Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 17 juin 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 17 juin 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de la Forêt de Concise à Laval

Christine Delamare : Fanny de l’Oison (1) est régulière mais a du mal à renouer avec la victoire. En dernier lieu, j’aurais pensé qu’elle serait un peu plus près mais elle a fait sa course quand même. Il faut dire qu’elle tombe toujours sur de bons 6 ans. Elle a besoin d’être cachée pour venir finir. Comme il y a de l’opposition, cela serait déjà bien si elle était cinquième.

Kévin Leblanc : Folie Mix (2) mérite d’être revue. Cet hiver, à Vincennes, c’était compliqué pour elle. Du coup, on l’a laissée tranquille pour faire la province cet été. Elle n’a qu’un parcours dans les jambes, n’est pas prête et encore ferrée. C’est une course de préparation en vue d’engagements au monté.

Jean-Luc Bigeon : Fuchsia Pierji (3) s’est comporté correctement en dernier lieu mais a encore besoin de se remettre dans le bain. Pour l’heure, il faut se contenter de le regarder courir.

Alexis Philippe Grimault : Galon de Vire (4) a été présenté au monté sans avoir été essayé au préalable. Il n’était pas suffisamment cadencé. Sur les 2.100 mètres en allant de l’avant dans la capitale, il courait bien. Il est meilleur sur les profils plats et caché non loin de la tête. Il suit tous les trains. Avec une course limpide, il a un très bon rôle à jouer à ce niveau.

Alain Henri Robin : Fabuleuse Fligny (5) est gentille, régulière mais a ses gains ; elle est un peu limitée. Il y a les 6 ans dans cette épreuve et c’est plus compliqué. Brave, elle va faire sa course mais cela ne lui sera pas évident de terminer dans les cinq premiers.

Vincent Seguin : Fée du Vernay (6) fait très bien Laval où elle a enregistré de très bonnes valeur. Je ne m’explique pas sa faute à Argentan. C’était vraiment une bonne course. Elle me paraît bien. Après Angers, elle avait été malade et n’avait pas fourni sa valeur à Paris-Vincennes. Ici, il faut affronter les 6 ans et des clients. Je penche pour une petite place.

Jean-Michel Baudouin : Gitane du Bois (7) évolue en pleine forme et se plaît sur les profils plats. Laval va parfaitement lui convenir. Elle est dans sa catégorie. Avec une course à l’économie et limpide, elle doit disputer les premières places à ce niveau. Elle est même capable de s’imposer.

Daniel Doré : Finger des Bordes (8) vient de bien gagner à Pontchâteau. C’était avec des 8 ans. Ici, avec les 6 ans, cela sera un peu plus compliqué mais il est en grande forme, ce qui est le plus important. En outre, il se plaît beaucoup à Laval. Il est préférable qu’on le cache pour sa pointe de vitesse. Avec un bon parcours, je compte sur lui pour être dans les quatre premiers.

Jean-Luc Bigeon : Garou Pierji (9) est en forme et l’engagement est correct. Il faut une course avec du train. Il devrait être dans les cinq premiers.

Joël Hallais : Far West du Rib (10) s’était bien comporté à Laval début mai à la troisième place. Il aurait même pu faire un peu mieux s’il n’avait été un instant accroché. Je l’ai trouvé un peu moins bien suite à cela. Il aime venir sur les autres et a besoin d’un parcours à l’économie pour pleinement s’exprimer. Il me paraît mieux mais ce n’est pas encore le “grand Far West du Rib”.

Yoann Lebourgeois : Ghostbuster (11) monte en puissance. L’avant-dernière fois, lors de son retour à Vincennes, je n’avais fait que la ligne droite et il courait de première. Plus récemment avec Eric (Raffin), il s’est retrouvé un peu tôt devant mais n’a pas démérité pour autant, juste battu à la photo. Il est meilleur en venant de derrière. Sa place est à l’arrivée.

Cyrille Buhigné : Golden Visais (12) a réalisé une bonne performance récemment à Saint-Malo en étant déferré des antérieurs. Il a usé un peu de pied et sera ferré avec un peu de confort cette fois. Il n’est pas plus mal ainsi. En Bretagne, il aurait pu finir un peu plus près mais il a dû contourner des rivaux. Il s’adapte à droite comme à gauche et peut se placer.

Gaëtan Prat : Fa de My (14) va se présenter de façon un peu rapprochée mais paraît avoir récupéré. Le profil de Laval lui convient parfaitement. Cela fait partie de nos bonnes pistes en France. Elle doit affronter les 6 ans cette fois et une opposition plus relevée. C’est surtout ce qui m’inquiète. Ce n’est pas une grande débouleuse. Ensuite, elle tient. Elle a sa chance.

Source : Geny courses