Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 15 juillet 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 15 juillet 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix des Hellébores à Cabourg

Sébastien Hardy : La dernière fois, Echo Si (1) s’est bien comporté sur une piste pas trop à son avantage. La fois d’avant, il s’était montré décevant en amateurs, à Angers. Il faut le voir en fin de combinaison avec un bon parcours. Il sera déferré des quatre pieds pour la première fois sur le sable, ce qui est un plus.

Hervé Habart Toutes les dernières courses de Forever Stone (3) sont bonnes. S’il répète ces valeurs, il doit entrer dans le quinté. Cela dit, comme il est de santé fragile, il n’est jamais évident de s’avancer avec lui. Il a l’air bien. J’espère qu’il va poursuivre sur sa lancée. Il a déjà gagné à Cabourg.

Stéphane Provoost : Fée Danover (4) manque de constance et ne répète pas forcément ses valeurs. Elle a des périodes de forme assez courtes. Récemment, elle ne disposait pas de conditions intéressantes. L’engagement est nettement plus favorable cette fois. Elle est bien placée en tête. Il faut la préserver. Si Yoann Lebourgeois en tire la quintessence, elle peut terminer à l’arrivée.

Guillaume Moinon : El Paco (5) a connu quelques problèmes de souplesse après Fougères. Il a un peu souffert des pieds. De ce fait, il va garder ses fers cette fois. Il faut qu’il me rassure dans l’immédiat. De plus, il ne possède pas de marge de manoeuvre à ce niveau. Il a bien travaillé mardi matin, mais avant coup, cela me paraît compliqué pour les premières places. Il tentera d’accrocher une allocation.

Patrick Martin : En dernier lieu, Elvira Sautonne (6) a été victime d’un très mauvais parcours. Il ne faut pas qu’elle voit le jour or, elle s’est fait sortir. C’est une course à oublier. Elle compte deux bonnes performances à l’attelé ce printemps, à Caen et Graignes. Je la cours, car c’est vraiment un bel engagement, mais c’est une chance secondaire. Si elle était cinquième ou sixième, elle aurait fait sa course.

Didier Lepage : Ecrin du Layon (7) est régulier et me paraît en forme. Je ne suis pas sûr qu’il apprécie Cabourg, car il lui faut de grandes pistes et il ne part pas très vite. Cela dit, je ne peux pas refuser un si bel engagement.

Arnaud Gilles Maillard : Eishiro Dem’s (8) découvre un superbe engagement au premier échelon. Il vient de s’imposer à Graignes en amateurs dans un bon chrono. Il est un peu souffreteux et ne doit pas être travaillé durement. Il va à droite comme à gauche. Il ne détient pas une toute première chance, mais il peut participer à l’arrivée à l’issue d’une course à l’économie. Il est meilleur ainsi.

Stéphane Provoost : Eole de Rio (9) a pris des gains depuis plusieurs mois et doit affronter des adversaires plus jeunes que lui. Il va garder ses fers cette fois, comme pour sa rentrée. Autant dire que sa tâche s’annonce compliquée. Il rend la distance et, dans ses conditions, il faut le regarder courir. Il n’a pas de chance.

Pierre-Emmanuel Mary : Expeditious (10) a bien terminé récemment sur cette piste. Il lui faut un parcours à l’économie et ne pas le mettre dans le rouge. Dans ce cas, il est capable de briller à ce niveau. Il a bien encaissé ses efforts. Ici, il faut rendre la distance, il aura besoin de se faire ramener. Avec une course limpide, il peut s’imposer comme d’autres. Aux vingt-cinq mètres à Cabourg, le parcours compte beaucoup.

Axel Lenoir : Falco des Rochers (11) répète toutes ses courses. Il a juste une fausse note à Amiens, où il a commis une petite faute après le départ et a dû voyager à l’extérieur. La piste était aussi un peu dure. Au Mont-Saint-Michel, plus heureux, il aurait pu s’imposer. Il lui faudra un bon déroulement de course aux vingt-cinq mètres et se faire ramener. C’est le cheval à venir de derrière. Il a ma confiance.

Jean-Luc Dersoir : Forever Jiel (12) avait besoin de se reposer un peu. Il a repris de la fraîcheur, mais là, c’est un peu une course de rentrée. Je pense que cela ne va pas être facile. Il va bien courir, mais il faut plus l’envisager en fin de combinaison. Sachez qu’il aime bien la corde à droite.

Antoine Lhérété : Je n’ai pas d’engagements à main gauche pour El Paso Blue (13) dans l’immédiat. Aussi, pour le maintenir dans le rythme de la compétition, je le présente ici. Il n’a pas couru à main droite depuis deux ans. Ses chances vont être assez limitées pour rendre la distance. Il a été aussi un peu malade après sa dernière sortie. Au travail, il me paraît bien. Pour autant, je suis un peu réservé.

Jean-Christophe Germain : La dernière fois, Falco du Douet (14) a très bien couru, car il était en seconde ligne et ce n’est pas trop un cheval de vitesse. Il retrouve sa distance, mais rendre vingt-cinq mètres à Cabourg n’est jamais évident. Il est en forme. Il faut faire attention en partant, mais il retrouve son pilote habituel qui le connaît par cœur et qui est en forme. Si cela se passe bien, il a le droit de tirer son épingle du jeu.

Antoine Lhérété : Eawy d’Eole (15) avait un peu de mal à retrouver son bon niveau à l’attelé cette année. Aussi, je l’ai remis au trot monté. Il s’y est bien comporté et a retrouvé du mordant depuis. Il doit rendre la distance, même si l’engagement est favorable au plafond des gains. C’est l’occasion de courir à l’abri et venir pour finir. Avant coup, je ne me vois pas mieux que quatre, cinquième.

Olivier Bizoux : Franklin Park (16) a eu deux courses de rentrée, où il avait besoin de se remettre dans le bain. Il est bien monté en condition désormais, et devrait afficher un bien meilleur visage, d’autant qu’il est allégé dans sa ferrure avec de petits alus.

Source : Geny courses