Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 2 avril 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Amalthéa

Jo Corbanie : Onceforall Face (1) est un nouveau pensionnaire. Cela fait quatre semaines qu’il est arrivé chez nous. Il travaille très bien et a de bonnes jambes. Avec l’aide d’un bon parcours, je pense qu’il est capable de prendre un petit chèque.

Gabriel Angel Pou Pou : Coumba Kuky (2) ne s’est pas montrée convaincante cet hiver. Elle est allée reprendre de la fraîcheur à la campagne où elle travaille bien. Ce n’est pas une grosse mangeuse et elle manque souvent d’état. Vendredi, elle effectue une petite rentrée tout en étant bien engagée. J’ai besoin qu’elle me rassure.

Eric Beudard : Be Cool d’Eb (3) démarre bien avec Anthony Barrier. Il a pu en profiter, ainsi que d’un très bon parcours pour s’imposer en dernier lieu. Il est resté bien. Il a de la vitesse et va mieux démarrer derrière l’autostart. Après, c’est une question de déroulement. S’il peut s’exprimer dans de bonnes conditions, il a son mot à dire.

Dominik Locqueneux : Dona Viva (4) n’a pas couru depuis plusieurs semaines de façon volontaire. J’ai remarqué qu’elle était moins à son affaire l’hiver. Elle court bien sur sa fraîcheur. J’ai essayé de préparer au mieux cette épreuve. La petite piste lui convient bien et on a hérité d’un numéro favorable. Elle dispose d’une bonne chance.

Gabriel Angel Pou Pou : Candidat d’Ortige (5) a été arrêté plus d’un an suite à des problèmes de santé. Il s’est bien requalifié récemment à Grosbois et a bien travaillé depuis, mais il va logiquement avoir besoin de plusieurs courses pour retrouver son meilleur niveau. Vendredi, il n’aura pas la partie facile.

Jean-Michel Bazire : Douxor de Guez (6) était parti pour la gloire lorsqu’il s’est montré fautif à mi-ligne droite en dernier lieu. Sa forme n’est pas à mettre en cause. Il bénéficie d’un bel engagement sur un parcours qu’il apprécie et il sera déferré des quatre pieds. Tout est donc réuni pour qu’il termine dans le quinté même si sa marge est minime.

Nos Tuyaux par mail !

Pour recevoir nos pronostics PMU dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Grégory Thorel : Doum Jénilou (7) effectuait une rentrée en dernier lieu. Dans ce quinté, il ne peut pas être mieux placé aux gains. La petite piste va lui changer les idées. En revanche, j’aurais souhaité un numéro de 1 à 4. Le 7 complique sa tâche. J’espère que tout se passera bien, car, en théorie, je m’attends à le voir bien se comporter.

Jean-Luc Dersoir : Equinoxe Jiel (8) a très bien couru à Lisieux, alors qu’il se présentait principalement pour préparer ce Prix Amalthéa. Il est resté au top et se plaît particulièrement sur les courtes distances. Il aurait été toutefois plus à son affaire sur la grande piste. Il est bien engagé et sa forme ne fait aucun doute. De plus, il semble s’assagir. J’y crois.

Emmanuel Ruault : Datcha (9) a parfois joué de malchance cet hiver. À Caen, elle a eu un bon comportement, d’autant qu’elle s’élançait en seconde ligne et avait un peu de confort sous les pieds. Elle est revenue au niveau qui était le sien il y a un an. Il faut subir mais elle peut accrocher une place sur le podium.

Sydney Van den Brande : Bryssel (10) a répondu à nos attentes à Enghien. Il était en première ligne et avait pu aller de l’avant. Les données sont différentes avec la petite piste de Paris-Vincennes et une position en seconde ligne. Il était parfait au travail mardi, avec de l’envie. Il est capable de terminer parmi les cinq premiers.

Jean-Michel Bazire : C.D. (11) manquait de souplesse dernièrement lors des canters. Elle a été soignée et me paraît mieux. L’autostart et la petite piste ne vont pas la déranger, au contraire, mais elle doit s’élancer en seconde ligne, ce qui n’est jamais évident. Il faudra que tout se passe bien pour qu’elle accroche une place.

Pierre-Alain Rynwalt-Boulard : Belle Emotion (12) a été rapidement disqualifiée en dernier lieu. Certes, elle est en seconde ligne mais pas en dehors. Elle aurait eu une première chance si elle avait été en première ligne. Là, elle a son mot à dire pour terminer dans le quinté. Après, il faut que le déroulement de la course lui soit favorable.

Philippe Daugeard : Whole Lotta Love (13) a encore très bien tenu sa partie à Enghien. Il revient à Paris-Vincennes où il a déjà brillé. On est en seconde ligne et il faudra compter sur un déroulement de course favorable. Physiquement, il est resté très bien. Il évolue dans sa catégorie. Avec un parcours sans encombre, il a sa place à l’arrivée.

Jean-Michel Bazire : Eveil du Châtelet (14) s’était blessé avant le meeting d’hiver et avait dû être arrêté. Il n’est pas affûté pour cette rentrée après sept mois d’absence. De plus, il n’est pas performant à l’attelé. Ferré, il doit être écarté.

Franck Nivard : Martin de Bos (15) a rapidement pris le galop à Enghien. Il était alors difficile de le juger. Il a dû progresser depuis. Il doit surtout s’élancer en seconde ligne ce qui nécessite un peu de réussite. Il est capable de tout faire dans un parcours. C’est un avantage. Il a les capacités pour s’imposer.

Patrick Terry : Casting de Chenu (16) a gagné sa course en début d’hiver sur les 2.100 mètres. Après cela, sans démériter, notamment en trottant 1’13 » sur les 2.700 mètres, il a dû se contenter des petites places. Dernièrement, il a trop tiré. Il est en forme mais, en seconde ligne, avec le 16, il faudra que tout se passe bien. Sa chance est secondaire.

Source : Geny courses

A lire également