Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 11 novembre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 11 novembre 2022

3/5 - (4 votes)

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de la Ville de Toulouse

Ramón Avial-Lopez : Paper Trophy (1) mérite d’être repris. Ses deux dernières prestations ne sont pas à prendre en compte. Il est très bien. Le seul problème, c’est le poids qui est un peu dur mais il peut bien se comporter tout de même. La pluie serait beaucoup mieux pour lui.

Julien Phelippon : Nobody’s (2) est l’auteur d’une très belle saison. Sa situation sur l’échelle des valeurs s’en ressent bien évidemment. Je note qu’il est relativement polyvalent en termes de terrain et distance. Traditionnellement dans cette course, il ne faut être trop loin de la tête. Un petit numéro de corde et un parcours limpide seraient donc les bienvenus.

Christophe Escuder : Electron Libre (3) est un adepte des pistes lourdes mais il court aussi bien lorsque les pistes sont bien souples. Dernièrement, à Marseille, le terrain était vraiment trop ferme. Ils annoncent de la pluie sur Toulouse et j’espère que le terrain sera à sa convenance. Si tel est le cas, ce ne serait pas une surprise de le voir très bien courir. Il demeure compétitif.

Bruno de Montzey : Calliope (4) aborde cette arrière-saison en pleine forme. Comme en atteste d’ailleurs sa plus récente sortie victorieuse. Je mise sur sa parfaite condition pour la voir s’illustrer ici. Elle apprécie le tracé toulousain pour s’y être déjà imposée, a beaucoup de tenue et se plaît en terrain souple. Elle tentera de mettre à profit les arguments précités pour conclure parmi les cinq premiers.

Guillermo Arizkorreta Elosegui : Go With The Wind (5) a joué de malchance dernièrement alors qu’il aurait pu obtenir un meilleur résultat. Il est resté en forme et connaît parfaitement ce style de tournoi en France. Je le crois compétitif à cette valeur et j’espère, avec un parcours sans encombre, le voir finir à l’arrivée.

Mlle Sarah Audoy : Shehiyr (6) a mal couru en dernier lieu. Sûrement que la distance était trop longue. En outre, c’était une course particulière, avec un rythme très élevé. Il a repris un peu de fraîcheur et je pense qu’il est prêt. Cependant, je crois qu’il est trop haut en valeur et que Toulouse n’est pas un hippodrome qu’il affectionne. J’ai peur que cela soit un peu compliqué dans un tel contexte.

Yoann Bonnefoy : Bazoques (7) est bien. Tout ce passe au mieux depuis son arrivée à l’écurie. A cette valeur, on n’a pas beaucoup d’engagement et c’est logiquement que l’on se dirige vers ce quinté. Elle est en forme et semble compétitive à cette valeur. J’espère la voir très bien courir.

Marc Comas Molist : Cocklina (8) est bien. La dernière fois, le terrain était trop sec. Après, on l’a laissée un peu tranquille, car elle n’aime pas courir trop souvent. Cela dit, cela fait longtemps qu’elle n’a pas été revue en compétition et j’espère que ce n’est pas trop. En tout cas, elle aime beaucoup Toulouse.

Olivier Trigodet : Va S’y Mix (9) fait preuve de constance. Même s’il lui manque un petit quelque chose dans la phase finale. Voilà pourquoi il sera cette fois muni de peaux de mouton. Conformément aux recommandations d’ A. Crastus. Il revient sur 2400 mètres vendredi. Mais ce n’est pas un problème à mes yeux. Car il a déjà bien fait sur cette distance. Le lot n’a rien d’exceptionnel. Un bon comportement est attendu.

Christophe Escuder : Good Question (10) est en forme. Dernièrement, j’ai bien aimé son comportement montrant qu’il avait encore des possibilités. Sa valeur ayant été revue à la baisse, il peut, avec un bon parcours, finir dans la bonne combinaison.

Ramón Avial-Lopez : Gaheris (11) est meilleur que ne l’indiquent ses deux dernières performances, où il a trop tiré. Il est très bien. J’espère qu’il va pouvoir faire sa valeur.

Julien Phelippon : Giovanni Dal Ponte (12) a bien récupéré. Sa plus récente sortie dans une course réservée aux amateurs ne reflète en rien sa valeur. Ce n’est pas un quinté très relevé. Et le cheval se plaît à Toulouse. Il a déjà bien fait en terrain souple. Je profite de sa forme peut tenter le coup à ce niveau. Une catégorie dans laquelle il n’a pour le moment pas encore brillé.

Louis Baudron : Always Welcome (13) est un cheval saisonnier qui est toujours particulièrement efficace en fin d’automne et l’hiver. Voilà pourquoi nous lui avons accordé un break estival. Il aborde cette arrière-saison avec moral et fraîcheur. J’ai choisi de le supplémenter car le lot n’a rien d’exceptionnel sur le papier. Un terrain bien souple et un petit numéro de corde seraient des atouts non négligeables.

Henri-Alex Pantall : Tamzara (14) n’a pas très bien couru en dernier lieu. Elle a besoin d’une paire d’œillères pour la motiver. On réessaye.

Frédéric Pardon : Goldami (15) va participer à son premier handicap après avoir été façonné dans les courses à conditions. Il aurait pu courir avant dans cette catégorie mais, dans la région, à cette valeur, il doit porter du poids. Certes, il va devoir affronter ses aînés mais c’est un poulain que j’aime bien et j’espère le voir bien se défendre.

Miguel Alonso Roldan : Theclimb (16) a gagné très facilement en dernier lieu, adore Toulouse et la distance. Il est dans la forme de sa vie. C’est le meilleur moment pour essayer de faire une très bonne performance dans cette catégorie.

Source : Geny courses