Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 16 février 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix d’Antibes à Cagnes-sur-Mer

Patrice Cottier : Belgian Prince (1) m’a fait plaisir pour sa rentrée. Je le découvrais en compétition et m’a prouvé qu’il demeurait compétitif pour la victoire. C’est un cheval qui fait toutes ses courses et logiquement, j’en attends une belle performance. Ma seule interrogation reste son aptitude à la PSF, une surface qu’il n’a pas foulé beaucoup dans sa carrière.

Jean-Pierre Gauvin : Bobydargent (3) court de façon rapprochée et on essaye de le rallonger. Dernièrement, sur 1.900 mètres, il n’a pas été pris de vitesse, mais il a mis du temps à enclencher. On tente donc sur plus long. Il n’a pas si mal couru dernièrement. Le seul bémol est qu’il court de manière rapprochée, mais il semble avoir bien récupéré.

Christophe Escuder : Dragonet (4) affectionne la PSF. J’ai préféré cet engagement sur un peu plus long. Il est resté dans un très bel état de forme, son dernier travail sérieux fût excellent et à cette valeur, il est compétitif pour le succès. Avec un bon déroulement de course, il devrait, en toute logique, lutter pour les premières places.

Louis Baudron : Always Welcome (5) m’a montré qu’il était toujours compétitif malgré la pénalisation en dernier lieu. Le fait de revenir sur la PSF ne m’inquiète pas et sa forme est toujours au beau fixe. Avec un bon parcours, je le crois encore capable de finir dans la bonne combinaison.

Christophe Ferland : Big Call (6) m’avait montré sa compétitivité en 33 de valeur à Pau. Dès lors, je m’attendais à une bonne performance dernièrement. Il s’est imposé plaisamment mais maintenant, avec 3 kilos supplémentaires, on doit monter de catégorie. C’est un cheval assez spécial mais il s’amende et je m’attends à le voir bien courir.

Philippe Decouz : Checkpoint Charlie (7) est un vieux briscard et c’est un peu lui qui décide. Dernièrement, dans une course à conditions, je lui avais mis les oeillères et il en a beaucoup trop fait. Le cheval est très bien et a un très bon moral. C’est là-dessus qu’il faut partir. Si tout va bien et qu’il a envie, il devrait bien courir. C’est une question de mental et d’envie.

Christophe Ferland : Normandy Beech (8) nous a fait plaisir en s’imposant l’avant-dernière fois. Pénalisé au poids, sa marge de manoeuvre est désormais plus réduite et doit aussi affronter ses ainés. En dernier lieu, il s’est bien comporté et son jockey m’a dit qu’il fallait persister à ce niveau. Il est resté en bonne forme et j’en attends un bon comportement.

Nicolas Caullery : Georgia (9) a été pénalisée au poids et doit affronter ses aînés pour la circonstance. Elle court de façon rapprochée. Sa candidature comporte donc trois zones d’ombre. Elle est restée très bien et on est en meeting pour courir. Elle est facile à monter et un petit numéro de corde serait le bienvenu.

Sébastien Culin : Saint Nicolas (10) semble revenir actuellement au top de sa forme. Ses dernières sorties le prouve et à cette valeur de 34,5; il demeure compétitif pour le succès. Il avait gagné un quinté l’an passé sur ce parcours à une valeur similaire donc j’espère que l’histoire se répètera cette année…

Mathieu Brasme : Ilot Secret (11) a partiellement déçu dernièrement. A sa décharge, la distance s’est avérée un peu courte pour ses aptitudes. Il sera mieux sur 2400 mètres ce mercredi. Ayant tiré un bon numéro de corde et resté sur Cagnes depuis sa dernière sortie, il a logiquement sa place parmi les cinq premiers.

Jean-Pierre Gauvin : Balmoral (12) est un cheval qu’il ne faut pas bousculer en partant et, sur 2.000 mètres, la course est partie vite et il s’est retrouvé trop loin et a subi la course. Auparavant, il s’était bien comporté sur 2.500 mètres à Deauville, à ce niveau de compétition. Là, il devrait être capable de se racheter de son récent faux pas.

Nicolas Perret : My Lenny (14) est resté très bien. Je n’ai pas d’autres courses pour lui alors il faut tenter. Il apprécie la PSF. Maintenant, il a été pénalisé au poids et aurait certainement été mieux en seconde épreuve, mais le lot n’est pas si relevé. On court pour se faire plaisir, en espérant le bien se comporter tout de même.

Stéphane Labate : Iphitos (15) est une nouvelle recrue. Mercredi on prend la température à ce niveau. On n’a pas trop le choix des engagements. Il « fait » bien cette piste. Et donne satisfaction le matin. Je le trouve en effet très bien au travail. J’en escompte donc une bonne prestation en espérant le voir prendre une allocation.

Source : Geny courses