Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 8 décembre 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Villers-Cotterets

Kévin Leblanc : Falkano de Houelle (1) retrouvait à Reims une piste corde à droite et en a profité pour renouer avec les bonnes performances. Il est moins à l’aise à gauche et avait enregistré deux échecs auparavant à Vincennes. Nous profitons de sa forme pour retenter l’aventure. Avec ce bon numéro, il n’est pas hors d’affaire. Il a réalisé une très bonne année et devrait partir se reposer après cette course.

Mme Jonna Irri : Majestic Man (2) a eu un très bon comportement à récemment à Solvalla où il a dû négocier un mauvais numéro. Il est arrivé samedi à Grosbois. Il paraît avoir bien encaissé le voyage et sa dernière sortie. Il court à dix jours mais cela ne devrait pas être un problème. Il a réalisé une bonne année et demeure nettement meilleur que lors de sa venue en France en 2020. J’attends une belle course.

Robert Chauvin : Fiesta du Belver (4) malheureuse dans le dernier tournant lors de son retour à Vincennes, elle aurait pu être dans les cinq premiers. Elle a eu deux bonnes courses de préparation et, logiquement, elle est prête. Elle était très bien au travail lundi matin. Il faut la cacher (surtout dans la montée). Si elle peut s’exprimer dans de bonnes conditions, elle a sa place dans les trois premiers.

Julien Le Mer : Fille du Chêne (5) fait preuve d’une belle régularité et avait bien couru sur ce parcours début novembre. Elle a connu un contretemps ensuite mais tout est rentré dans l’ordre. Elle a bien travaillé récemment. Ce tracé réduit lui plaît particulièrement. Il faut impérativement lui masquer l’effort pour qu’elle puisse placer sa pointe. Elle devrait encore accrocher une place dans le quinté.

Dominique Lemétayer : Fiona Gendréenne (6) a été très décevante lors de sa dernière sortie sous la selle. Elle a cédé rapidement. Je la recours pour qu’elle me rassure un peu. Elle a déjà bien travaillé et s’il n’y a pas d’amélioration, elle prendra le chemin d’une seconde carrière au cours des prochains mois. Ici, face à cette opposition et à l’attelage, ses chances sont très limitées.

Bruno Bourgoin : Flambeau Royal (7) s’est bien défendu, cette année en province, mais il m’a déçu lors de ses deux dernières courses. Il affiche pourtant une condition physique optimale à l’entraînement. Je crois qu’il n’apprécie plus Vincennes et qu’il manque sérieusement de courage. Mercredi, il est bien engagé et il sera pieds nus mais j’ai, avant tout, besoin qu’il me rassure.

Recevez nos pronostics dans votre boîte mail

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Adrien Pereira : Elfe Atout (8) a été gardé un peu pour ça. En dernier lieu, il ne s’est pas mal comporté mais ce n’est pas facile de rendre vingt-cinq mètres à Mauquenchy. La piste étant bonne à Vincennes, il sera pieds nus. N’ayant pas trop de marge, il devra bénéficier d’un bon parcours, bien placé, comme lors de son avant-dernière sortie, où il a fini troisième sur ce parcours. Il devrait être dans le coup.

Christoffer Eriksson : Ingo (9) est capable d’adopter toutes les tactiques, aller de l’avant comme courir à l’économie. Il est autant à son affaire sur les parcours de tenue que de vitesse. Il a très bien couru le 25 novembre et a été devancé par le rival que je craignais. Il retrouve des adversaires d’un niveau similaire. Sa forme est bonne à Grosbois. Il a ma confiance pour poursuivre aux premières places.

Emmanuel Varin : Fée de Ranchval (10) a très bien couru en dernier lieu. Très malheureuse pour finir, elle n’a jamais pu trouver l’ouverture. Son driver m’a dit qu’elle aurait été sûr dans les trois quatre premiers. Il faut lui cacher l’effort et qu’il y ait du train. Elle a très bien travaillé lundi matin, à la mer. Visiblement, il y a un ou deux étrangers à craindre mais, avec l’aide d’un bon parcours, elle est compétitive.

Fabrice Souloy : Vicki Laksmy (11) a gagné facilement à Chartres. Il n’est pas déclassé aux gains mais il est très compétitif. Les 2.100 mètres vont parfaitement lui convenir. Il faut négocier une position en seconde ligne et avoir de la réussite. Avec une course limpide, il dispose d’une chance régulière de faire l’arrivée.

Robert Bergh : Ivory Di Quattro (12) effectuait sa rentrée et découvrait la grande piste en dernier lieu. Sa performance est très bonne. Il est toujours meilleur après une rentrée. À l’entraînement, il apparaît vraiment très bien. Evoluer sur un parcours de vitesse à Paris-Vincennes n’est pas un problème. Il allie vitesse et tenue. Avec un déroulement limpide, il peut viser le podium.

Fabrice Souloy : Zaffiro Jet (13) n’a pu être jugé vendredi où il a rapidement eu une roue crevée. Dans ces conditions, il lui était impossible de disputer l’arrivée. Pour ses débuts à Paris-Vincennes, il a été décevant. À l’entraînement pourtant, il montre des capacités et affiche un bon niveau de forme. J’ai besoin de le revoir. Je lui préfère Vicki Laksmy mais il n’est pas hors d’affaire.

Mattias Djuse : Electrical Storm (14) s’est touché les genoux dans le dernier tournant la dernière fois, d’où sa faute. Dommage, car il allait très bien et aurait pu gagner. Il a le désavantage de partir en seconde ligne derrière l’autostart mais sa meilleure tactique est d’attendre. Je reste confiant s’il peut bénéficier d’un bon parcours. Il est en belle forme et a déjà montré qu’il appréciait la grande piste.

Emmanuel Varin : Fine Perle of Love (15) a énormément de tenue, il faut donc qu’il y ait beaucoup de train sur ce parcours pour qu’elle finisse bien. Dans l’absolu, elle peut aller devant comme attendre mais, en dernier lieu, en venant de derrière, elle a été impressionnante pour finir. Apparemment, il y a un ou deux étrangers qui ont les dents longues mais j’en attends une bonne performance.

Source : Geny courses