Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 16 juillet 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 16 juillet 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de la Porte de Sèvres à Enghien

Christophe Martens : Drago de Tilou (1) a couru sous la selle pour effacer les zéros. Il s’est bien comporté à Vichy pour son retour au monté, avant d’être moins performant. Récemment à Enghien, la course était peu rythmée. Aussi, revenir de l’arrière était impossible, mais il a fait un bon dernier kilomètre. Dans un bon jour, il est capable de gagner une course de ce genre. Il travaille très bien et doit bien courir.

Loïc Lerenard : La dernière prestation de Domingo Bello (2) n’est pas mauvaise. Il a manqué d’un peu de train pour lui, mais il a bien fini. Il s’est bien adapté à cette piste d’Enghien. Le 13 mai à Paris-Vincennes, il avait réalisé une bonne performance dans un lot de qualité. S’il répétait cette valeur, je pense que cela pourrait être suffisant pour terminer cinquième ou sixième, avec un parcours caché et une allure sélective.

David Claude Travert : Après deux parcours de rentrée pas terribles, Coucou J’arrive (3) n’a pas pu courir à Chartres, se mettant à boiter la veille. Tout est rentré dans l’ordre, il revient bien. En outre, il ne peut pas rêver meilleur engagement. S’il terminait quatrième ou cinquième, je serais satisfait. Parfois, il est surprenant. Il faut qu’il soit caché avec du train. Ce n’est pas gênant qu’il ne soit pas déferré devant.

Jean-Michel Babin : Duc du Chêne (4) est parti à faux au Mont-Saint-Michel. Cela peut lui arriver une fois de temps en temps. Ensuite, il s’est bien comporté. Il est prêt physiquement. Aussi, cette “fausse course” n’aura pas d’incidence pour cet engagement. C’est un “jeune” parmi ses aînés. Il n’a pas la distance à rendre. Il a prouvé sa bonne forme au printemps. Aussi, il est à même de viser une place sur le podium.

Pierre-Alain Rynwalt-Boulard : Après une bonne course dans l’étape du Trophée Vert de Bernay, Destin de Star (5) aurait été deuxième de Falcao de Chenu à Fougères, sans une faute dans le dernier tournant. Ensuite, il a couru trop rapproché. Dernièrement, c’était une semi-rentrée, ferré, à Chartres. Ce n’est pas un lot extraordinaire, je le vois pour la quatrième ou cinquième place, avec l’aide d’un bon parcours.

Xavier Thielens : Cotton Club (6) est un cheval un peu massif, qui avait besoin de ses trois parcours pour retrouver un niveau de compétitivité suffisant. Vu sa dernière prestation, cela se présente bien normalement. Ce jour-là, il est parti sur une faute, puis j’ai eu des problèmes pour me servir des artifices. Il aurait été au moins quatrième sans cela. Il est mieux caché. C’est un bel engagement. Il doit bien courir.

Jean-François Senet : Dolavis (7) a bénéficié d’un break cet hiver. Il lui a fallu quelques courses avant de retrouver la bonne carburation. Il s’est précipité à Agon-Coutainville récemment, sans quoi il se serait imposé. Il découvre ici un engagement très intéressant. Il faut lui cacher l’effort. Aussi, il faudra un déroulement de course favorable, mais il est capable de terminer dans le quinté. Revenir sur le sable ne sera pas un souci.

Patrick Terry : La dernière fois, Drôle de Mec (8) n’a pas mal couru dans un bon chrono, mais il n’a plus de marge. Là, c’est une course de 9 à 10 ans, sans européens, ce qui est assez rare. Il est mieux piste plate, mais c’est plus un cheval de vitesse. En pesant le pour et le contre, une place est possible.

Maxime Bézier : Je m’attendais à mieux de la part de Duchesse de Sassy (9) le 1er juillet sur la grande piste. Au scop d’après-course, elle était un peu sale, ceci explique cela. Depuis, elle semble bien. Elle découvre de très bonnes conditions de course, avec les 9 et 10 ans au départ. Enghien ne va pas lui poser de problème. Elle avait réalisé de belles choses au printemps. Je la présente en confiance.

Tomas Malmqvist : Crack Atout (10) s’est précipité à l’entrée de la ligne droite, après la faute d’un rival à Lignières. Au niveau forme, il est très bien. Les conditions de course sont avantageuses. Il a 10 ans mais a été longtemps absent. Il n’a pas réalisé la carrière qu’il pouvait espérer. La piste d’Enghien va lui convenir. Avec un déroulement limpide, il doit terminer à l’arrivée d’un tel lot.

Antoine Trihollet : On a couru à Paris-Vincennes dernièrement avec Dioline de Lexlor (11), car l’engagement était beau, mais elle n’est pas à son affaire sur la grande piste avec ses allures. À l’entraînement, elle donne satisfaction, donc on tente le coup sur un profil plat. Elle découvre un bel engagement dans cette épreuve. Il lui faut un déroulement favorable. Si tel est le cas, elle peut se glisser à l’arrivée.

Arnaud Albert Chavatte : Son entourage m’a envoyé Duang Taa (12) il y a trois semaines, en vue de cet engagement. Il travaille de bonne manière. Lundi matin, il m’a laissé une très bonne impression quand je lui ai demandé d’avancer. Je n’ai pas de recul sur ses capacités en compétition, mais il semble prêt à fournir sa meilleure valeur. S’il répète ce qu’il montre le matin, il doit alors jouer un bon rôle. De plus, j’ai Eric Raffin.

Patrick Terry : Climax de Bapre (13) reste sur trois disqualifications mais ce n’est pas une question de forme. Avec l’aide d’un parcours caché, il peut prendre une bonne place.

Jean-Loïc Claude Dersoir : Dystocik Jéloca (14) n’a pas démérité en dernier lieu à Enghien, d’autant qu’il était parti au galop précédemment. Il a pu manquer d’un véritable parcours de ce fait. Il devrait courir en progrès ici. Il découvre un bel engagement au plafond des gains. Il peut aller de l’avant un petit moment si besoin, et il n’est donc pas dépendant du parcours. À ce niveau, il peut disputer l’arrivée.

David Alexandre : Cynthia (15) vient de bien gagner par deux fois. Elle est en forme et l’engagement est encore intéressant ici. Il faut la cacher et venir finir. Si tout se passe bien, j’attends une confirmation de ses bonnes performances actuelles.

Jean-Rémi Delliaux : Dorun Beam (16) reste sur deux bonnes prestations. Il a eu des soucis de santé mais a retrouvé son niveau. Ici, l’engagement est idéal. Avec l’âge, il est mieux caché. Je compte sur lui.

Source : Geny courses