Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 11 septembre 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 11 septembre 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix d’Eaubonne

Mattias Djuse : Electrical Storm (1) a eu un souci avec une protection à un genou la dernière fois, d’où sa faute. Son driver a indiqué qu’il avait beaucoup de ressources. C’est une très bonne nouvelle d’être en première ligne et d’avoir un bon numéro. Je ne pense pas que la grande piste soit un problème. Il ne faut pas qu’il aille en tête, car il serait trop généreux.

Laurent-Claude Abrivard : Domingo de Lou (3) a du mal à retrouver son meilleur niveau après avoir connu des problèmes de santé. Il paraît pourtant bien à l’entraînement. Je vais le munir d’un bonnet fermé pour qu’il se montre plus appliqué. Cet artifice peut l’aider à se réhabiliter. Il est donc préférable de ne pas le négliger.

Arnaud Desmottes : Emilia Ceijy (4) a encore très bien tenu sa partie, dernièrement dans un quinté semblable, même si elle a légèrement coincé pour finir. Je l’avais obligé à démarrer et elle l’a payé pour finir. Dans la foulée, elle bénéficie d’un engagement sur mesure et retrouve le même genre d’adversaires. Elle a encore sa place dans la bonne combinaison.

Guillermo Horrach Vidal : Eagle Lignerie (5) se serait imposé mardi à réclamer si je ne l’avais pas sollicité trop brusquement au début de la ligne droite. Certes, il monte de catégorie mais nous voulons suivre son comportement dans une telle course et c’est toujours intéressant de courir un quinté. Bien évidemment, sa tâche s’annonce compliquée.

Nos Tuyaux par mail !

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Franco Ferrero : Uma d’Asti (6) sait démarrer rapidement. J’aurais préféré un numéro encore plus en dedans. Dernièrement, elle a reculé avec les relais mais n’a pas démérité. Il faudra compter avec un très bon parcours et ne pas être loin de la tête. Si tel est le cas, elle peut jouer un très bon rôle. Elle est restée en belle forme.

Pierre Vercruysse : Di Maggio (7) a mis à profit sa grande condition physique pour se mettre en évidence dans le Q+ de référence. Samedi, il retrouve des conditions similaires. Sa récente deuxième place lui permet de partir en première ligne. Il est toujours au top et a encore une belle carte à jouer.

Stéphane Meunier : Evita Madrik (8) arrive un peu dans ses gains. Je ne pouvais pas trop la déferrer des antérieurs jusqu’à maintenant. Pour lui faire franchir un cap, je lui ôte les fers. Elle sera résinée pour l’occasion. Elle a fait ses preuves sur les 2.100 mètres de la grande piste. Elle est prête à faire de son mieux. Sans les 6 ans, je lui vois une très bonne chance.

Mike Lenders : Voyage d’Amour (9) est revenue au mieux cet été après avoir eu droit à un peu de vacances. Elle dispose d’un bon engagement aux gains. J’espère un bon numéro (N.D.L.R. elle a hérité du 9). Elle peut aller devant comme attendre. Si tout se passe bien, j’en attends une bonne performance. Elle n’aura que des fers très légers devant.

Vitale Ciotola : Voyager Grif (10) a couru correctement à Meslay-du-Maine. Je lui ai demandé un effort prématuré et il a coincé. Il est nettement mieux à l’entraînement. Cette course à valeur de test mais il va avoir accusé des progrès. Je le crois capable de trotter 1’12 »5 mais je ne sais pas si ça suffira pour accrocher une place.

Vincent Martens : Elmagnifico de Lou (11) a connu des ennuis de santé sans quoi il aurait beaucoup plus de gains. Il a réalisé un très bon été. Il est toujours aussi bien. Evoluer sur la grande piste ne sera pas un problème. Il n’y avait pas réussi jeune car il manquait de maniabilité et demeurait compliqué. Il ne fait que rattraper le temps perdu. Il a toute ma confiance.

Hansen Erik Bondo : Come On Hugo (12) n’a jamais pu s’exprimer dernièrement sur la petite piste alors qu’il avait les moyens de terminer tout près. Il n’a pas été marqué par ses efforts. Il évolue en très belle forme. La grande piste lui convient bien. Il faudra un peu de réussite mais il a le niveau pour disputer l’arrivée.

Jörgen Westholm : Rocky Tilly (13) « volait » dans la ligne droite en dernier lieu. Il était juste trop loin pour envisager la victoire. Il répète toutes ses courses et évolue sur la montante à chaque fois. Il faut encore négocier une position en seconde ligne mais avec un parcours limpide, il doit encore disputer les premières places. Il a ma confiance.

Source : Geny courses

A lire également