Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 26 février 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix du Var à Cagnes-sur-Mer

Pauline Prod’homme : Khochenko (1) a de nouveau tiré un numéro dans les stalles en dehors. C’est néanmoins pas trop contrariant. Car c’est un cheval qui aime venir sur les autres. Sa forme est sûre. On l’a travaillé en lui faisant faire un « botte à botte » afin de le réveiller en vue de cette épreuve. A l’issue d’une épreuve sélective, il devrait logiquement très bien se comporter.

Christophe Ferland : Thunderspeed (2) est resté dans un bel état de forme depuis sa dernière sortie. Il est très beau d’état et au regard de sa dernière sortie (même parcours, même catégorie), j’en attends logiquement une bonne performance. Maintenant sur ce parcours, il faut que tout se passe au mieux dans les premiers mètres de course.

Pauline Prod’homme : Shamsabad (5) n’a pas eu des déroulements de course favorables ces derniers temps. C’est un cheval qui sait « lire et écrire » et qui se reprend naturellement quand cela s’anonce difficile. On va le monter plus patiemment cette fois en le faisant « venir sur les autres ».

Christophe Ferland : Haviassor (6) est irréprochable. Dernièrement, c’était une première pour lui dans un handicap et il a prouvé qu’il était compétitif pour jouer les premières places. Cette fois, le seul changement est qu’il devra affronter ses aînés…

Christophe Escuder : Into Faith (7) s’est remarquablement comporté dernièrement mais je pense qu’il demeure plus à l’aise sur la PSF. Il va retrouver le parcours de son dernier succès et à cette valeur, il est compétitif. Dès lors, avec un bon déroulement de course, j’en escompte une bonne performance.

Mathieu Brasme : Ilot Secret (9) nous a relativement déçus ces derniers temps. Lui qui avait coutume d’être monté en retrait avait été monté plus près de la tête ces derniers temps. Cela peut expliquer ses fins de course moins tranchantes. On va donc plus patienter cette fois en espérant le voir tracer une belle ligne droite.

Christophe Escuder : Grace Bay (10) ne s’est pas mal comporté en dernier lieu mais je pense qu’il est plus à son affaire sur le sable. Maintenant, face aux aînés, sa tâche paraît plus délicate mais je le crois en mesure de bien faire sur cette surface et qu’il ne faut pas le rayer pour les places.

Markus Geisler : Larry (11) est en forme et a pour lui d’apprécier la PSF. Il devrait être capable de terminer dans l’argent. Bien sûr, dans ce genre de course, il faut avoir un peu de chance, mais sa forme est sûre et il sera sur une distance à sa convenance. On en attend une bonne performance.

Maxime Cesandri : Captain de Cerisy (12) court mieux que ne l’indique le résultat dernièrement. Ce cheval qui doit pénétrer en dernier dans sa stalle est sorti lentement de celle-ci. C’était de plus une rentrée sur une distance un peu courte. Son effort final n’en est donc que plus louable. Il a tiré un numéro de corde correct et devrait apprécier ce tracé. S’il ne subit pas le contrecoup de sa reprise de contact, je compte sur lui.

Philippe Decouz : By The Way (14) m’a laissé un peu sur ma faim car je dois reconnaître que je m’attendais à un peu mieux pour son retour à Cagnes, à une place dans les cinq premiers. Maintenant, c’est un cheval qui a besoin de temps entre ses courses et se présentera, je pense, dans de meilleures conditions ce samedi. Je serais déçu de ne pas le voir finir dans la bonne combinaison.

Jean-Laurent Dubord : Al Khamsin (15) est un cheval que j’entraîne depuis peu et je pense qu’il est meilleur sur le gazon. Maintenant, il stationne sur place et je n’ai pas le choix des engagements. Je tente le coup dans ce quinté et il essaiera d’obtenir une bonne allocation mais avant le coup, il est certain que j’aurais préféré courir la deuxième épreuve.

Ion Elarre Alvarez : Anaz (16) se retrouve dans le quinté. A ce niveau, il faut reconnaître qu’elle s’attaque à forte partie et que bien qu’en bonne forme, elle ne détient qu’une chance secondaire.

Source : Geny courses