Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 22 octobre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 22 octobre 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Versailles à Saint-Cloud

Henk Grewe : Great Rotation (1) n’est plus à présenter à ce niveau. Il vient d’ailleurs de bien se défendre dans une épreuve similaire. Le port des œillères lui ayant été profitable ce jour-là, on vreconduire l’essai, en raccourcissant la distance. Le terrain lourd est parfait pour lui. Nous effectuons donc le déplacement avec des ambitions.

Stéphane Wattel : Lady Pink (3) a bien couru dernièrement, face à des chevaux d’âge de qualité. Là, elle ne rencontre que ceux de sa génération. J’espère que cela servira ses intérêts.

Stéphane Wattel : Scottish Saint (4) se défend bien au poids qui lui a été attribué. Il lui manque un peu de qualité pour envisager la victoire, mais régulière et généreuse, elle devrait encore faire sa course.

Miroslav Rulec : Twilight (5) aime la distance proposée et la piste. En outre, elle est très en forme. Elle a montré en dernier lieu qu’elle pouvait s’imposer à ce niveau. Je compte donc sur elle.

Guillaume Heurtault : Hariasa (7) vaut mieux que sa dernière sortie, où elle n’a pu s’exprimer pleinement dans la phase finale. Certes, sa marge au poids est réduite, mais elle détient une aptitude aux pistes très souples ou lourdes. Dès lors, on se déplace avec l’ambition d’accrocher une belle allocation.

Mlle Flavie Bresson : Everillo (8) s’est retrouvé trop loin et n’a pu revenir efficacement lors de ses deux dernières sorties. Samedi, j’espère qu’il pourra occuper une bonne place dès le départ. Si tel est le cas, il a les moyens d’aller très loin. Il demeure compétitif à cette valeur et mérite un rachat.

Didier Guillemin : Doctor Ron (9) vient de nous prouver sa compétitivité à ce niveau et à cette valeur. Maintenant, j’ai un petit doute quant à sa réelle aptitude aux pistes lourdes. Cependant, sa forme est excellente et on se déplace avec de logiques prétentions pour jouer les premiers rôles.

Simone Brogi : Samba Vanilla (10) ne cesse de nous faire plaisir. Pénalisée au poids, elle n’a plus de marge de manœuvre, mais comme sa forme est toujours excellente, on tente l’aventure dans ce quinté. On n’a pas la prétention de dire qu’elle peut s’imposer, mais une place reste à sa portée.

Mme Gina Rarick : Detesnouvelles (11) n’a pu s’illustrer dernièrement pour ses débuts sur le mile. Elle affrontait ses aînés ce jour-là et n’aura que ses contemporains sur son chemin cette fois. J’aurais été plus confiante si elle pouvait se produire sur 1.200, voire 1400 mètres, mais je compose avec le programme.

Ludovic Rovisse : Uncle Bo (12) reste sur une sortie très encourageante à Marseille-Vivaux. Ce jour-là, sa fin de course a été très satisfaisante. À la valeur qui est la sienne, les bons engagements ne sont pas légion. C’est le moment de tenter à ce niveau, tant il est en forme. Cette sortie aura valeur de test afin d’orienter son programme à venir. Son aptitude aux pistes pénibles est à prouver.

Mlle Carina Fey : Galord (15) est un poulain assez tardif que l’on estime et qui a toujours été beaucoup respecté. En dernier lieu, il a été un peu débordé mais a très bien couru, montrant qu’il était compétitif à la valeur qui est la sienne. Ici, le contexte est différent, car la distance est plus longue et le terrain sera plus souple. Si tout cela lui convient, il va bien courir.

Mme Corine Barande Barbe : Vif des Aigles (16) fait toutes ses courses. Il aura pour lui sa forme du moment et son aptitude aux pistes assouplies. Certes, il monte de catégorie avec une pénalité, mais il est en constante évolution et je pense qu’à cette valeur, il garde sa chance, au moins pour les places. Il ne faut pas l’éliminer.

Source : Geny courses