Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 20 octobre 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 20 octobre 2021

Les interviews des entraîneurs pour la 12ème Etape du Grand National du Trot

Frédéric Senet : Darlington Park (1) vient de bien se comporter à deux reprises en province, dans des lots moins bien composés. Mercredi, il monte de catégorie mais sa forme est sûre et il s’est déjà bien comporté sur la piste de La Capelle. Il n’a pas de marge à ce niveau et nos ambitions se limiteront à la cinquième place.

Franck Terry : Dream Cash (2) vient de courir sous la selle. Il avait montré de belles choses par le passé dans cette spécialité. Tout n’est pas négatif malgré deux disqualifications. Récemment, il a subi un coup de freins et a pris le galop. Derrière, c’était bien. On court face à une opposition relevée mais ce sera l’occasion de le qualifier pour la finale. Il va faire son possible.

Jean-Marie Monclin : Fly Speed (3) s’est malheureusement élancé au galop la dernière fois, ce qui a annihilé ses chances. Il a très bien couru en retrait. Il vaut mieux oublier ce faux-pas car, en général, c’est un cheval sérieux. Il dispose d’un bon engagement en tête. Cela dit, comme d’habitude, il faut que les dieux des courses soient avec nous.

Philippe Daugeard : Césario Bello (4) s’est contrarié et a démarré au galop en dernier lieu. Dès lors, la course était finie avant d’avoir réellement commencé. Il est très sympa d’habitude mais n’a pas de marge dans cette épreuve. Il est en forme et peut, peut-être, terminer cinquième.

Hugues Monthulé : Dayan Winner (5) a bien couru pour son retour sous la selle. Cette tentative lui a été profitable. Auparavant, dans le Tour Européen, il découvrait des tâches compliquées face à de très bons chevaux. Mercredi, il revient dans sa catégorie et il est bien engagé au premier poteau. Il a toujours bien couru après une course sous la selle. Une place est à sa portée.

Thierry Raffegeau : Goût Baroque (6) avait besoin de souffler après sa course dans le Critérium des 5 ans et, comme j’ai vu cet engagement qui était très favorable, j’ai préféré lui redonner de la fraîcheur et l’attendre. Il a été préparé pour ça. Il y a beaucoup de kilomètres à faire. On y va avec une chance. S’il n’y a pas de train, il peut aller devant. J’espère le voir dans les trois premiers.

Recevez nos pronostics dans votre boîte mail

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Stéphane Provoost : Deganawidah (7) découvrait des tâches compliquées, ces derniers temps, et devait, à chaque fois, rendre vingt-cinq mètres. Il évoluait ferré ce qui ne sera pas le cas, mercredi à La Capelle, où il bénéficie d’un engagement idéal, à la limite du premier recul. Dans cette configuration, il avait pris des places au début de ce tournoi. J’ai essayé de le préparer au mieux pour cet objectif.

Julien Le Mer : Euro du Chêne (8) est passé à l’amble en dernier lieu, comme il l’avait fait pour finir à Divonne-les-Bains alors qu’il avait passé le poteau en tête. Il était défraîchi après de bonnes performances cet été. De plus, il souffre parfois des genoux. Il a été soigné et est allé faire un séjour à la mer. Il a bien travaillé depuis son retour à Grosbois. Je le crois capable d’accrocher une place.

Stéphane Provoost : Bad Julry (9) a enregistré quelques performances intéressantes ces derniers temps mais il a pris la fâcheuse habitude de s’élancer au galop. Il va se présenter dans une très bonne condition physique mais ce n’est jamais facile de rendre la distance. Face à une telle opposition, seule une petite allocation est envisageable.

Patrick Terry : Crack Money (10) a pleinement répondu à mon attente à Argentan où il a réalisé un bon effort. Il s’est retrouvé un peu loin au dernier kilomètre sans quoi il aurait terminé plus près des premiers. Il a pleinement récupéré. Je ne le déferre que des postérieurs cette fois. Il le sera des quatre pieds pour le Grand Prix de Lyon à la fin du mois. Ici, il visera une place.

Mathieu Mottier : Delfino (11) évolue en très bonne condition physique. J’ai attendu cet engagement sur une piste qui devrait parfaitement lui convenir. Courir de façon espacée est volontaire. Il est prêt à fournir sa meilleure valeur. Je le déferre des quatre pieds à nouveau. Il faudra faire le tour de Fly Speed et Goût Baroque notamment mais il est compétitif pour la victoire.

Philippe Daugeard : Be One des Thirons (12) a fait de son mieux en dernier lieu, après avoir dû faire un tour le nez au vent. Il n’a pas déposé les armes ; c’est un cheval très courageux. Comme il a 10 ans, je n’ai pas trop le choix des engagements. Aux vingt-cinq mètres, c’est plus compliqué mais il va encore donner le meilleur de lui-même. J’en attends une bonne prestation.

Julien Le Mer : Fric du Chêne (13) avait hérité d’un numéro en dehors en Italie dans sa batterie, mais il n’a pas démérité. Dans la « consolante », il a constamment trotté le nez au vent et s’est désuni à mi-ligne droite. Il a repris de la fraîcheur depuis. C’est difficile de le juger à l’entraînement. J’espère qu’il sera en mesure de finir aussi vite qu’à Pornichet où il rendait cinquante mètres.

Julien Le Mer : Eros du Chêne (14) a dû être arrêté. Il a ensuite effectué la monte avant d’être préparé à la mer. Il n’a pas démérité pour sa rentrée à Laval où il était ferré et sans artifice. Il sera cette fois pieds nus. Il est moins affûté que mes autres pensionnaires mais cette sortie, sur une piste sélective, va « l’ouvrir ». Une petite allocation me satisferait.

Franck Leblanc : Freeman de Houelle (15) a bénéficié d’une période de repos cet été. Ici, c’est une rentrée. Il va avoir besoin de plusieurs parcours pour se remettre dans le bain. On va courir à l’attelage plusieurs fois. Il a des capacités dans la spécialité. Pour ce quinté, il faut le regarder courir. Son objectif de l’hiver est le Prix de Cornulier. On va tout axer là-dessus.

Julien Le Mer : Fado du Chêne (16) avait mal couru lors de son unique sortie à l’attelage. Il a gagné en maniabilité depuis. Le changement de spécialité va lui faire du bien. Ce n’est jamais facile d’enchaîner les courses sous la selle. Il a très bien travaillé à Grosbois. Certes, au troisième échelon, sa tâche s’annonce compliquée mais j’ai vraiment hâte de voir son comportement.

Source : Geny courses