Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 9 novembre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 9 novembre 2022

4.2/5 - (4 votes)

Les interviews des entraîneurs pour la 13ème Etape du GNT à Nantes

Matthieu Abrivard : Concernant Fabulous Dream (1), une petite douleur au dos le gênait, notamment au moment du départ. Il a été soigné et semble désormais plus à l’aise. Mercredi, il aura l’avantage de s’élancer au premier échelon. Le lot est bien composé et Goéland d’Haufor, Freyja du Pont, Fairplay d’Urzy et Echo de Chanlecy seront difficiles à devancer mais il peut se placer, s’il se montre sage et appliqué.

Sylvain Roger : Eclair Gold (2) vient de très bien se comporter à plusieurs reprises. Ici, il revient à la volte. Il faut toujours fait attention dans les premiers mètres. Il affiche un bon niveau de forme. Par contre, l’opposition est très sérieuse. Je vais lui laisser les fers. Il va faire de son mieux en courant le rail. Il a un bon engagement fermé à la fin du mois au Croisé.

Bruno Marie : Félix du Bourg (3) m’a complètement déçu pour son retour au monté en septembre à Vincennes. Il est assez petit. Ceci explique peut-être cela. Il n’a pas été revu depuis mais a travaillé régulièrement. Il est prêt. Il a juste été éliminé à plusieurs reprises, notamment jeudi dernier à Vincennes. On va longer le rail. Il aime pister et placer sa pointe. Avant coup, une quatre, cinquième place serait très bien.

Franck Leblanc : Fragonard Délo (4) vient de fournir une bonne fin de course, dans un récent quinté, disputé à Vincennes. Il s’est mis en évidence dans plusieurs étapes de ce GNT, cette année. Il n’a pas de marge à ce niveau mais il reste capable de s’immiscer dans la bonne combinaison, à l’issue d’un bon déroulement de course.

Jean-Philippe Mary : Diadème Blue (5) est parti au galop à Laval. Précédemment, il courait bien à deux reprises, notamment à Craon. Il est en regain de forme. Pour autant, les parties ne sont pas faciles. Il doit se frotter aux jeunes. Ici, il part en tête mais l’opposition est très sérieuse. Cela s’annonce compliqué avant coup. Ensuite, il retournera au monté avec un “poids léger” dans la capitale.

Pascal Monthulé : Jeudi dernier, Eliska Berry (6) n’a pas pris dur. Ce n’est pas une grande débouleuse. Ensuite, elle s’est retrouvée trop loin dans le parcours pour revenir. Elle court proprement. Elle est bien rentrée et affiche de la souplesse. La changer de Vincennes va lui faire du bien. Elle est bien engagée en tête. Elle est compétitive pour une petite place.

Christian Bigeon : Goéland d’Haufor (7) a eu le droit à du repos mérité, cet été, après un très bon hiver et un excellent premier semestre. Il a effectué deux courses de remise en jambes et j’ai essayé de le préparer au mieux pour cet engagement sur mesure, au premier poteau. Il va se plaire sur la piste de Nantes qui réclame une très bonne aptitude à main gauche. Il a sa place sur le podium.

Franck Harel : Avec Eire d’Hélios (8), j’ai volontairement fait l’impasse sur l’étape de Feurs afin de lui accorder un break. C’était la seule occasion de le faire avant une fin d’année chargée avec deux étapes et la finale en un mois. Elle me paraît bien fraîche à l’entraînement. On la connaît bien. Il lui faut la bonne course. Si tel est le cas, elle peut accrocher une place à l’arrivée.

Frédéric Prat : Héros de Fleur (9) vient de prouver qu’il n’apprécie plus le trot monté. Il a parfois bien couru à l’attelage, cette saison. Il aurait notamment pris une place à Meslay-du-Maine sans une gêne au début de la ligne droite. Sur ce qu’il a montré ces derniers temps, il est difficile à recommander mais il n’est pas incapable de surprendre à l’issue d’un bon parcours. Il ira ensuite à Mauquenchy pour l’Open des Régions.

Cyril Chenu : Firello (10) a deux courses dans les jambes mais a encore besoin de courir. Avec ses fers, il est nettement moins performant. À l’entraînement, il affiche de la souplesse mais aussi de l’envie. Cette course va lui permettre encore de gagner en condition avant de revenir dans la capitale. Il sera alors pieds nus. Il est préférable de l’écarter ici.

Matthieu Abrivard : Fine Colline (11) m’a déçu, dernièrement à Saint-Galmier. Elle connaît souvent des problèmes d’ovaires et était sous l’influence de son sexe. Elle a encore besoin de courir pour revenir au mieux. Elle va rendre la distance et restera ferrée. Mieux vaut l’écarter. J’espère que cette sortie lui permettra d’arriver au top pour un bel engagement le 2 novembre.

Nicolas Bazire : Une petite gêne empêchait Freyja du Pont (12) d’être au mieux, ces derniers temps. Elle a eu le droit à une dizaine de jours de repos et tout est rentré dans l’ordre. Elle a pris des accessits dans plusieurs étapes de ce tournoi et a été devancée par de bons chevaux. Certes, il y a quelques clients comme Goéland d’Haufor, Fairplay d’Urzy et Echo de Chanlecy mais une place reste à sa portée.

Jean-Michel Bazire : Fairplay d’Urzy (13) a commis une faute bêtement, pour rien, à Feurs alors qu’il détenait beaucoup de ressources. Je me suis évertué à le garder en bonne forme pour cet engagement. Il vaut un lot de ce genre. Sans incident, il dispose d’une première chance. Goéland d’Haufor sera notre plus sérieux rival.

Eric Gilles Blot : Après avoir enregistré plusieurs accessits, Echo de Chanlecy (14) méritait de remporter son étape à Feurs. Dans la foulée, il bénéficie d’un engagement idéal à la limite du second recul. Il a toujours bien couru sur cette piste. Goéland d’Haufor sera un sérieux client au premier échelon mais il n’est pas le seul à s’annoncer redoutable. Sa place est dans le quinté et il y a un coup à jouer au classement.

Jean-Michel Bazire : Feydeau Seven (15) s’est montré décevant à Naples dans la Loterie. Ici, il évolue à cinquante mètres et avec ses fers. Aussi, sa tâche sera très compliquée. Son objectif de début d’hiver demeure la finale du Grand National du Trot.

Jean-Michel Bazire : Avec Hooker Berry (16), j’ai opté pour cette course plutôt que de courir le Prix Marcel Laurent, le lendemain. Il est resté en bonne forme. Ici, à cinquante mètres, c’est mission vraiment très difficile. Il ira ensuite sur le Prix de Bretagne. Il est préférable de le revoir.

Source : Geny courses