Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 10 novembre 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 10 novembre 2021

Les interviews des entraîneurs pour la 13ème Etape du Grand National du Trot à Nantes

Patrick Terry : Eddy du Vivier (1) n’a pu bénéficier d’un bon parcours pour sa semi-rentrée à Graignes. Il est préférable de le courir à l’économie. Il découvre ici un bel engagement au premier échelon. Le profil de la piste de Nantes va parfaitement lui convenir. Il retrouve Fly Speed et doit redouter Cleangame mais il a sa place à l’arrivée.

Franck Harel : Eire d’Hélios (2) ne doit pas être jugée sur sa sortie de Caen. En effet, cela s’est mal passé, car elle n’a jamais pu s’exprimer, passant le poteau avec des ressources. J’ai bien aimé son comportement. Le problème avec elle, c’est qu’il faut qu’elle subisse la course. Si elle a un bon dos, elle va terminer dans la combinaison du quinté.

Arnaud Hubert : Desperado (3) a intégré mon écurie en fin d’hiver après avoir connu des problèmes de jambes. Il manquait vraiment de compétition pour sa rentrée. Il a gagné en condition depuis mais il a encore besoin de courir pour revenir au mieux. L’idéal serait de l’avoir au top pour quelques bons engagements au mois de décembre. Vous pouvez l’écarter.

Guillaume Gillot : Doux Parfum (4) a longtemps dû trotter le nez au vent à Caen, mais il s’est montré accrocheur. Dans la foulée, il bénéficie de bonnes conditions de course au premier poteau mais l’opposition est relevée. Je compte sur son aptitude à cette piste (quatre victoires en cinq tentatives) et sur la présence d’Éric (Raffin) à son sulky pour le voir terminer dans le quinté.

Jacques Etienne Thuet : Destin Carisaie (5) fait toutes ses courses. Cela dit, comme il faut impérativement le cacher, il faut compter sur une part de chance, ce qui n’a pas été le cas lors de sa dernière sortie. Vu ses deux dernières prestations, il est revenu aussi bien que l’hiver dernier. S’il a bien récupéré, sa place est dans les cinq premiers.

Matthieu Varin : By And By (6) était muni d’un bonnet fermé pour son retour à Paris-Vincennes. Il a fait trop d’efforts en début de course. Dans ces conditions, il était difficile de rivaliser. J’ai longtemps hésité à le présenter. Le sortir de Paris-Vincennes ne peut qu’être bénéfique. Il va être à son affaire à Nantes. Je vais le munir d’une murphy et d’une oeillère.

Franck Marty : Fakir Mérité (7) n’a été devancé que par des chevaux du premier poteau en dernier lieu. Nous avons rendu plus de vingt-cinq mètres. Cette course lui a permis d’arriver au top pour ce bel engagement. Il est aussi bien que lors de son succès dans l’étape de Toulouse. Il sera pieds nus. L’opposition est relevée mais je serais déçu qu’il ne termine pas dans le quinté.

Recevez nos pronostics dans votre boîte mail

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Jean-Marie Monclin : Fly Speed (8) a fait une très belle performance en dernier lieu, battu de très peu par un trotteur de qualité. Ceci dit, cela lui permet de partir en tête dans cette épreuve, tout en sachant que Cleangame sera l’épouvantail de la course. Il me donne l’impression d’avoir bien récupéré de ses efforts. Il n’y a absolument rien pour lui interdire de participer à l’arrivée.

Stéphane Provoost : Deganawidah (9) a répondu à mes attentes à La Capelle où il découvrait un très bel engagement. Il doit rendre la distance cette fois, c’est différent. Pour autant, il est resté en pleine forme. Sur les 3.000 mètres de Nantes, on peut rendre la distance. Aussi, je le déferre des antérieurs. On va jouer notre carte à fond pour accrocher une petite place.

Stéphane Provoost : Bad Julry (10) aurait terminé plus près à La Capelle s’il ne s’était retrouvé derrière un cheval battu dans le tournant final. Il a 10 ans et encore l’envie de courir. Il est d’ailleurs très bien à l’entraînement. Il a moins de classe que Deganawidah mais il met son coeur sur la piste. Il ambitionne une petite place. Il ne faut pas l’éliminer pour la cinquième.

Nicolas Bazire : Freyja du Pont (11) a encore fourni une bonne fin de course, dernièrement à Vincennes, mais elle s’est retrouvée loin et n’a pas bénéficié de sillage pour se faire ramener. Mercredi, elle n’est pas bien engagée mais cette course va lui permettre de se maintenir en condition en attendant un meilleur engagement début décembre. Ferrée, elle n’aura pas la partie facile.

Patrick Terry : Crack Money (12) a répondu à mon attente à Lyon dans le Grand Prix du Centre Est. Il a souffert d’un petit caillou dans le tournant final et n’était pas trop souple. Je le présente ici plaqué des antérieurs cette fois. Rendre la distance n’est pas évident avant coup. Il va essayer d’accrocher une petite place.

Julien Le Mer : Fric du Chêne (13) ne s’est pas montré très tranchant dans l’étape de La Capelle. Il n’avait peut-être pas récupéré de son périple en Italie. Il n’est pas facile à juger car il ne s’entraîne jamais vite. Il a besoin de beaucoup de fraîcheur. Il va se plaire sur cette piste. J’espère que, comme à Pornichet, il va tracer une belle ligne droite et terminer dans le quinté mais je ne peux pas le certifier.

Julien Le Mer : Eros du Chêne (14) a désormais deux courses dans les jambes après plusieurs mois d’arrêt. Sa plus récente tentative, dans l’étape de La Capelle, est encourageante. Cette sortie lui a été profitable mais il a encore besoin de courir pour retrouver son meilleur niveau. Pieds nus et bien engagé, il n’est pas hors d’affaire pour la cinquième place même s’il aura d’autres objectifs dans l’hiver.

Loïc Bernard Martin : Clarck Sotho (15) n’était pas très souple en dernier lieu. Il est mieux maintenant. Ici, ce n’est pas un bon engagement, où il a l’inconvénient de rendre cinquante mètres. On le court pour le préparer. Il aura un très bel engagement dans deux semaines au Mans. Je le laisse ferré. On peut faire l’impasse.

Jean-Michel Bazire : Cleangame (16) est mieux qu’avant Lyon. Il a plus beau poil notamment. Il a rempli son contrat il y a dix jours. Depuis, il a bien travaillé à Grosbois. Il va faire de son mieux. Il faut rendre cinquante mètres à Fly Speed notamment. Nantes est une piste qui va parfaitement lui correspondre. Il a usé un peu de pied aux antérieurs et sera déferré uniquement des postérieurs cette fois.

Source : Geny courses