Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 18 novembre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 18 novembre 2022

3.7/5 - (3 votes)

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Mizar à Vincennes

Stine Obstfelder : Exodus Brick (1) s’est blessé à un pied lors du voyage pour venir en France, le mois dernier. Tout est rentré dans l’ordre. L’an dernier, il s’était classé deuxième pour sa première sortie à Vincennes avant de connaître un problème physique. Il possède de bons moyens mais il risque d’être à court de compétition. La cinquième place nous satisferait.

Mlle Anaïs Michel : Gaudepsou (2) a été contraint aux extérieurs à Beaumont, ce qui est souvent rédhibitoire sur cet anneau. Auparavant, il s’était imposé sur le parcours qui nous intéresse, en trottant, une fois de plus, le nez au vent. Vendredi, il sera impératif de lui masquer l’effort pour ne pas entamer son moral. Il n’a jamais déçu pieds nus sur ce tracé et doit terminer dans les trois premiers.

Louis Baudouin : Galactée de Chenu (3) a été préservée pour ce meeting, après sa très belle réussite l’hiver dernier. Ici, c’est son premier gros objectif. Elle est stationnée à Grosbois et est vraiment très bien à l’entraînement. Il y a des européens mais on en attend une très belle valeur, d’autant qu’elle a hérité d’un bon numéro. En outre, elle est capable d’aller aux avant-postes comme d’attendre.

Hansen Erik Bondo : A Wonder Bi (4) est ok au travail et meilleure à Vincennes. Elle s’adapte à toutes les distances. Elle peut aller en tête mais est mieux en venant de derrière.

Erwin Bot : Jason Dragon (6) a très bien couru en dernier lieu. Donc, j’espère qu’il sera dans les trois-quatre premiers. Il est en bonne forme. Il est mieux à venir de derrière, mais peut aussi aller devant. Il va apprécier le parcours proposé, sur lequel il s’est déjà imposé.

Julien Raffestin : Galaxie de Flam (7) a effectué un break cet été. C’est une jument imposante et elle a pris beaucoup d’embonpoint. Elle a désormais trois courses dans les jambes. Dernièrement, elle affrontait de sérieux clients en étant ferrée. J’ai du mal à juger son degré de forme à l’entraînement. Je compte, malgré tout, sur le déferrage et les artifices pour la voir courir en progrès et réaliser une bonne performance.

Stine Obstfelder : Gardner Shaw (8) s’est retrouvé bloqué dernièrement, sur ce parcours, et n’a pu s’exprimer que tardivement. Lors de sa sortie précédente, il avait pris la troisième place d’un bon lot. Il est au top et idéalement engagé, mais il doit s’élancer en dehors. Cela dit, il part très bien à l’autostart. Il a sa place dans les cinq premiers.

Pierre Belloche : Gagnante Mesloise (9) s’est fâchée sur la martingale dernièrement alors qu’elle était très bien à l’entraînement dans cette configuration. Elle a bien suivi en retrait. Elle était tombée nerveuse cet été. Elle est très bien au travail et l’engagement est sur-mesure. De plus, l’autostart va l’avantager. Je sais qu’elle n’est pas facile à recommander, mais j’en attends une réhabilitation.

Giacomo Liccardo : Alcarro Light (10) n’était pas au mieux lors de ses dernières prestations mais cela n’est plus qu’un mauvais souvenir. Il donne satisfaction à l’exercice. Il peut prendre une place.

Hansen Erik Bondo : Even Steven (11) est mieux sur les longues distances mais il n’y a pas le choix des engagements. On va voir ce que cela va donner. C’est un peu un test, mais je pense qu’il va avoir besoin de quelques courses avant d’être prêt.

Jean-Michel Bazire : Criterion (12) s’est bien défendu à plusieurs reprises ces derniers temps. Sa récente sortie sous la selle est bonne. Il est toujours au mieux et l’engagement reste correct. En s’élançant en seconde ligne, il peut de nouveau accrocher une place.

Christian Douillet : Gravaleta (13) a démarré assez vite en dernier lieu et je crois que cela lui a été préjudiciable à la fin. Lors de sa sortie précédente, elle courait super bien à Reims. Elle est plaquée devant, car je la trouve plus à l’aise ainsi. C’est un peu sa distance aussi. Cela va dépendre du parcours, car il faut la cacher. Si cela se passe bien, elle peut être dans les cinq premiers.

Jean-Michel Bazire : Mateo de Rêve (14) s’est rapidement montré fautif dimanche à Vincennes, au trot monté. Auparavant, il avait bien fait dans cette spécialité. Son passage sous la selle peut lui avoir fait du bien. Je ne l’ai drivé qu’une fois depuis son arrivée à l’écurie. J’espère qu’il va se montrer appliqué pour son retour à l’attelé. Une place est à sa portée.

Jean-Marc Maurice Riaud : Mad Princess (15) est arrivée depuis peu à l’écurie. Elle va bénéficier d’un bon programme sur la Côte d’Azur. Elle se montre maniable à l’entraînement, mais elle risque de manquer de condition pour bien faire, d’entrée de jeu, sur les 2.100 mètres de la grande piste de Vincennes. Cette course a valeur de test. Elle n’aura pas la partie facile.

Source : Geny courses