Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 16 juillet 2021

Les interviews des entraîneurs pour la 8ème Etape du Grand National du Trot

Jean-Michel Bazire : À la base, je pensais plutôt orienter Firello (1) à Cagnes mais les conditions de cette étape lui permettent de s’élancer en première ligne. On a un bon numéro, ce qui peut nous permettre de rivaliser pour les places. Il est parfait au travail et a même repris un peu de fraîcheur depuis Laval.

Julien Le Mer : J’ai fait de cette étape un objectif pour Fric du Chêne (2). Volontairement, il n’a pas été revu depuis Laval. Il est bien à courir frais. Au travail, il me donne entière satisfaction. Il a un bon numéro en dedans. Il faudra de la réussite car il court à l’économie mais il peut viser le podium si tout se passe bien. Il a tout de même été placé de groupe I à plusieurs reprises il est supérieur à Euro du Chêne (10).

Stéphane Provoost : Deganawidah (3) avait très bien couru sur l’hippodrome de Caen sous la selle et ensuite cela a été un peu plus compliqué. Il n’a pas toujours eu beaucoup de chance et je pense qu’il est capable de bien faire cette fois. Il est très bien au travail et j’en attends donc un bon comportement même si l’opposition est très relevée. Une petite place toutefois n’est pas impossible avec le bon numéro.

Stéphane Provoost : Bad Julry (4) a enchainé plusieurs tentatives en quelques jours et a répondu présent de très belle manière. Il est capable d’employer toutes les tactiques de courses mais il sera mieux caché ce vendredi. Je le trouve encore mieux que lors de sa dernière sortie au travail et j’espère qu’il sera comme Deganawidah (3), capable de prendre une place face à cette opposition.

Charles Cuiller : Ces derniers temps, Elvis du Vallon (5) a profité de bons engagements et de bons parcours pour faire de belles valeurs. Cela fait un petit moment qu’il n’a pas été revu derrière l’autostart (faute d’engagements) mais il s’est déjà bien comporté avec ce mode de départ. C’est encore un super engagement, qu’il aborde en pleine forme. S’il n’a que la ligne droite à faire, il a une très belle carte à jouer.

Nos Tuyaux par mail !

Pour recevoir nos pronostics PMU dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Patrick Terry : En dernier lieu, Crack Money (6) a fait sa valeur, améliorant son record sur la distance. Il a été battu par de supers chevaux ; c’était logique. Il court rapproché mais s’est déjà bien comporté ainsi. Sa sortie lui a d’ailleurs fait le plus grand bien. L’autostart ne va pas le gêner. Là, il y a de l’opposition et cela ne sera pas à nous de faire la course. On va plus courir pour être quatrième ou cinquième.

Jean-Michel Baudouin : Sachant que Décoloration (7) partirait en première ligne, j’ai attendu cet engagement depuis sa dernière sortie. Elle a repris de la fraîcheur et me paraît bien. Pour autant, elle n’est pas au niveau de cet hiver. Il faut dire qu’elle se plaît beaucoup à Grosbois. Selon sa performance, elle ira au repos ou continuera le circuit. Le 7 n’est pas l’idéal. On va viser une petite place.

Eric Raffin : Fire Cracker (8) est en forme. Maintenant, il a hérité du numéro 8 en dehors. Toutefois, je préfère le 8 que le 1, car je n’aurai personne dans mon dos. C’est une belle course pour lui. Je pense que l’opposant direct est Elvis du Vallon (5). Le fait qu’il n’ait pas beaucoup d’expérience derrière l’autostart ne m’inquiète pas.

Anthony Barrier : Le lot est relevé et Dollar Soyer (9) n’est pas dans la forme de sa vie. Sa tâche est compliquée dans un tel contexte. Il faut qu’il rassure.

Julien Le Mer : Euro du Chêne (10) était très bien au travail et n’a pas manqué sa cible dernièrement à Enghien sans que son partenaire ne lui rabatte les oeillères. Précédemment, sur cette piste déjà, il avait bien couru mais s’était retrouvé un peu loin. Il a parfaitement récupéré de ses efforts. Je peux me permettre de le courir à dix jours. Il faut le cacher. Avec le 10, c’est très bien. Il peut se placer.

Jean-Michel Baudouin : Dreamer de Chenu (11) ne faut pas le juger sur sa dernière sortie à Pontchâteau où le déroulement de course n’a pas été à son avantage. C’est une course à effacer. Il est toujours aussi bien physiquement. Ce n’est pas une question de forme. Il s’élance certes en seconde ligne mais il est compétitif à ce niveau pour une place. Le profil des Sables va lui convenir.

Tomas Malmqvist : Pour son retour à Paris-Vincennes dans le Prix René Ballière, Express Jet (12) était trop frais et excité derrière l’autostart. Logiquement, il n’était pas possible de finir… J’étais un peu déçu tout de même. Il est très bien à l’entraînement. S’il montre le même visage en course, il est alors compétitif même en seconde ligne. J’aime autant le voir venir de derrière. Il peut viser une place sur le podium.

Christian Bigeon : La dernière fois, du fait de son mauvais numéro en dehors, Dexter Chatho (13) s’est retrouvé trop loin et la messe était dite. Mais il a mieux couru que ne l’indique son classement à l’arrivée. Il est bien. Cela devrait être une course assez rythmée. Cela ne sera pas évident pour lui en seconde ligne. Il faut qu’il ait un bon parcours mais il est à inclure dans un quinté.

Source : Geny courses

A lire également