Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 21 octobre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 21 octobre 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Thémis à Vincennes

Stine Obstfelder : Gardner Shaw (1) a très bien couru à Cavaillon. Il devait rendre vingt-cinq mètres et a effectué la dernière moitié du parcours avec une roue crevée. Il était arrivé en France fatigué par le long voyage, mais il est désormais au top et s’est bien acclimaté à Grosbois. La grande piste de Vincennes ne va pas lui poser de problème. Une place est à sa portée. Jörgen Westholm est confiant.

Joris Filograsso : Ghost des Charrons (2) est en forme. En outre, Vincennes et la distance proposée lui plaisent. C’est un bel engagement pour lui. Il faut un bon parcours. Si cela se passe bien, je compte sur lui pour une bonne performance.

Charles Dreux : Grâce du Digeon (3) doit se frotter aux mâles et aux étrangers cette fois, mais elle est sur la montante. À l’entraînement, elle est parfaite. Elle devrait lutter pour la victoire à ce niveau. Elle a ma confiance.

André Le Courtois : Expert Delta (5) a bien couru la dernière fois mais cela s’est mal passé dans le parcours. Il faut le laisser bien s’équilibrer pendant deux mille mètres, puis lui faire faire la ligne droite. En effet, si on le provoque, il est fautif. Il est imprévisible, mais s’il est dans un bon jour, il a sa place dans les cinq premiers.

Damien Dodin : Diable Ludois (6) a fait deux petites courses de rentrée. Il revient bien mais va encore avoir besoin de cette sortie. Il sera cependant déferré des postérieurs. On va commencer à “l’ouvrir” un peu, cela va me permettre de le juger. Je pense qu’il va bien courir. C’est un cheval à suivre pour plus tard.

Franck Ouvrie : Cyrano de B. (7) s’est imposé plaisamment dernièrement, sur les 2.700 mètres, dans un lot bien composé. Il est agréable à driver et fait toutes ses courses. Il faut, cette fois, rendre la distance, mais il est maniable et sait finir ses parcours. Il y a encore quelques sérieux adversaires, mais sa place est dans les trois premiers.

Hervé Sionneau : Deus Ex Machina (8) m’a paru sur la montante en dernier lieu. Il n’a pas été heureux, sans quoi, il aurait pu jouer un rôle. Il est en progrès. Ici, c’est un peu rapproché mais je me laisse tenter, d’autant que le lot s’est un peu creusé. Il est barré pour les premières places, mais il peut accrocher un lot. Il faut gérer quelques péripéties de santé, mais il est encore compétitif.

Vitale Ciotola : Zerozerosette Gar (9) était parti faire la monte en Italie et n’a pas couru depuis bientôt un an. C’est donc une grosse rentrée. Il va logiquement manquer de condition, d’autant qu’il ne travaille jamais très vite. Il va avoir besoin de plusieurs parcours pour revenir au mieux. J’espère qu’il sera opérationnel à la fin du mois prochain. En attendant, il faut l’écarter.

Romain Congard : Gently de Muze (10) aura de meilleurs engagements à venir, notamment dans le GNT. Ici, il évoluera ferré et rend la distance. Sa tâche sera très compliquée dans ces conditions. Il vaut mieux le revoir.

Loïc Chaudet : Déesse Noire (11) m’a déçu dernièrement à Vincennes. Je m’attendais à la voir mieux finir. Il faut dire qu’elle avait pris de l’embonpoint en mangeant l’herbe de son pré. Désormais, elle va dans un paddock en sable. Elle est mieux et a d’ailleurs très bien travaillé récemment. Elle sera, de nouveau, muni d’œillères descendantes et pieds nus. Elle est en mesure d’accrocher une place.

Jean-Marie Monclin : Fly Speed (13) reste ferré, car on lui protège les pieds en vue du Prix Reynolds, le 7 novembre, sous la selle. Il a besoin de ce parcours, où il a l’inconvénient de rendre vingt-cinq mètres. Cependant, il n’est pas hors d’affaire pour autant, à l’issue d’un déroulement de course favorable.

Romain Derieux : Eileen (14) a été malade une quinzaine de jours à son retour de Cagnes. Aussi, elle n’a pas été revue depuis. Ici, elle va se présenter en bonne condition. Elle a bien travaillé dernièrement. Elle évoluera ferrée avec quatre “alus” légers, ce qui ne va pas l’empêcher de défendre ses chances. Avec Grâce du Digeon en tête, la victoire sera difficile mais elle peut se placer.

Pierre-Alain Rynwalt-Boulard : Digne et Droit (15) a répondu à mes attentes pour sa rentrée à Caen. Il est bien au travail et sera allégé dans sa ferrure. Il n’est toutefois pas encore à 100% et a l’inconvénient de rendre vingt-cinq mètres. S’il terminait en fin de combinaison, à l’issue d’un bon parcours, le contrat serait rempli.

Cyril Chenu : Firello (16) était bien souple pour sa rentrée. Ici, ce n’est pas du tout un objectif. Il a encore besoin de se remettre dans le bain.

Source : Geny courses