Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 25 juin 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 25 juin 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Au-Dela des Pistes à Compiègne

Mauricio Delcher-Sanchez : Berkane (2) a très mal couru dernièrement et je ne lui trouve pas d’excuses, hormis peut-être l’état du terrain qui était assez rapide, car il n’avait pas d’action dès le départ. On lui a laissé un break. Il revient sur sa distance et dans une catégorie qui lui convient. Si on oublie sa récente contre-performance, il est compétitif. Il est en forme et connaît Compiègne.

Gordan Batistic : Mykiss (3) ne devrait pas avoir de problème avec la distance et je suis curieux de savoir comment il va se comporter en valeur 38. Cette sortie va nous permettre de le tester à ce niveau et sur une longue distance, pour voir comment il s’en sort.

Mlle Yvonne Vollmer : Sudan (5) nous a évidemment fait plaisir en s’imposant dans le récent quinté strasbourgeois. Depuis, il est resté en très bonne forme et les pluies annoncées ne sont pas lui déplaire, au contraire. Maintenant, il faudra surmonter les sept livres de pénalité…

Bruno Audouin : Almacado Gree (6) arrive en pleine forme sur cet engagement où il va retrouver Christophe Soumillon. Il n’y pas de points négatifs à signaler et si la piste venait à s’alourdir, ce ne serait qu’un atout supplémentaire. Nous partons logiquement confiants.

Satoshi Kobayashi : Legend (7) vient de nous montrer qu’elle demeurait compétitive. Certes, sa marge de manœuvre pour la victoire est réduite mais une place est complétement à sa portée. Sachez que le rallongement de la distance ne lui posera aucun problème.

Grégoire Leenders : Pjedro (9) n’a pas été des plus heureux dernièrement dans la phase finale. Avec les coudées franches, on aurait pu prétendre à un meilleur classement. En 35,5 de valeur, je le crois toujours compétitif pour les premières places et plus les pistes seront souples, meilleur il sera. Sa forme est excellente et logiquement, il a sa place dans la bonne combinaison.

Carmen Bocksai : Utamaro (10) a très bien couru en dernier lieu à Chantilly, après une belle performance à Lyon-Parilly. Il est actuellement dans sa bonne période de forme. La distance est plus longue cette fois mais je pense que cela lui conviendra. Je compte sur lui pour une nouvelle belle prestation. Sachez qu’il ne lui faut pas de terrain trop souple.

Rodolphe Collet : Max la Fripouille (11) est un cheval d’âge bien connu à ce niveau. Depuis sa cinquième place dans un lot similaire, tout va bien pour lui. Sa préparation s’est bien déroulée et un nouveau bon comportement de sa part est attendu samedi. Il n’a plus à prouver sa tenue ni sa compétitivité à ce niveau. Un terrain souple serait enfin vu d’un bon œil.

Ramón Avial-Lopez : Paper Trophy (12) sera mieux sur cette distance que celle de la dernière fois. Si le terrain était souple, cela servirait ses intérêts aussi. Il est en très bonne forme. J’effectue le déplacement avec beaucoup d’ambitions.

Mlle Adelaïde Budka : Moonwalk Step (13) est un nouveau venu à l’écurie. Le matin, il me laisse une impression favorable, montrant de l’envie. Je l’ai supplémenté pour courir samedi car on annonce de la pluie sur Compiègne. Son résultat sera conditionné par l’état du terrain. S’il est au moins bien souple samedi, il devrait bien courir. Dans le cas contraire, sa tâche sera plus compliquée.

Georgios Alimpinisis : Eternal Optimist (14) est un cheval de PSF et c’est toujours compliqué pour lui de se produire sur le gazon. En plus, les quintés sont des compétitions difficiles. Il est bien et va faire de son mieux, mais ce ne sont pas des conditions idéales pour lui.

Rodolphe Collet : Mac la Tambouille (15) a du mal à encaisser la surcharge encourue pour son succès l’automne dernier. Il tombe en première épreuve samedi et sa marge est mince a priori dans ce contexte. Comme son compagnon de boxe, il serait avantagé par une piste bien souple.

Nicolas Caullery : Purple Victory (16) a connu des ennuis de santé, j’ai essayé de lui trouver des tâches faciles pour se remettre en route. Actuellement, je le trouve en forme ascendante et je l’ai supplémenté car il ya des pluies annoncées et il adore les sols détrempés. Cependant, j’aurais évidemment préféré le voir en deuxième épreuve car, même si il a été nettement baissé au poids, il m’est difficile d’être confiant.

Source : Geny courses