Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 24 novembre 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 24 novembre 2021

Les interviews des entraîneurs pour la 14ème Etape du Grand National du Trot

Patrick Terry : Eddy du Vivier (1) l’a fait en 1’12 » à Nantes. Il m’a emballé et me surprend de plus en plus. Quand il a un parcours à l’économie, il sait aller vite pour finir. L’opposition est sérieuse mais il est vraiment au mieux. Doubler la mise n’est pas évident, le déroulement de course fera la différence. Il aime venir sur les autres et évoluer piste plate.

Franck Marty : Fakir Mérité (2) s’est malheureusement retrouvé le nez au vent à Nantes, dans une épreuve très rondement menée. Il a, malgré tout, bien tenu sa partie jusqu’au bout. Il retrouve le même genre de conditions. J’espère qu’il sera plus chanceux cette fois. J’ai fait appel à Franck Nivard qui le connaît bien. Sa place est dans le quinté.

Jean-Marie Monclin : Fly Speed (3) a été de l’avant à Nantes. C’était trop compliqué. Il a bien encaissé cette sortie. Je ne peux pas le déferrer des antérieurs cette fois mais il a gagné à Pornichet dans ce tournoi en étant plaqué des antérieurs. On va changer de tactique et venir sur les autres. Il est capable de pleinement se racheter.

Stéphane Provoost : Deganawidah (4) est parfait. J’avais demandé à François Lecanu de démarrer un peu à Nantes pour nous placer non loin des premiers mais le rythme a été rapidement très élevé. La mission était impossible. Je le déferre des quatre pieds. On va essayer de devancer Crack Money pour combler notre retard au classement général. Il a ma confiance.

Stéphane Provoost : Bad Julry (5) n’a pas démérité et réalise un très bon chrono à Nantes. Il me paraît en pleine forme le matin à l’entraînement. Il à 10 ans mais encore toutes ses capacités. Il est bien placé en tête et n’est pas incapable d’accrochera quatrième ou la cinquième place. Ce sera une question de parcours.

Patrick Terry : Classic Haufor (6) restera ferré. À Bordeaux, je l’ai couru sans enrênement. C’était concluant même s’il n’a pas été plus rapide pour finir. Je suis en phase de réglages. On va essayer de prendre des places cet hiver. Il a besoin de retrouver la bonne carburation. Il n’a pas le choix des engagements. Dans l’immédiat, c’est compliqué pour lui.

Recevez nos pronostics dans votre boîte mail

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Patrick Terry : Cristal du Lupin (7) a sa chance. J’ai commis l’erreur de le courir dans le Sud-Ouest aux vingt-cinq mètres sur des petits anneaux. C’était trop dur. À Lyon, l’écurie courait la deuxième place. Il l’a obtenue devant Crack Money. Il apprécie vraiment les pistes plates et sélectives. Il est pieds nus et très bien placé en tête. Il est capable de très bien faire.

Thierry Raffegeau : Goût Baroque (8) court toujours bien de fraîcheur. J’ai vu ce bel engagement à l’issue de sa victoire à La Capelle dans le tournoi. J’ai attendu cette course. Il me paraît très bien à l’entraînement. Il n’est peut-être pas encore à 100 % et va courir la finale dans la foulée. Je le déferre des antérieurs. L’opposition est présente mais il dispose d’une belle chance.

Patrick Terry : Crack Money (9) a réalisé une superbe valeur à Nantes bien que seulement sixième. Il trotte plus vite que le lauréat. À l’image des élèves de Julien Le Mer, il a été excellent. Il rend encore la distance. L’objectif est de défendre notre maillot jaune à fond. La longue ligne droite va le servir. Le podium paraît inaccessible mais il peut compléter l’arrivée.

Julien Le Mer : Eros du Chêne (10) reste sur une sortie encourageante à Nantes. Il est revenu au mieux après avoir été longuement arrêté. Il a gagné en condition depuis. Mercredi, il retrouve des adversaires semblables sur un tracé qu’il va apprécier. Il est en mesure de faire aussi bien qu’en dernier lieu, d’autant qu’il y a quelques chevaux à rayer.

Cyril Chenu : Falcao de Laurma (11) a dû être arrêté plus d’un an. Il s’est bien requalifié, au mois de septembre à Caen mais a connu de nouveau soucis depuis. Pour cette raison, son entourage m’a demandé de l’entraîner à la mer. Il n’est évidemment pas compétitif pour cette rentrée. Il faudra le revoir dans de meilleures conditions.

Louis Baudron : Fire Cracker (12) avait décompressé après sa victoire, fin septembre, à Argentan, et n’était pas suffisamment prêt pour sa petite rentrée à Vincennes. Il n’a pas démérité. Il va se présenter plus affûté cette fois. Il affronte une opposition dans ses cordes et j’espère qu’il pourra offrir un beau cadeau d’anniversaire à son pilote Éric (Raffin).

Laurent-Claude Abrivard : Brillant Madrik (13) ne m’a pas vraiment surpris, dernièrement, en accrochant la troisième place du Grand Prix de la Ville de Laval. Il est capable de belles choses lorsqu’il est au mieux comme c’est le cas actuellement. Mercredi, je le crois capable de faire aussi bien même s’il a besoin d’un bon déroulement de course.

Mme Virginie Moquet : Blues d’Ourville (14) a encore très bien couru, dernièrement à Vincennes, dans une épreuve pour apprentis. Mercredi, il affronte une opposition plus relevée et sa tâche se complique, mais il est toujours au top malgré ses 10 ans. Il va encore faire de son mieux et il ne surprendrait pas en accrochant la cinquième voire la quatrième place.

Tomas Malmqvist : Express Jet (15) a répondu à mes attentes pour son retour à Paris-Vincennes. Je pensais que Fire Cracker allait laisser glisser devant mais il n’en a rien été. Il aurait pu être un peu plus près sans cela. Il court de première et confirme son retour au mieux. Il faudra de la réussite pour revenir. Si tel est le cas, il peut viser une place sur le podium.

Loïc Bernard Martin : Clarck Sotho (16) rendait cinquante mètres à Nantes. La mission était impossible. Je le déferre des postérieurs et le munis de plaques devant. C’est ainsi qu’il est le mieux. Il est super bien au travail. Il faut rendre la distance et avoir un peu de réussite mais il peut être dans le coup à ce niveau en se faisant ramener. J’estime qu’il peut faire l’arrivée.

Source : Geny courses