Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 1er juin 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 1er juin 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Magic Night à Saint-Cloud

François Rohaut : Belharra (2) s’est bien défendue lors de sa rentrée. Cette sortie lui a été profitable et elle est montée logiquement en condition. Mercredi, tous les paramètres sont bons pour pouvoir réaliser une bonne performance. À elle de prouver qu’elle est compétitive à cette valeur et dans ce genre de handicap.

Stéphane Gouyette : Fayona (3) s’est montrée très accrocheuse dernièrement, plafonnant dans les derniers mètres de course après avoir animé. Il est vrai qu’à cette valeur, sa marge de manoeuvre est réduite. Cependant, elle a été baissée d’une petite livre et essaiera, cette fois, de sauvegarder une petite place.

Eric Libaud : Beautiful Aspen (4) était sans doute un peu malade lors de sa rentrée en plus d’avoir besoin de courir. En dernier lieu, elle s’est complétement réhabilitée prouvant à cette occasion qu’elle demeurait compétitive pour la victoire à cette valeur. Maintenant, j’espère qu’elle bénéficiera d’un bon déroulement de course et qu’elle pourra cette fois s’imposer.

Henri-Alex Pantall : Rue des Irlandais (5) est maintenant bien connue à ce niveau. Elle demeure compétitive pour les premières places mais comme tout attentiste, il faut bénéficier d’un bon déroulement de course. Même si elle aurait préféré une piste plus souple, elle a montré son affection pour le tracé du Val d’Or.

Satoshi Kobayashi : Legend (6) a déjà prouvé sa compétitivité à ce niveau. Elle reste sur un succès qui lui vaut d’être pénalisée au poids, mais il y a beaucoup de 4 ans dans l’épreuve, ce qui est plutôt bien. Maintenant, elle est mieux sur des terrains plus souples et sur 2.400 mètres. On doit composer avec les engagements à disposition. Tous les feux ne sont pas au vert, mais elle est bien.

Bert Maes : Georgia (7) est bien, mais il faut bien reconnaître que ce n’est pas évident pour elle ici. La distance est un peu courte pour ses réelles aptitudes et elle va devoir s’élancer tout en dehors, ce qui n’est guère avantageux sur ce tracé. Cela va me permettre de la situer à ce niveau. Si elle venait à terminer septième, je serais content.

Gilles Barbarin : Grâce Béré (8) fait toutes ses courses lorsqu’elle n’est pas malchanceuse. À Compiègne, elle a effectué un bel effort final après avoir eu un passage à vide. Le terrain devrait être bon, donc à sa convenance. La distance, plus longue, sera parfaite. Stéphane Pasquier la connaît bien et en tirera la quintessence.

Jérôme Reynier : Kristalina (9) participait à son premier handicap dernièrement et elle s’est très bien défendue. Elle a montré qu’elle était compétitive et même si ici, elle monte de catégorie, j’en attends une bonne prestation. Elle se présentera en bonne forme et le raccourcissement de la distance ne la dérangera pas. On se déplace avec des ambitions.

Rodolphe Collet : Rose In Bloom (11) va devoir s’élancer en dehors, puisqu’elle a tiré le 14 sur 16… On ne va pas avoir d’autre choix que d’attendre et de voir comment cela se passera. Le lot est assez ouvert et elle n’affronte que des femelles. Dernièrement, elle n’a pas si mal couru que cela à Compiègne même si elle n’y a jamais particulièrement brillé. J’ai besoin de la revoir corde à gauche.

Stéphane Wattel : Flyingbeauty (12) est difficile à juger. C’est une course de rentrée et cela va être sa première sortie sous mon entraînement. C’est une jument qui a eu un break au haras. Elle me semble bien le matin, mais elle est assez froide dans ses galops et je pense que la distance va être un peu courte pour elle.

Norbert Leenders : Coeur Davier (13) fait preuve d’une louable régularité. Elle est restée en forme depuis sa dernière tentative et j’en attends un bon comportement. Le terrain ne sera pas fait pour la gêner.

David Smaga : Pingo (14) est un petit peu rallongée, mais le programme est ainsi fait. Elle a gagné pour sa rentrée, puis a été deux fois troisième à ce niveau de compétition, en étant battue de peu dernièrement. Logiquement, et sans tenir compte des impondérables qui peuvent se passer durant la course, sa place est à l’arrivée.

Markus Nigge : Mexican Dream (15) n’a pas pu profiter de son bon numéro à la corde dernièrement, étant partie doucement. Puis elle n’a pas été très heureuse au moment du démarrage, avant de revenir bien terminer. Elle aurait peut-être pu terminer dans le quinté si tout s’était mieux passé. Elle est restée bien et devrait être capable de bien se comporter.

Yann Lerner : Azamhan (16) a très bien gagné dernièrement. Elle n’est pas toujours facile, car elle a besoin de rythme durant le parcours pour être relax. Le 4 à la corde est donc une bonne chose, car elle pourra bien se placer sans qu’on lui demande quoi que ce soit. Elle est restée dans un très bel état de forme et bénéficie d’un petit poids. Elle peut bien se comporter.

Source : Geny courses