Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 15 juin 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 15 juin 2022

Donner une note

Avis des entraîneurs pour le Prix du Bassin d’Arcachon – Sabt

Maurizio Guarnieri (1) : C’est une jument qui demeure compétitive à ce niveau. Même si elle est bien rentrée et qu’elle affiche une bonne forme, elle court de façon rapprochée car elle a couru la semaine dernière en Italie où elle a fini cinquième d’une listed. Un long trajet reste reste toujours un long trajet… Néanmoins, j’espère la voir finir à l’arrivée.

Jean-Vincent Toux (2) : Il n’a pu conclure dans la combinaison gagnante du quinté dernièrement, sans démériter. Le cheval est resté dans de belles dispositions et sa situation sur l’échelle des valeurs s’améliorant, j’insiste à ce niveau. Il va apprécier le tracé réduit et le bon terrain. Voilà pourquoi j’effectue le déplacement en terre testerine ave l’ambition de le voir bien faire.

Christophe Ferland (3) : En dernier lieu, malgré 3 kgs de pénalisation, il s’en est fallu de peu pour qu’elle double la mise dans les quintés. Dès lors, je reste confiant avec elle pour la voir encore lutter pour les premières places. Cette fois, elle n’aura pas de voyage à effectuer et devrait pouvoir réaliser une belle performance.

Christophe Ferland (4) : A Fontainebleau, il a manqué de chance durant le parcours et dernièrement, je trouve qu’il s’est bien défendu dans un gros handicap. Il est certain que sa marge au poids est réduite mais il ne faut pas l’éliminer totalement. Je le crois en mesure d’accrocher une bonne place. Une piste très souple l’aurait avantagé.

Philippe Sogorb (5) : Lors de sa dernière sortie, elle avait, peut-être, besoin de courir. Une chose est certaine, c’est que je la trouve dans un très bel état de forme actuellement et je la crois capable de refaire parler d’elle même si sa valeur reste assez élevée. Avant le coup, elle peut finir dans les cinq premiers.

Henri-Alex Pantall (6) : Il est dans un bel état physique et sera sur sa distance. Il n’y a pas grand-chose à dire, hormis le fait qu’il va devoir composer avec un numéro en dehors dans les stalles (N.D.L.R. : le 14). Il va falloir compter sur un bon parcours.

Guillermo Arizkorreta Elosegui (7) : Après avoir effectué un bon hiver, il vient de très bien ce comporté à Madrid. Baissé sur l’échelle des valeurs, j’essaye à ce niveau car cette course arrive dans un bon timing et qu’il affectionne ce parcours. J’en escompte une bonne prestation et j’espère le voir figurer à l’arrivée.

Ion Elarre Alvarez (8) : Elle me semble être toujours en forme. Certes, je m’attendais à mieux dernièrement mais je pense qu’elle mérite un rachat. Le parcours rectiligne ne la gênera pas et cette distance ne devrait pas lui poser de problème. Je conseille de la reprendre au moins pour une place.

Ludovic Gadbin (9) : Elle a réalisé la meilleure valeur de sa carrière dernièrement. Depuis, tout va bien pour elle. Elle est apte à une nouvelle fois bien se défendre. On adaptera évidemment le déplacement aux conditions de chaleur, en la faisant voyager la veille de la course.

Henri-Alex Pantall (10) : C’est un poulain qui doit encore parvenir à se décontracter et qu’il faut cacher. Il reste sur une bonne tentative sur ce parcours.

Mauricio Delcher-Sanchez (11) : Elle a effectué une rentrée victorieuse, puis n’a pas démérité dernièrement, alors qu’elle avait été pénalisée de trois kilos. Ce n’est jamais simple de répéter dans les handicaps. Le tracé va lui convenir, mais il faut voir son rating à ce niveau, je pense qu’elle n’a pas trop de marge. Elle devrait bien courir. Bien sûr, elle va devoir voyager par de fortes chaleurs, mais il faut courir.

Mme Sofie Lanslots (12) : Je pense que ce quinté est une tâche difficile pour Magic Sword. Nous allons le faire attendre et voir s’il peut venir s’emparer d’une place dans le quinté. S’il venait à terminer sixième ou septième, nous serions contents.

Mlle Caroline Bonin (14) : Le fait de monter de catégorie ne devrait pas lui poser de problème. De toute façon, c’était la suite logique de son programme. Je pense qu’en seconde épreuve, il n’aurait pas été battu. En première, je crois aussi qu’il a une bonne chance, surtout avec son bon numéro à la corde (N.D.L.R. : le 5). Il a franchi un vrai palier cette année et c’est un vrai sprinter. Il est aussi resté très bien.

Source : Geny courses