Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 11 août 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 11 août 2021

Les interviews des entraîneurs pour la 9ème Etape du Grand National du Trot

Thierry Raffegeau : Goût Baroque (1) a eu un bon comportement à Enghien récemment. La course s’est jouée au sprint. Depuis, il affiche un bon niveau de forme. Il est sur la montante. Le changement de piste va lui être bénéfique. Evoluer à main droite ne sera pas un problème. Il est bien placé en tête. Il doit affronter de bons éléments plus âgés comme Fire Cracker (12) mais il peut prétendre aux premières places.

François Lagadeuc : Le mois dernier, Enzo d’Essarts (2) a enregistré son premier échec de l’année sur l’herbe de Bernay. Il n’était pas à l’aise sur cette surface. Sa forme n’est pas à mettre en cause. Mercredi, il fait face à un engagement très favorable et c’est un excellent droitier. Il sera plaqué pour la première fois, ce qui peut l’aider à passer un cap. Il y a quelques clients mais il a une belle carte à jouer.

Christophe Petrement : Dame Denfert (3) est présente depuis l’âge de 2 ans et on avait envisagé la saillie au printemps. Elle a montré qu’elle avait toujours les moyens d’être compétitive. On a continué la saison. Elle se donne à fond à chaque sortie. Elle n’avait pas assez travaillé avant Lisieux, sans quoi elle aurait pu finir plus près. Elle a conservé un bon niveau de forme. Ici, on longeant le rail, elle peut se placer.

Franck Harel : Eire d’Hélios (4) se montre très régulière même si elle a dû se contenter de petites allocations, ces derniers temps. Elle a désormais besoin de déroulements de course sur mesure. Elle bénéficie d’un engagement idéal à la limite du premier recul. Elle n’est pas confirmée à droite mais elle négocie bien les tournants à l’entraînement. Comme elle n’a jamais déçu dans les quintés, j’y crois pour une petite place.

Stéphane Provoost : Deganawidah (5) n’a pas démérité récemment à Vichy. Il répète ses valeurs. Il est bien placé au classement général et on joue le jeu du tournoi. Il faut rendre la distance désormais et il n’aura pas une tâche facile pour les premières places. Pour autant, il est capable de se glisser en fin de combinaison. Je le déferre des quatre pieds pour cela.

Nos Tuyaux par mail !

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Stéphane Provoost : Bad Julry (6) a 10 ans et donne toujours le meilleur de lui-même. Certes; il rend la distance mais c’est la suite de son programme. De plus, il a prouvé qu’il pouvait faire l’arrivée dans les étapes du GNT. Il se plaît à main droite. L’opposition est de qualité mais il peut accrocher une petite place.

Cédric Terry : Crack Money (7) a encore réalisé une grande performance aux Sables d’Olonne où il n’a été devancé qu’à la fin par Euro du Chêne. Cette fois, il doit rendre vingt-cinq mètres ce qui complique sa tâche, d’autant qu’il y a de bons chevaux au premier échelon. Il sera « DP », comme lors de ses deux victoires d’étapes. Il est dans un tel état de forme qu’il garde son mot à dire pour les places.

Pierre-Alain Rynwalt-Boulard : Il faut effacer la prestation de Digne et Droit (9) dans le Prix de Washington. Dommage car il avait la place d’être à l’arrivée. Revenir à main droite ne sera pas un souci. Il y a toujours réussi. Il évolue en bonne forme. Je vais lui donner un parcours à l’économie et venir pour finir. Il fera de son mieux et peut terminer à l’arrivée vu l’opposition. La quatrième ou cinquième place me paraît possible.

Nicolas Bazire : Dostoievski (10) avait été arrêté en début d’année. Après une rentrée très discrète, il a couru en progrès dernièrement, même s’il a fini assez loin. Il était muni de fers très lourds. Il a gagné en condition et sera cette fois déferré des quatre pieds. Il va se plaire sur ce tracé. Certes, il affronte de sérieux clients mais il n’est pas hors d’affaire pour la cinquième voire la quatrième place.

Pascal Monthulé : J’ai volontairement laissé tranquille Diamant de Tréabat (11) après sa deuxième place derrière Freeman de Houelle, au mois d’avril. Il a du travail derrière lui mais il a besoin de courir pour revenir au top. Cette sortie va me permettre d’établir son programme. Il n’est pas compétitif à l’attelage et vous pouvez l’écarter. Il courra sans doute sous la selle à la fin du mois à Vincennes.

Grégory Thorel : Aux Sables d’Olonne, Fire Cracker (12) n’a pas démérité mais la distance était un peu courte pour ses aptitudes et il a été pris de vitesse sur une pointe. Il a eu le temps de reprendre de la fraîcheur et va se présenter au top. Il se plaît sur les pistes corde à droite et les 3.000 mètres de Saint-Malo vont l’avantager. Il affronte des adversaires à sa portée et a encore un premier rôle à jouer.

Dominique Chéradame : Blues des Landiers (13) vient de rassurer quelque peu à Graignes où il rendait la distance. Cet engagement au troisième échelon n’est pas évident. Cela va lui permettre de se maintenir en condition. Plus c’est long, mieux il est. Aussi, les 2.950 mètres vont parfaitement lui convenir. Il fera de son mieux mais cela s’annonce dur. Ensuite, j’envisage de lui faire prendre part au Tour Européen.

Charles Dreux : Etoile de Bruyère (14) est allée décompresser à la mer après l’hiver. Elle se prépare gentiment en vue du prochain meeting. Cette rentrée va seulement lui permettre de gagner en condition. Elle va courir à plusieurs reprises à l’attelage et ne sera pas revue sous la selle dans l’immédiat. Mercredi, il est préférable de l’écarter.

Franck Nivard : Bugsy Malone (15) s’est montré fautif pour finir dernièrement à Vichy. Après avoir pisté Dorgos de Guez, il était un peu fatigué. Il sera plus à son affaire ce mercredi à Saint-Malo où il se présentera pieds nus. Ce n’est jamais facile de rendre cinquante mètres mais une petite place reste à sa portée.

Jean-Michel Bazire : Cleangame (16) a un peu de travail derrière lui mais il va manquer de rythme pour cette reprise. Il rend cinquante mètres à de bons éléments. Ses chances sont limitées pour cette épreuve. Il aura le Prix d’Eté et le Grand Prix du Sud-Ouest à venir. Au mieux, il peut accrocher la cinquième place mais ce sera difficile malgré sa qualité.

Source : Geny courses

A lire également