Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 5 mars 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Montsoreau à Vincennes

Antonio Ripoll Rigo : Zelov (2) a été au pré. Il a été arrêté, puis remis en route. Il faut prendre cette course comme une rentrée. On va courir quand même déferré, car ferré, il n’avance pas trop. Il aura une belle course ensuite à Laval. On verra si on vise cette course en fonction de sa course de samedi. Je pense qu’il peut être éliminé des jeux.

Jean-Michel Bazire : Heading Reference (3) s’est retrouvé en retrait dans le parcours en dernier lieu. Revenir était compliqué mais il ne court pas si mal. Il est dans sa catégorie et en capacité de bien faire. Il lui faudra un déroulement de course limpide.

Loris Garcia : Elan Baroque (4) était dans un jour sans le 18 février. Il est capable de faire nettement mieux. À l’entraînement, le matin, il me paraît très bien. Il était même parfait mercredi matin. Il n’a plus de courses à Cagnes, ce qui m’incite à le déplacer sur la grande piste. Il devrait bien se défendre à ce niveau. Je viens surtout pour Eclat de Gloire mais il peut terminer à l’arrivée.

Sylvain Roger : Edy du Pommereux (5) ne démérite absolument pas le 22 février face à des trotteurs plus jeunes. Il a dû négocier une partie du parcours à deux nez au vent mais a été courageux. Il évolue en pleine forme. Il découvre un bel engagement. Quand il est préservé, il sait faire les six cents derniers mètres seul. Ici, il détient une belle chance.

Björn Goop : Dandy de Godrel (6) affrontait une opposition relevée dans le Prix du Chesnay même s’il était idéalement placé en tête. C’était tout simplement trop dur. Il trotte 1’14” à chaque fois mais cela ne suffit pas. Il évolue dans sa catégorie et fera son possible. Je me satisferais d’une allocation.

Kévin Leblanc : Etonne de Carsi (7) a pris une bonne deuxième place ces dernières semaines à Cagnes-sur-Mer. Après, cela ne s’est pas trop bien goupillé. La jument est revenue à Grosbois depuis quinze jours, trois semaines, on l’a laissé un peu tranquille. Je pense qu’elle devrait manquer d’une course. Je ne pense pas être mieux que cinquième.

Alexandre Abrivard : Vlad del Ronco (8) n’avait pas d’engagements intéressants. Il court à deux mois d’intervalle mais a travaillé régulièrement. Il va se présenter prêt à défendre ses chances. Il est sérieux, brave et répond toujours présent. Les 2.700 mètres ne lui poseront pas de problème. Il devrait terminer encore une fois à l’arrivée à l’issue d’une course limpide.

Christian Bigeon : El Santo Haufor (9) rendait la distance en dernier lieu. Il court très bien. Il a réalisé un bon meeting d’hiver sans pour autant parvenir à s’imposer. Il est resté en bonne forme pour cette sortie. Le parcours lui convient très bien. Il est avantagé par une course rythmée car il manque d’un peu de vitesse pure. À ce niveau, il doit terminer à l’arrivée.

Pierre-Edouard Mary : Effigie Royale (10) affrontait de bonnes juments le 10 février. Si elle n’a pu suivre la lauréate, elle m’a donné satisfaction. Je l’avais déferrée des quatre pieds. Il n’y a pas une énorme différence mais elle est encore apte à l’être. Aussi, je renouvèle. Elle se frotte aux mâles mais peu de 7 ans. Il lui faut la bonne course. Elle est très bien. J’attends confirmation.

Christophe Martens : Deko de Tilou (11) est au mieux. C’était très bien à Cagnes la dernière fois. Le cheval est au mieux de sa condition. Vincennes, ça ne le dérange pas, et la longue distance non plus. L’engagement est parfait. Sa place est dans le quinté.

Rémi Mourlon : Cagnard de Betton (12) reste sur une très bonne sortie. Il a fallu qu’il fasse le travail au kilomètre tout seul. Samedi, nous sommes conscients qu’il y a des jeunes au départ et cela ne sera pas évident. On va espérer accrocher une place. Cependant, les trois premières places semblent compliquées. Il fait toutes ses courses et est confirmé à Vincennes.

Pierre Belloche : Forum Meslois (13) découvre un très bel engagement. J’espère le voir à son avantage. Récemment, il était ferré assez lourd et a tout de même trotté 1’14″6. Cette fois, il est plaqué des antérieurs et déferré des postérieurs. Il a le niveau pour briller dans cette catégorie. Son partenaire le connaît bien.

Gabriel Angel Pou Pou : Caliu des Bosc (14) a couru aux Baléares, où il a gagné sa course là-bas. Au travail, il se montre vraiment bien. La concurrence est rude samedi. Si on retrouve le vrai Caliu et qu’on a le super parcours, peut-être que l’on peut l’inclure dans le quinté mais je pense que ça va être dur pour lui.

Jean-Michel Bazire : C.D. (15) est bien. Il faut effacer sa dernière sortie du 10 février. Elle a fait trop d’extérieurs. Il faut la préserver et utiliser sa pointe de vitesse. Elle est restée en bonne condition physique. L’engagement est bon. Elle est capable de se racheter.

Source : Geny courses