancée, il va être difficile de lui rendre de la distance, d’autant qu’il peut aller devant comme attendre.

Mathieu Mottier : Fakir de Mahey (2) est actuellement en plein boum comme l’attestent ses dernières performances dans d’excellents chronos. Dans la foulée, il découvre un bel engagement sur un tracé à sa convenance. Certes, il y a quelques clients au second échelon mais ils vont devoir foncer pour nous rattraper car il trotte régulièrement 1’12 »5. Il sera peut-être battu mais je compte sur lui pour disputer la victoire.

Marius Coignard : Eternelle Délo (4) vient d’effectuer une très bonne rentrée à Enghien où elle se présentait principalement pour préparer l’étape de Saint-Malo car elle est très à l’aise à droite. La délocalisation à Pornichet ne va donc pas l’avantager même si elle a déjà réalisé de bonnes performances à gauche. Sa forme est sûre et l’engagement favorable. Une place reste à sa portée.

Charles Julien Bigeon : El Santo Haufor (5) n’est pas très régulier dans ses performances, car il a tendance à faire pas mal de fautes, comme la dernière fois. Cela dit, il semble bien et a de la qualité. Il a sa chance pour les places, s’il reste au trot.

Clément Thomain : Ayant connu quelques petits soucis de santé, Etoile de Quesny (6) a été absente durant plusieurs semaines. Elle a l’air de bien revenir mais le lot est bien composé. Pour la victoire, cela semble un peu compliqué mais pour les places, pourquoi pas. Elle est toujours performante déferrée des quatre pieds, ce qui n’est pas souvent le cas. En outre, la corde à gauche sera un avantage.

Franck Leblanc : Fragonard Délo (7) a décompressé après sa tentative du mois de juin, au Touquet, avant de reprendre sérieusement le travail en vue de cet engagement à la limite du recul. Il avait bien couru dans les étapes de Laval et du Croisé-Laroche. Le lot est bien composé, mais s’élancer au premier poteau est un sérieux avantage sur cette piste. Sa place est dans le quinté.

Antoine Lhérété : Certes, Girolamo (8) n’a été devancé que par des chevaux du premier poteau, dernièrement à Carentan, mais il ne s’est pas montré très « gourmand » pour finir. Il me paraît aussi bien que lors de sa victoire dans l’étape de Reims où il découvrait des conditions favorables. Mercredi, il rend la distance et le lot est bien composé. Sa tâche s’annonce compliquée. Il aura pour objectif la Finale du Trophée Vert.

Franck Harel : Eire d’Hélios (9) a joué de malchance, dernièrement à Cabourg. Elle a heurté la roue du sulky d’un rival alors que son driver cherchait à la décaler. Sa forme n’est pas à mettre en cause. Elle est toujours au top et son pilote connaît bien la piste. Elle devrait se réhabiliter afin de conserver la tête au classement de ce GNT.

Alexis Garandeau : Farah des Caux (10) s’est montrée très accrocheuse à Cabourg où elle a longtemps dû évoluer le nez au vent. Elle a eu le temps de bien récupérer et va encore se présenter au top. Ce n’est pas facile de rendre la distance sur cette piste mais elle est meilleure gauchère. Face à une telle opposition, elle devra encore sortir le grand jeu pour terminer dans les trois mais elle ne déçoit jamais.

William Bigeon : Diablo du Noyer (11) n’a pas été revu en compétition depuis le 18 mai, car il a fait la saison de monte (assez chargée), n’avait pas de belles courses et prépare le tour européen à la fin du mois. Il va avoir besoin de se remettre dans le bain lors de cette rentrée et je pense qu’on peut faire l’impasse sur ses chances.

Eric Blot : Ses dernières prestations sont très bonnes. Echo de Chanlecy (12) est bien et va courir à un mois d’intervalle ; cela n’est pas plus mal qu’il ait un peu de fraîcheur. Il aime bien finir sur les autres. Si cela se passe bien, il a sa place dans le quinté gagnant.

Nicolas Bazire : Une fois de plus, Freyja du Pont (13) a bien tenu sa partie dans l’étape de Cabourg. Toutes ses dernières courses sont bonnes. Elle a très bien travaillé en vue de cet engagement. Elle affronte de sérieux clients, répartis sur les différents échelons, mais sa place est encore dans le quinté. Elle est actuellement deuxième du classement de ce GNT et il faut marquer des points.

Jean-Michel Bazire : Fairplay d’Urzy (14) vient de courir à deux reprises après avoir effectué la saison de monte. Il a prouvé, à chaque fois, qu’il avant encore besoin de courir. Il a gagné en condition depuis mais je pense qu’il n’est qu’à 70%. Certes, l’engagement est favorable et il sera, cette fois, déferré, mais il affronte des adversaires affûtés. Une place dans le quinté me satisferait.

Alain Henri Robin : Dernièrement, à Enghien, Fire Cracker (15) a encore très bien couru et n’a été devancé que tout à la fin. Il est toujours au mieux. Mercredi, il doit rendre cinquante mètres, ce qui n’est évidemment pas facile mais il va défendre ses chances. Il sera sans doute contraint d’effectuer le dernier tour en troisième épaisseur mais une place reste à sa portée. Il ira ensuite à Vincennes sous la selle.

Jean-Michel Bazire : Hooker Berry (16) a décompressé après sa dernière course à Vincennes. Il n’est pas affûté pour cette rentrée et doit rendre cinquante mètres, ce qui est mission impossible. Cette sortie va lui faire du bien en attendant les grandes échéances, notamment le Critérium.

Source : Geny courses