Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 29 octobre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 29 octobre 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Céréaliste à Compiègne

Hector de Lageneste : Saint Pair (1) doit porter du poids mais sa forme est excellente à l’heure actuelle et bien que de retour en haies, il devrait pouvoir bien faire à cette valeur. Dès lors, on peut en escompter une belle performance.

Nicolas Devilder : Hurrick des Obeaux (2) avait besoin de ça en dernier lieu mais il ne faut pas le condamner sur cette course, car il a fait une rentrée correcte dans un tel contexte. Il a progressé là-dessus ; il est très bien. C’est un cheval polyvalent qui saute vite. Il a un peu de poids mais a été baissé en valeur depuis un an. Cet engagement va bien lui correspondre. Il doit être à l’arrivée.

François Nicolle : Dexter (3) n’était pas tout à fait prêt pour sa rentrée. Il est donc logiquement monté en condition et devrait mieux se comporter. Cependant, à cette valeur, il n’est pas des plus faciles à placer. Maintenant, je ne serais pas étonné à le voir faire l’arrivée même si sa marge au poids paraît limitée car il possède de la qualité.

François Nicolle : Huerta (4) a très bien commencé son automne en s’imposant en steeple puis en haies. C’est Théo (Chevillard) qui la connaît par coeur qui lui sera associé. Elle ne cesse d’évoluer dans le bon sens et malgré un poids assez élevé, j’en attends une bonne prestation. Elle pourrait être revue dans un Groupe pour femelles par la suite.

Yannick Fouin : Karuso de Gruchy (5) a eu du mal à retrouver sa meilleure forme. Je lui ai laissé du temps et actuellement, on semble être sur la bonne voie. Maintenant, cette course reste une course de rentrée et il sera monté pour lui, que le déroulement du parcours se passe au mieux. Je ne l’empêcherais évidemment de rien mais cela me paraît compliqué face à des adversaires plus affûtés.

Mme Louisa Carberry : César de Ballon (6) a bien gagné le jour de sa rentrée où il bénéficiait d’un engagement favorable. Il monte ici de catégorie mais a déjà prouvé sa compétitivité à ce niveau et à cette valeur. Il fait bien Compiègne et se montre très régulier. Bon sauteur, j’en attends une bonne performance, mais il ne faudrait surtout pas que la piste soit pénible.

Joël Boisnard : Pinnacle (8) a fait une rentrée tout à fait correcte. Il va avoir monté là-dessus. C’est peut-être plus un cheval de steeple. Cela dit, même s’il n’est pas forcément dans sa meilleure spécialité, j’espère le voir bien courir. Je pense que c’est un cheval de handicap.

Mathieu Pitart : Halo On Fire (10) est un cheval qu’on a respecté, qu’on a pris le temps de former. Il monte au fil des courses ; je le trouve très bien. Je préfèrerai le voir à Auteuil plutôt qu’à Compiègne, car il a besoin d’avoir ses aises et de prendre le temps pour sauter. Je ne pense pas qu’il ait une première chance mais j’en attends quand même une bonne performance.

Sylvain Dehez : Santo Domingo (11) a pris un peu de retard, suite à un petit problème de pied cet été. Il a du travail pour cette rentrée ; il est bien mais pas archi affûté ; il sera mieux la prochaine fois. On n’a pas trop le choix des engagements. Il a déjà gagné sur les haies de Compiègne, sur ce même parcours. S’il était quatrième ou cinquième, il aurait très bien couru.

Mickaël Seror : Eximia (12) fait toutes ses courses. J’ai été très satisfait de sa rentrée, où elle s’est retrouvée un peu loin des deux premiers de la course dans le dernier tournant. Dans ces conditions, c’était difficile de venir les chercher mais c’était très satisfaisant. Elle fait très bien Compiègne et est performante dans cette catégorie. J’en attends une confirmation.

Donatien Sourdeau de Beauregard : Hosaville (13) fait de son mieux mais paye sa régularité, autant en steeple qu’en haies, où les engagements sont devenus difficiles. Il est super bien mais n’a pas tout à fait ce niveau-là. Il risque de courir correctement mais pas suffisamment bien pour être à l’arrivée.

Sylvain Dehez : Rim Fire (15) a vite été dans le rouge dernièrement sur un tracé coulant. Là, le terrain sera un peu plus souple. Sa rentrée lui a été profitable et il a le rythme pour pouvoir s’adapter à ce parcours de haies. Cela va être compliqué pour jouer les premiers rôles mais on va viser les places en fin de combinaison, comme pour Santo Domingo.

Jérôme Delaunay : Yelahiah (16) elle était très bien en course quand elle a éjecté son jockey dernièrement, c’est dommage. Je la ramène dans un handicap car je la crois capable de bien faire à cette valeur. Sa forme est toujours au beau fixe et le fait de se retrouver à Compiègne ne m’inquiète pas. Dès lors, la voir à l’arrivée ne serait pas une surprise.

Source : Geny courses