Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 29 septembre 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 29 septembre 2021

Les interviews des entraîneurs pour la 11ème Etape du Grand National du Trot Paris-Turf

Stéphane Provoost : On a la possibilité de courir et Argentan est proche de la maison, je me laisse tenter d’autant qu’Etoile d’Eté (1) n’a pas grand-chose à son programme dans l’immédiat. Elle est en forme et ne va pas être ridicule à ce niveau d’autant qu’elle va faire sa course à fond de son côté. Elle n’est pas incapable d’être cinq, sixième.

Emmanuel Canu : Fiable (2) a bien travaillé au premier semestre. Sa course du 12 juin était sans doute celle de trot. Elle était sur une phase descente. Elle a bénéficié d’un repos bien mérité. Elle a du travail derrière elle pour effectuer une rentrée correcte. Maintenant, elle se heurte à des adversaires en forme et plus affûtés. Une allocation serait déjà très bien. Elle restera ferrée.

Hervé Sionneau : En dernier lieu, je ne m’explique pas trop la faute de Deus Ex Machina (3), car il était bien en course. Ce n’est pas trop son habitude à cet endroit-là (plaine). Peut-être qu’il a sauté une ombre sur la piste. Il est quand même plus sûr qu’il n’a été mais on ne peut pas lui faire entièrement confiance. L’opposition est de taille mais, en tête, s’il fait sa valeur, il a une chance de participer activement à l’arrivée.

Pascal Monthulé : Eliska Berry (4) vient d’enregistrer deux disqualifications, ce qui n’est pas dans ses habitudes. Elle a également eu de la fièvre et n’a pu honorer un engagement sous la selle. Tout est rentré dans l’ordre et elle me paraît très bien à l’entraînement. Je vais lui remettre un enrênement afin qu’elle soit plus appliquée. Elle sera avantagée par la longue ligne droite d’Argentan. Une place est à sa portée.

Patrick Terry : À Alençon, sans un fait de course, Cristal du Lupin (5) aurait pu terminer un peu plus près. Il évolue en bonne condition physique. Il a l’avantage de partir au premier échelon. Je le déferre des quatre pieds, ce que je n’avais pu faire depuis son arrivée. Cela va jouer en sa faveur. Il a 9 ans et il faut viser juste mais il peut compléter l’arrivée.

Recevez nos pronostics dans votre boîte mail

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Matthieu Varin : By And By (6) ne doit pas être jugé sur sa dernière course à Craon. Je l’avais trop entraîné et je plaide coupable. Il a repris de la fraîcheur et n’a jamais été aussi bien qu’en ce moment. L’engagement à la limite du premier recul est favorable et il va apprécier ce tracé. Certes, il affronte de sérieux clients mais je compte sur lui pour accrocher la cinquième voire la quatrième place.

Stéphane Provoost : Pour cette étape, je ne mets pas le bonnet fermé à Deganawidah (7) et le laisse ferré. Cette course est proche de la maison. Il fera son possible mais avant coup, cela s’annonce difficile de rendre la distance. Il sera plus compétitif à La Capelle d’ici trois semaines.

Stéphane Provoost : Bad Julry (8) répète toutes ses courses et nous fait vraiment plaisir à 10 ans. Il n’a pas du tout démérité à Vichy lors de sa plus récente sortie. Il a donné une bonne réplique au lauréat. Je le déferre des quatre pieds. Il va fournir sa meilleure valeur. Il y a meilleurs que lui mais il peut se glisser à l’arrivée.

Patrick Terry : Crack Money (9) a remporté deux étapes du GNT et c’est désormais plus compliqué à vingt-cinq mètres. On est en tête et on joue le jeu à fond d’autant que Deganawidah (7) est présent à chaque étape. Ici, il va se présenter en outsider et peut accrocher une bonne place. Il est resté très bien depuis sa dernière sortie. Il fera de son mieux.

Philippe Daugeard : La dernière fois, Be One des Thirons (10) a été malheureux, gêné à la sortie du dernier tournant, alors qu’il avait des ressources. C’est un cheval courageux, qui fait tout ce qu’il peut. Il n’a jamais de tâches faciles mais, malgré ses 10 ans, il est encore en forme. A l’issue d’un bon parcours, il peut tirer son épingle du jeu.

Cyril Chenu : La tâche de Chalimar de Guez (11) était compliquée à cinquante mètres lors de sa rentrée. Cela a trotté sur le pied de 1’12 » au premier poteau. Il était bien souple mais avait besoin de ça et courait ferré. Il a bien retravaillé depuis mais c’est encore une course de préparation pour lui, avant de retourner sous la selle lorsqu’il sera au point.

Grégory Thorel : Fire Cracker (12) a très bien tenu sa partie, face aux meilleurs dans le Prix d’Été. À Saint-Malo, Éric (Raffin) a dû lui demander d’accélérer sèchement pour contrer Bugsy Malone (16) qui arrivait vite et il a répondu par une faute. Son aptitude à droite n’est pas à mettre en cause. Il est toujours au top et détient évidemment une première chance.

Dominique Chéradame : Blues des Landiers (13) vient de montrer sa forme en gagnant en dernier lieu à Vichy mais ce n’était pas le même niveau. C’est une course auprès de la maison et cela lui servira de tremplin pour son objectif, une course d’amateurs à Alençon, quatre jours plus tard. A 50 mètres, à Argentan, c’est mission impossible. Il faudrait vraiment que cela se passe comme dans un rêve pour éventuellement prendre une allocation.

Mlle Camille Levesque : Dexter Fromentro (14) a été victime d’une petite fracture dans un boulet, l’hiver dernier, et a dû être longuement arrêté. Certes, il a fini loin pour sa rentrée, à Rambouillet, mais mon père était très satisfait de son comportement. Il a encore besoin de courir pour revenir au mieux. Mercredi, il doit rendre cinquante mètres, ce qui complique sérieusement sa tâche. Il est préférable de l’écarter.

Charles Dreux : Etoile de Bruyère (15) a effectué une rentrée à Saint-Malo et continue dans le tournoi. À cinquante mètres, on est complètement hors d’affaire. Elle est bien au travail mais cela n’est pas suffisant pour jouer un premier rôle. Elle va recourir plusieurs fois à l’attelage avant le meeting d’hiver. Le Prix de Cornulier reste son objectif.

Franck Nivard : Dernièrement, à Amiens, Bugsy Malone (16) s’est retrouvé bloqué derrière un rival fatigué et a mis du temps à pouvoir s’exprimer. Mercredi, il doit rendre cinquante mètres comme lors de son succès dans l’étape de Saint-Malo. Il y a évidemment quelques clients au départ de ce quinté mais il me semble en mesure de prendre une part active à l’arrivée.

Source : Geny courses

A lire également