Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 14 mai 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix des Ducs de Normandie à Caen

Stéphane Provoost : Hidalgo des Noés (1) n’a pas grand-chose d’autre à courir actuellement. Cette sortie va lui permettre de se maintenir en forme. Il aura de plus beaux engagements en fin de mois. Il faut le regarder courir.

Clément Thomain : Darshan (2) n’a qu’une course dans les jambes, en amateurs. Il n’a pas un très bon programme et ce n’est qu’un gros outsider ici. On va courir en vue de ses prochaines sorties. Il est à court de condition et surclassé.

Stéphane Provoost : Derby du Dollar (3) a eu quelques petits soucis de santé. Actuellement, il fait la monte, a un moral d’enfer et a l’air de revenir en forme. Vu ses gains, il n’est pas facile de lui trouver des courses. Il va faire sa petite rentrée ici et cela va lui permettre d’améliorer sa condition physique pour ses prochaines sorties.

Jérémy Gaston Van Eeckhaute : Dollar Soyer (4) revient bien après des problèmes de santé, comme l’atteste sa récente sortie à Bordeaux. Je le présente dans cette épreuve relevée afin de préparer au mieux un bel engagement, début juin à Vincennes. Éric (Raffin) va pouvoir le tester et voir s’il faut effectuer quelques réglages pour la « belle ». Samedi, il s’attaque à forte partie et sa tâche s’annonce compliquée.

Pierre-Alain Rynwalt-Boulard : Digne et Droit (5) n’est pas au mieux actuellement mais il faut bien le courir pour l’entretenir. Il a certainement une gêne qu’on n’arrive pas à trouver. Même à 100%, il aurait du mal à figurer dans un tel lot. Je souhaite juste qu’il fasse un parcours « propre ». Il faut évidemment faire l’impasse.

Damien Lecroq : Gangster du Wallon (6) a bien couru, dernièrement à Vincennes. Il est sur la montante après avoir été arrêté six mois. Il n’est pas encore aussi bien qu’à l’occasion de sa troisième place dans le Critérium des 5 ans. Le but est de courir encore en progrès mais il reste en mesure d’accrocher une place en fin de combinaison.

Franck Nivard : Ampia Mede Sm (7) a encore gagné facilement, le mois dernier à Vincennes. Auparavant, elle avait devancé Cleangame alors qu’elle s’élançait vingt-cinq mètres devant son rival. Cette fois, il sera dur à battre. Elle n’était pas à l’aise, à l’entrée de chaque tournant, lorsqu’elle avait gagné à droite, à Argentan. Il faudra donc que je reste vigilant. Elle a, malgré tout, sa place dans les trois premiers.

Jean-Loïc Claude Dersoir : Cash du Rib (8) n’était pas à l’aise sur la piste en herbe d’Ecommoy. Il a repris de la fraîcheur depuis. Faute d’engagement favorable, je le présente dans cette épreuve où il paraît surclassé. Cette sortie va uniquement lui permettre de se maintenir en condition en attendant une course plus favorable dans le Sud.

Charles Cuiller : Elvis du Vallon (9) avait un mauvais numéro à l’extérieur la dernière fois et a connu un mauvais déroulement de course. Il s’est bien relancé pour finir après avoir été repris, faisant une très bonne performance. Il semble avoir repris pas mal de moral. Il y a un très beau plateau avec Etonnant, Cleangame et Ampia Mede Sm. Du coup, je vise surtout une quatrième-cinquième place, à l’issue d’un bon parcours.

Jean-Michel Bazire : Rebella Matters (10) ne doit pas être condamnée sur ses dernières disqualifications. Après un départ au galop, à Enghien, elle s’apprêtait à prendre une part active à l’arrivée, à Argentan, lorsqu’elle a fait la faute dans la ligne droite alors qu’elle venait de trouver le passage. Elle n’a pas apprécié la piste fouillante. Sa forme ne fait aucun doute. Sa place est dans le quinté.

Mickaël Charuel : Fakir du Lorault (11) avait un mauvais numéro dernièrement et a été victime d’un mauvais parcours mais s’est très bien comporté. Il est en bonne forme et aime bien Caen. Cleangame, Ampia Mede Sm et Etonnant sont les épouvantails de la course mais je compte sur lui pour une bonne performance.

Jean-Philippe Monclin : Gu d’Héripré (12) n’était pas à l’aise, dernièrement à Enghien. La piste, rendue collante par les fortes pluies tombées peu de temps avant, ne l’a pas arrangé. Son entraîneur m’a confié qu’il était mieux. Il est préférable de le juger sur sa performance dans le Prix Jean Riaud ou lorsqu’il terminait troisième derrière Ampia Mede Sm et Cleangame, dans le Prix du Bois de Vincennes. Il faut le racheter.

Richard Westerink : Etonnant (13) est resté en grande condition physique. Je ne le déferre pas car je veux préserver ses pieds pour l’Elitloppet, disputé en batteries, deux semaines plus tard. Il a déjà réalisé de bonnes performances avec ses fers. Il faudra battre Cleangame et Ampia Mede Sm mais mais je vais à Caen pour gagner.

Jean-Michel Bazire : Cleangame (14) s’est imposé très sûrement à Châteaubriant, montrant, une fois de plus, qu’il était très performant sur les pistes à main droite. Il a bien récupéré et va se présenter au top. Il s’était montré, un instant fautif, sur ce tracé dans l’édition 2020 de cette épreuve, mais il n’était pas aussi bien qu’en ce moment. Sauf incident, il va disputer la victoire.

Source : Geny courses