Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 13 juillet 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 13 juillet 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de l’Opéra à Enghien

Pascal Monthulé : Eliska Berry (1) a réalisé deux bonnes prestations, à Paris-Vincennes puis Lignières, mais il ne faut pas prendre en compte sa plus récente sortie, à Sablé-sur-Sarthe. C’était pour préparer ce quinté d’Enghien, pas loin de la maison. Il ne faudra pas qu’elle fasse trop d’efforts en partant, puis devra être préservée dans le but de la faire finir. Si tout se déroule comme souhaité, je pense qu’elle a une bonne chance.

Mathieu Mottier : Esperanzo (2) a très bien fini après avoir été un instant malheureux dernièrement. Il courait très bien. Il ne sera pas moins bon à Enghien. Il ne détient pas de marge de manoeuvre à ce niveau, mais avec un déroulement limpide, il doit encore disputer l’arrivée. Il faudra que tout se passe bien.

Pierre Belloche : Eagle Meslois (3) a terminé non loin de Forum Meslois à Sablé. Il est moins avantagé que son compagnon d’entraînement sur cette surface. Ce printemps, il s’était bien défendu sur le sable, à Lyon-Parilly notamment. Il a gagné sur les 2.100 mètres cet hiver. Ce type de parcours lui convient bien. Il peut disputer l’arrivée. Je n’ai pas de préférence entre mes deux élèves.

Michel-X. Charlot : Eastwood Park (4) est un cheval généreux. Il était suffisamment au point pour gagner dans ce lot-là, lors de sa rentrée. Il faut le cacher au maximum. J’espère qu’il sera assez affûté pour une épreuve de ce niveau. Il a déjà bien couru sur cette distance et reste meilleur corde à gauche. S’il était dans les quatre premiers, cela serait bien.

Franck Terry : Dream Cash (5) est allé devant la dernière fois sur une distance trop longue pour ses aptitudes. Il revient sur sa distance et évolue sur une piste qu’il aime bien. En outre, il sera mieux caché. Avec l’aide d’un parcours à l’économie et, s’il y a du train, il peut venir prendre la quatrième ou cinquième place.

Pierre Belloche : Forum Meslois (6) a montré sa forme sur l’herbe dans le Trophée Vert, même si les résultats bruts n’étaient pas forcément à la hauteur. Il retrouve ici un engagement nettement plus favorable. Les 2.150 mètres le réveillent bien d’ordinaire. Il va se plaire sur ce tracé. Il va conserver ses fers. Pour autant, il est bien avec un peu de confort ou sur des pistes souples. Il peut faire l’arrivée.

Franck Leblanc : Fuego de Houelle (7) a refait parler de lui la dernière fois, mais c’était à réclamer. Ce n’est pas le même niveau cette fois. Cela dit, il n’est pas cuit et cela lui a changé les idées de redescendre un peu de catégorie. Il est bien, mais ne fait pas toutes ses courses. S’il terminait cinquième ou sixième, nous serions contents.

Jean-Philippe Monclin : Fawley Buissonay (8) évolue en pleine forme actuellement. Il vient de s’imposer en province avec la manière. Il se plaît sur les parcours de vitesse et les profils plats. Avant le coup, tout se présente bien. Il est aussi bien à venir sur les autres. À ce niveau, il dispose d’une belle chance pour terminer sur le podium, à l’issue d’un déroulement limpide.

Patrick Hachin : Divine de Navary (9) est bien, mais il lui manque un peu de chance. En seconde ligne, il faudra avoir un bon parcours. Cela sera peut-être dur de gagner, mais elle a une chance pour être dans le quinté. Elle n’aura que de petits alus de 40 grammes sous les postérieurs, ce qui ne change pas grand-chose.

Christian Bigeon : El Santo Haufor (10) s’est montré fautif dès la volte la dernière sortie, c’est une prestation à oublier. Après, il a bien travaillé en retrait. 2.150 mètres, ce n’est pas vraiment son truc, mais il n’est pas mal au travail. Donc, on va voir comment il va se comporter. Il n’est pas complètement à écarter pour la quatrième ou cinquième place.

Nicolas Bazire : Farrell Seven (11) rendait la distance dernièrement à Sablé-sur-Sarthe et a gardé ses fers. Précédemment dans la capitale, il se heurtait à une forte opposition. C’était un peu trop dur. S’élancer en seconde ligne ne sera pas un gros handicap. Il y a assez peu de 7 ans au départ. Il est monté en gains progressivement, mais il est encore compétitif à ce niveau. Il a sa place dans le quinté.

David Thomain : Etoile de Quesny (12) a deux courses dans les jambes, mais risque de manquer encore un peu. Elle s’élance en seconde ligne et garde ses fers pour l’occasion. Elle aura du mal à se glisser à l’arrivée de ce quinté. Il est préférable de la revoir.

Léo Abrivard : Vlad del Ronco (13) s’est retrouvé dans les mauvais coups. Il était difficile de revenir ensuite. Il s’élance en seconde ligne et aura besoin d’un déroulement de course limpide. Il s’adapte parfaitement aux 2.150 mètres d’Enghien et peut viser le podium à ce niveau. Physiquement, il est très bien.

Arnaud Desmottes : Espoir d’Elphigny (14) s’est bien mis à l’attelé. Dernièrement, sur l’herbe d’Erbray, la course était très sélective. Il court ni bien, ni mal. Il n’était pas spécialement à l’aise sur l’herbe. Je suis allé de l’avant à Lignières, mais ce n’est pas sa tactique préférée. Evoluer à Enghien, en seconde ligne, ne sera pas un problème. Il s’adapte à tout. Il est en forme et va tenter d’accrocher une petite place.

Franck Terry : Diplomate d’Am (15) vient d’être malheureux à deux reprises, courant mieux que ne l’indiquent ses classements. Il faut impérativement lui masquer l’effort. S’il peut s’exprimer dans de bonnes conditions, il peut créer une surprise.

Hansen Erik Bondo : Speedy Face (16) est arrivé chez moi à l’issue de sa dernière prestation. Dès lors, il s’agit de sa première tentative sous ma responsabilité. Il a l’air bien au travail. Maintenant, il faut voir ce que cela va donner en compétition.

Source : Geny courses