Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 20 avril 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de la Ville de Cordemais

Loïc Groussard : French Lover (1) est un peu difficile à juger actuellement. Dimanche, à Nort-sur-Erdre, il n’a pas mal fini, comme d’autres. Il a retrouvé une belle condition physique. Mercredi, il sera de nouveau déferré des quatre pieds, ce que je fais rarement sur le sable. Je vais le courir battu en espérant qu’il puisse venir accrocher une petite allocation.

Pierre Louis Desaunette : Fan de Vincennes (3) aligne les bonnes performances et n’a pas démérité, dernièrement à Laval. Il s’est retrouvé assez tôt dans la bagarre et n’a été devancé que par de bons chevaux, comme Golden Visais et Galiléo Bello qu’il retrouve ce mercredi. Il n’a pas de marge mais il est en forme, bien engagé et confirmé sur cette piste. Même s’il semble barré par quelques 6 ans, il a sa place dans le quinté.

Pierrick Lecellier : Fuyard de Ballon (4) avait perdu de la souplesse en fin d’année. J’ai donc temporisé. Il me paraît être revenu à un bon niveau déjà, sans être encore à 100%. Il a brillé au monté, mais je ne trouve aussi performant à l’attelage. Ici, il découvre un bon engagement en tête. Il faut affronter les 6 ans mais il peut se glisser en fin de combinaison d’entrée de jeu.

Pierre Louis Desaunette : Fashion Touch (6) n’a pas apprécié la piste détrempée à Vincennes qui dessert souvent les chevaux plaqués. Mieux vaut la juger sur son succès, du mois dernier à Cherbourg. Elle a peu couru l’an dernier et se retrouve donc dans sa catégorie. Elle est un peu plus douée que Fan de Vincennes. Elle devrait profiter de sa situation au premier échelon pour accrocher une place.

Grégoire Houel : Gitano Jack (7) avait le sillage du futur gagnant dernièrement et aurait joué un bon rôle à l’arrivée quand il s’est trompé. Il joue un peu de malchance en ce moment. Je lui ai apporté un peu de confort aux antérieurs au niveau de sa ferrure. Il ne sera que mieux. Le changement de piste va aussi être bénéfique. Il est très bien placé en tête. À l’issue d’un bon parcours, il peut se racheter pleinement.

Cyrille Buhigné : Golden Visais (8) est métamorphosé depuis qu’il a été castré en fin de saison dernière. Il a retrouvé son meilleur niveau comme l’atteste son dernier succès, à Laval, où il a fourni une bonne fin de course. Il a très bien travaillé depuis et va se présenter au top pour cet engagement sur mesure. Je compte sur lui pour prendre une part active à l’arrivée.

Manuel Martinez : Garibaldi (9) a pleinement satisfait son entraîneur pour sa rentrée à Laval. Il a été longtemps absent. On a pris notre temps. Il va progresser au fil des courses avec le travail et la compétition. Il s’est exercé de bonne manière en fin de semaine dernière et a sailli lundi. Ici, l’engagement est parfait en tête. Rendre la distance à Cordemais est difficile. Il peut encore manquer mais va très bien courir.

Pierre Belloche : Fluo Meslois (10) a connu quelques ennuis de santé cet hiver et a dû faire l’impasse. Il travaille bien le matin mais il va manquer de rythme. Ici, c’est une véritable rentrée. Ses ambitions seront limitées. Il est préférable de revoir au monté à l’avenir.

Thierry Duvaldestin : Galipette Pierji (11) a bien tenu sa partie dans le Prix des Centaures. Elle fait une rentrée à l’attelage. Elle est plus spécialisée sous la selle. Ici, elle va garder ses fers. Elle rend la distance et sa tâche sera compliquée. Il est préférable de revoir au monté prochainement.

Eric Raffin : Eternelle Délo (12) a répondu présente à Caen le mois dernier. Il est préférable de la préserver et patienter avant de la lancer pour finir. Elle a sa place à l’arrivée d’une telle course même en rendant la distance. Elle peut s’imposer aussi, si tout se « met » bien. Je lui vois une très bonne chance. C’est une base pour le quinté.

Pierre Louis Desaunette : Gamble River (13) a eu le droit à de grandes vacances et a passé une partie de l’hiver au pré. Il était ferré lourd, sans artifice et sans enrênement, pour sa rentrée à Laval, mais il m’a bien plu. Après une carrière au plus haut niveau, il va évoluer dans une catégorie plus facile cette année. Il a repris du moral et va se présenter au mieux. S’il peut se faire ramener, il devrait terminer dans trois premiers.

Virginie Moquet : Donuts Deladou (14) a dû être arrêté, cet hiver, suite à un souci de santé. Il n’a pas démérité, à l’occasion de sa rentrée à Angers, mais il a prouvé qu’il était à court de condition. Il a toujours besoin de plusieurs courses pour revenir au mieux. Mercredi, il va encore manquer de compétition. Il est préférable de l’écarter. Il faudra le suivre lorsqu’il sera déferré.

Mathieu Mottier : Esperanzo (15) a réalisé un très bon début d’année 2021 avant de connaître des ennuis de santé. On a pris le temps de le « réparer ». Il évolue en bonne forme au travail. Pour autant, il n’est pas encore à 100%. Ici, je le plaque des antérieurs. Il me satisferait en prenant une place. Il a le niveau, c’est certain. Il peut être envisagé en fin de combinaison.

Franck Leblanc : Fragonard Délo (16) vient de prouver qu’il était au top, en prenant la deuxième place de l’étape du GNT de Reims. Auparavant, il avait perdu son influx dans des courses avec de nombreux faux-départs. Mercredi, il est idéalement engagé au plafond des gains mais il doit rendre vingt-cinq mètres. S’il ne connaît pas trop de problèmes de trafic, il devrait confirmer et terminer dans le quinté.

Source : Geny courses