Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 4 juin 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Jean Victor à Auteuil

Philippe Peltier : Echo de Champdoux (1) est irréprochable. Ses trois sorties de la saison sont excellentes. Il donne toujours le meilleur et j’espère que, cette fois, il trouvera le chemin du succès. Certes, il doit porter du poids mais il demeure compétitif à cette valeur, sa forme est toujours bonne et le raccourcissement de la distance ne lui posera pas de problème. On part logiquement confiant.

Sylvain Dehez : Filup (2) vient de voir sa constance récompensée par un récent succès. Ce jour-là l’engagement était certes favorable. Mais il l’a cependant bien fait. Samedi l’engagement est de nouveau dans ses cordes en termes de distance parcours et terrain. Malgré la pénalisation, j’espère une confirmation de sa part d’autant qu’il est resté en très belle condition le matin.

Jérôme Delaunay : Nabuco Has (3) est un vieux cuir qui a de « bons restes ». Il donne toujours le meilleur de lui-même. On va le monter un peu plus patiemment que de coutume. Car la course s’annonce rythmée. Il fera les 1000 derniers mètres. Mais sachez que je le trouve en bonne condition. (Non-partant)

Davide Satalia : Fan d’Apple’s (4) s’est bien défendu dernièrement à Milan. En effet, il a bien tenu sa partie, tout en prenant l’avantage un peu tôt dans la phase finale. Il retrouve Auteuil samedi. Il a sa place parmi les 5 premiers à condition de bien sauter d’un bout à l’autre. A ce sujet d’ailleurs je le trouve en amélioration.

Jérôme Delaunay : Monster Caroli (5) est en pleine forme comme en attestent ses deux récents succès. Il va apprécier le parcours du jour. On profite de sa bonne condition pour aligner ce concurrent véloce au départ de ce quinté. Il n’a pas été épargné par les soucis de jambes. Mais vieillit bien.

Nicolas Devilder : Hurrick des Obeaux (6) est irréprochable. Vainqueur de quinté en haies, j’espère qu’il pourra en remporter un sur le steeple et pourquoi pas samedi… Avant le coup, tous les feux sont au vert !

Yannick Fouin : Fou du Brésil (7) n’a pu s’illustrer dernièrement. C’était sur les balais. J’ai pas mal d’interrogations à son sujet. Je dois l’avouer. Je le redirige en steeple ici. Il n’a pas beaucoup de titres sur les gros obstacles d’Auteuil. Le matin, il est bien. On va voir…

Pierre-Jean Fertillet : Beryl Baie (8) n’est pas un champion mais il fait toutes ses courses. Il est vrai qu’il ne gagne pas souvent mais sa marge au poids reste réduite et comme il est à l’arrivée de toutes ses courses, il ne baisse pas au poids. Néanmoins, il est compétitif et ce parcours va lui plaire. Pour son retour à Auteuil, j’en escompte une belle performance.

Mlle Daniela Mele : Pragelor (9) est notre mascotte à l’écurie; notre papy! Il fait sa rentrée mais est dans une belle condition physique. On tente le coup à Auteuil. Cela ne va peut-être pas être facile, mais il peut surprendre avec sa fraîcheur, surtout si le terrain n’est pas trop souple.

Mikaël Mescam : Blackfield (11) découvrait Auteuil dernièrement. Elle s’est presque montrée trop appliquée sur certains obstacles qu’elle découvrait. Elle est restée dans un bel état de forme. Elle revient sur le même parcours et devrait être capable de confirmer sa récente bonne tentative.

Mme Louisa Carberry : Kalinski (12) a 8 ans mais il a très peu couru n’ayant pas été épargné par des ennuis de santé. Actuellement, il est en pleine forme et ses débuts sur le steeple d’Auteuil sont bons. Maintenant, il rencontre des adversaires rompus à ce genre d’exercice mais avec un parcours sans encombre, je ne serais pas surprise de le voir participer activement à l’arrivée car il possède d’évidents moyens.

David Windrif : Gino Dino (13) a fait une bonne rentrée et a progressé. Maintenant, il a fait sa valeur ce jour-là, mais je pense que les chevaux ayant une première chance n’ont pas dû faire la leur. Il est tout neuf, n’ayant pas beaucoup couru. Il est un peu fragile, aussi bien physiquement que mentalement. La distance est un peu courte et il ne faudrait pas que le terrain s’assouplisse de trop, mais il peut se placer.

Mlle Daniela Mele : Poulorius (14) est un cheval sympa, qui est un bon sauteur, mais on a du mal à le gérer dans un parcours. Tout va dépendre de la façon dont il va se comporter. Cela peut être tout ou rien avec lui. Malheureusement, Johnny Charron, qui s’entend bien avec lui, est indisponible et je dois changer de jockey. On va voir comment cela se passe.

Yannick Fouin : Pressagny (16) m’a franchement fait plaisir dernièrement. J’ai depuis attendu cette course avec lui. D’autant qu’il n’avait pas ménagé ses efforts ce jour-là (course entamée puis recourue). En seconde épreuve je lui aurais vu une très belle chance théorique. Là en première je demande à voir. D’autant qu’il n’est pas toujours très sûr dans ses sauts.

Source : Geny courses