Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 10 avril 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix du Tréport

Anders Lindqvist : Wild Love (1) s’est tendue dernièrement avant le départ qui a été retardé suite à un incident. Elle a trop tiré ensuite mais a malgré tout très bien couru. Elle est encore mieux actuellement. C’est la moins riche du lot mais elle est très douée. En lui masquant l’effort, elle peut finir très vite. Sa palce est dans les trois premiers.

Maik Esper : Fun Quick (2) n’a pas fourni sa valeur dans le Prix du Calvados, en début d’année. Peu après, on s’est aperçu qu’il était malade. Il a bénéficié d’un temps de repos. Il effectue une rentrée. Il n’est pas assez prêt pour être compétitif. C’est pourquoi je le mène. Je vais le courir en dedans et voir ce dont il est capable de faire. Il est préférable de le voir.

Franck Nivard : Nancy America (3) est une brave jument mais elle n’a pas trop de marge. Il faut faire le petit parcours. L’avant-dernière fois, elle n’a pas eu la bonne course, car j’avais été obligé de ramener tout le monde. Elle avait un peu coincé mais courait bien. En dernier lieu, c’était moins convaincant, alors que le parcours s’était mieux passé. Elle a besoin de rassurer. Cela va être compliqué.

Julien Le Mer : Fric du Chêne (4) reste sur deux très bonnes performances dans des lots très bien composés. Il a été éliminé récemment dans le Prix du Bois de Vincennes mais il court toujours bien sur la fraîcheur. Les 2.700 mètres de la grande piste ne vont pas le déranger. Il faut juste lui masquer l’effort. Une fois de plus, il sera à l’affût des défaillances. Je compte sur lui pour terminer dans le quinté.

Laurent-Claude Abrivard : Carioca de Lou (5) a bien travaillé, cet hiver, en s’imposant à trois reprises sous la selle. Comme beaucoup de mes pensionnaires, il est tombé malade ensuite. Samedi, il effectue donc une rentrée sans être affûté. Il restera ferré et n’a aucune chance de terminer dans les cinq premiers. Il faut l’écarter.

Jean-Michel Bazire : Calina (6) n’est pas à son affaire à main droite. Dans ces conditions, sa dernière sortie, à Agen, ne compte pas. Au niveau forme, elle est toujours aussi bien. Elle est gentille et sérieuse. Elle fait son devoir. Elle a brillé sur les profils plats ces derniers temps mais elle est autant à son affaire sur la grande piste. Il faut que cela se passe bien. J’ai une petite préférence pour elle.

Jean-Michel Bazire : Crusoé d’Anama (7) a déjà gagné en allant de l’avant, notamment en fin de meeting, sur la grande piste. Néanmoins, il reste meilleur quand il peut venir sur les autres. Il va donner le meilleur de lui-même. Il va tenter de se placer.

Nico D’Haenens : Cicero Noa (8) a bien récupéré de ses efforts. Le lot est moins relevé ce coup-ci, tout en sachant que l’opposition reste de qualité. Avec l’aide d’un parcours caché, j’en attends une bonne performance.

Franck Nivard : Violetto Jet (9) n’a pas été trop chanceux ces derniers temps, à Vincennes. Dans le Grand Prix de Paris, il a trop tiré et s’est un peu asphyxié. En dernier lieu, il a fait une faute bêtement. Il n’aurait pas été loin. Peut-être qu’il avait mal aux pieds. Alors, on va lui laisser des plaques sous les antérieurs. Sinon, il est bien. Même uniquement déferré des postérieurs, il a une bonne chance.

Jörgen Westholm : Unique Juni (10) a répondu à mes attentes en fin de meeting, en terminant derrière Ce Bello Romain. Depuis, elle est restée à Grosbois. J’ai attendu cet engagement. Elle a très bien travaillé. Ses pieds sont impeccables. Elle est dans sa catégorie et à l’issue d’un parcours à l’économie, elle a sa place sur le podium.

Luc Roelens : Jerry Mom (11) a l’air bien. J’ai visé ce bel engagement. S’il court sa vraie valeur, sa place est à l’arrivée. Il est mieux caché désormais.

Tomas Malmqvist : Express Jet (12) a réalisé une assez bonne course la dernière fois. Il était un peu perdu quand son partenaire lui a rabattu les œillères dans le tournant final avant qu’il ne se relance à la fin. Il ne sera pas muni de cet artifice cette fois. Il retrouve la bonne carburation. L’engagement est intéressant. Il me paraît compétitif pour disputer l’arrivée.

Christophe Martens : Alcoy (13) a réalisé un bon hiver sur la Côte d’Azur. Il découvrait une tâche compliquée dans le Grand Critérium de Vitesse. Il est toujours au top et bénéficie d’un engagement sur mesure face à une opposition dans ses cordes. C’est donc le moment de faire un nouvel essai à Vincennes où il est un peu moins à l’aise avec la montée. Cela dit, face à de tels rivaux, il doit jouer les premiers rôles.

Loris Garcia : Eclat de Gloire (14) fait face à un objectif. Je me suis assuré les services d’Éric Raffin. J’ai envie de le voir avec un pilote à Paris-Vincennes. Dans le GNT de Marseille, il a assez bien tenu sa partie à cinquante mètres et avec les fers. Depuis, il a travaillé un peu plus fort et a répondu à mes attentes le matin. On ne court jamais seuls mais il trouve une belle opportunité.

Source : Geny courses

A lire également