Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 3 novembre 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 3 novembre 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Soulac

Romain Derieux : Eileen (1) a bien gagné à Enghien dernièrement. Je la trouve de mieux en mieux. J’ai encore la possibilité de la déferrer des quatre pieds mais je vais attendre un peu plus tard cet hiver. Elle a ma confiance d’autant qu’elle peut tout faire.

Eddy Planchenault : Eliot d’Ambri (2) a rapidement retrouvé son bon niveau après avoir effectué un break au printemps. Après deux courses de remise en jambes, il n’a été devancé que par Diable de Vauvert et Feeling Cash, le mois dernier à Laval, puis il a fourni une très bonne fin de course récemment à Caen. Sa place est sur le podium et il peut même renouer avec le succès à l’issue d’un déroulement de course favorable.

Hervé Sionneau : Deus Ex Machina (3) s’est réhabilité dernièrement, sur les 2.875 mètres de la grande piste. Auparavant, à Argentan, il n’avait pas apprécié la corde à droite. Sa forme est sûre et, même s’il reste imprévisible, il semble s’assagir. Mercredi, l’engagement est favorable et il lui suffirait de reste sage pour jouer les premiers rôles de ce quinté.

Jacques Etienne Thuet : Destin Carisaie (4) a connu des problèmes de santé. Il est notamment allé à la mer chez Arnaud Morin. Sa rentrée à Segré était bonne. Il a confirmé à Caen où il aurait disputé les premières places s’il avait pu s’exprimer. Il est sur la montante. Il fait face à un bel engagement sans les 6 ans. Il est revenu à un bon niveau. Il lui faut un parcours sur mesure mais il peut disputer l’arrivée.

Nicolas Bridault : Eadshot Josselyn (5) réalise une excellente saison et s’est encore imposé sûrement, dernièrement à Caen. Dans la foulée, il fait face à un engagement de choix, réservé uniquement aux chevaux français et sans les 6 ans. Il est toujours au top et s’adapte à tous les parcours. Il retrouve Evariste du Bourg qui l’avait devancé à Cavaillon, fin septembre, mais il devrait encore prendre une part active à l’arrivée.

Recevez nos pronostics dans votre boîte mail

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

David Haon : Elu de Dompierre (6) doit avoir une course à l’économie pour pleinement s’exprimer. Je le trouve sur la montante. C’est un bel engagement sans les jeunes ni étrangers. Je le déferre des quatre pieds cette fois. Damien s’en sert bien. J’en attends une très bonne sortie.

Cyrille Buhigné : Ezalyo Smart (7) a effectué sa rentrée le mois dernier. Sa récente tentative à Vincennes était encourageante. Il n’a pu s’exprimer alors qu’il possédait des ressources. Mercredi encore, je vais demander à son driver d’être patient. Il sera plus compétitif dans trois semaines.

Jean-Etienne Abrivard : Diego Sautonne (8) avait été très longtemps arrêté suite à des problèmes de jambes. Après une rentrée discrètes, il avait couru en progrès à Segré. Dernièrement à Caen, il était déferré des quatre pieds et a très bien couru. Mercredi, le rythme sera plus élevé et sa tâche s’annonce compliqué, d’autant qu’il gardera ses fers. Il sera plus à son affaire la semaine suivante dans le Prix Medusa.

Bruno Guillot : Ciroco d’Auvillier (9) a eu un break à la fin du printemps. Il était fatigué. Il n’a pas connu de problèmes de santé particulier. Il est temps d’effectuer sa rentrée qui va servir à le remettre dans le rythme avant de revenir au monté le 11 novembre. Ici, ses ambitions à l’attelage seront limitées.

Matthieu Varin : By And By (10) découvrait des tâches compliquées ces derniers temps et n’a pas toujours été très chanceux. Il va bénéficier d’un bel engagement, début décembre. En attendant, je vais essayer d’effectuer quelques réglages pour qu’il soit bien le jour J. Mercredi, je vais le munir d’un bonnet fermé pour la première fois. Dans cette configuration, il peut peut-être accrocher la cinquième place.

Jean-Marie Roubaud : Evariste du Bourg (11) s’est encore imposé facilement, dernièrement à Marseille-Borély. Je profite de ce bel engagement pour retenter l’aventure parisienne. Il était très tendu lors de sa dernière venue à Vincennes en juin 2020. Il est désormais beaucoup plus calme et détendu. Sauf incident, il devrait disputer la victoire.

Jean-Michel Baudouin : Dreamer de Chenu (12) a désormais deux parcours dans les jambes. Il est bien à l’entraînement, peut-être pas encore revenu au top. Il a encore besoin d’une vraie course pour retrouver son top niveau. Ce sera suffisant pour disputer une place dans le quinté mais il est davantage compétitif pour la troisième ou la quatrième place avant coup.

Sylvain Roger : Berlioz de Ginai (13) a connu des problèmes de santé. Il dispute son dernier hiver. L’objectif est de le remettre au monté et gagner une course. À l’attelage, il n’a jamais brillé. Il peut être éliminé sans risque. Il ne travaille pas fort à la maison. Aussi, il lui faut courir. Il disputera encore une course après celle-ci avant de revenir au monté.

Aymeric Thomas Dénicheur du Vif (14) a travaillé correctement. Ici, l’engagement est favorable. Pour autant, il ne dispose que d’un chance pour une petite place. Je le déferre des antérieurs. Il le sera des quatre pieds pour un prochain 2.100 mètres.

Gautier Demoulin : Coumba Kuky (15) n’a pas démérité lors de ses dernières courses. Elle a gagné en condition depuis sa plus récente sortie. Pour son retour à Vincennes, elle découvre un engagement idéal au plafond des gains. Certes, elle a besoin d’un déroulement de course favorable mais je la crois capable d’accrocher la cinquième place.

Hugues Monthulé : Dayan Winner (16) a été devancé par deux bons éléments dans l’étape du GNT de La Capelle. Il a parfaitement encaissé ses efforts. Il ne peut trouver un meilleur engagement. Evariste du Bourg sera le concurrent à battre. Le mien est sérieux. Il sait démarrer. Il es encore mieux piste plate mais a déjà brillé sur la grande piste. Il a sa place à l’arrivée en courant non loin des premiers, à l’abri.

Source : Geny courses