Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 5 novembre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du samedi 5 novembre 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix des Poiriers à Deauville

Pascal Bary : Dojo (1) nous a fait plaisir l’hiver dernier et en début de saison. Malheureusement, les pénalités l’ont rattrapé et n’a désormais plus de marge au poids. Cependant, il affectionne la PSF et cette période de l’année ce qui me laisse penser qu’il devrait bien courir. Une place dans les cinq premiers serait très bien.

Carmen Bocksai : Utamaro (2) a eu 7 livres de pénalité et j’espère qu’il aura son mot à dire aux moins pour les places. Le fait de courir sur la PSF ne me dérange pas, le profil de Deauville devrait lui convenir. Sa marge au poids se réduit mais on se déplace avec des ambitions.

Henri-Alex Pantall : Sasakia (3) nous déçoit un peu. Elle va un peu tout le temps dans son action. Je veux voir comment elle peut se débrouiller sur la PSF.

Stéphane Gouyette : Saam (4) n’a pas de réelles excuses à fournir dernièrement hormis le fait que le déroulement de course ne lui a pas été favorable. Il est toujours en forme et la PSF ne le dérange. Maintenant, comme il n’a pas beaucoup de marge au poids, il lui faut bénéficier d’un parcours sans encombre. Si tel le cas, il peut finir dans la bonne combinaison, c’est tout ce que l’on souhaite.

Mme Hélène Mennessier Martinez : Créative (5) n’a pas beaucoup travaillé pour qu’elle puisse reprendre de la fraîcheur. C’est une jument qui donne beaucoup en compétition et elle avait besoin de se relâcher un peu. Sa valeur a été revue à la baisse et affectionne ce tracé. Maintenant, j’espère que je ne l’ai pas laissé un peu trop tranquille…Une petite place me satisferait.

David Smaga : Situmeledemandais (6) reste sur un succès. Il a été logiquement pénalisé. Et n’aura cette fois plus la décharge de son apprentie féminine. Bref le contexte est bien différent cette fois avec cet admirable compétiteur qui a enlevé la bagatelle de 5 handicaps en un peu plus d’un an.

Alain Couétil : Just Light (8) a couru moyennement en dernier lieu, à Pornichet. Comme il fait tellement bien la PSF deauvillaise, on réessaye sur cet hippodrome. C’est vraiment un cheval de PSF, y étant beaucoup mieux que sur gazon. Il doit rassurer après cet échec mais, s’il fait sa valeur, il est compétitif en 35,5. D’ailleurs, il l’a prouvé. J’espère qu’il va bien courir. Sinon, je vais être déçu.

Vaclav Luka : Ideal King (11) a toujours des petits problèmes pour sortir des stalles de départ, j’essaie sur plus long. Il est plus calme en ayant pris de l’âge et a un très bon finish. J’ai hâte de le voir à l’œuvre sur cette distance. S’il a un bon parcours, il peut être compétitif mais il est un peu spécial.

Mme Conny Whitfield : Felisha (12) est en forme comme le montrent ses plus récentes sorties. Elle avait gagné sur cette piste le 27 août dernier. Elle se retrouve dans le quinté ici. Et n’aura évidemment pas une tâche aisée pour la circonstance. Mais est prête à donner le meilleur d’elle-même.

Alessandro Botti : Local Whisky (13) s’est très bien défendu à Pornichet mais sur ce profil d’hippodrome, il a dû se rapprocher de bonne heure et en épaisseur mais je trouve qu’il s’est bien comporté. Il demeure compétitif à cette valeur et mettra à profit son petit poids. Avec un bon parcours, j’espère le voir à l’arrivée.

Julien Phelippon : Zarica (14) reste sur une série de bons résultats ces dernières semaines. Après avoir aligné les succès, elle reste sur une troisième place. Ce jour-là, l’épreuve ne s’est pas déroulée à son avantage. Elle vaut mieux que cela. Elle est manifestement dans la forme de sa vie. Voilà pourquoi il est tentant de l’aligner ici. Elle monte certes de catégorie. Mais elle devrait faire bonne figure selon moi.

Mlle Anne-Sophie Crombez : Replenish (15) se retrouve finalement au départ du quinté. Lui qui était initialement plus pressenti pour disputer la 2e épreuve de ce handicap divisé. Il n’a plus à faire ses preuves sur la fibrée et a tiré samedi un bon numéro de corde. Il aborde cette course avec beaucoup de moral. Il court sur une distance un peu longue cette fois. Voilà pourquoi je lui ôte les oeillères ici.

Alessandro Botti : Circo Massimo (16) s’est très bien comporté dernièrement étant battu de fort peu pour un meilleur classement. Je le trouve pas mal situé au poids et peut réussir à cette valeur raison pour laquelle je le ramène dans un handicap. Maintenant, il doit affronter ses aînés ce qui n’est jamais facile. J’espère qu’il pourra prendre une place.

Source : Geny courses