Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 22 juillet 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 22 juillet 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Grand Prix de la Ville de Cabourg

Vitale Ciotola : Bilo Jepson (1) ne va jamais à fond. On court tout le temps caché. Je le trouve bien mais Happy Valley est un penalty. Il faut le voir pour une place.

Antoine Lhérété : Eawy d’Eole (2) aurait pu prétendre à la quatrième place dernièrement sans sa faute à mi-ligne droite. Je l’avais plaqué des postérieurs et il n’était pas à son aise ainsi. Sa performance était bonne d’autant qu’il s’était retrouvé loin Je vais lui laisser ses petits fers cette fois. Certes, il part au premier échelon mais l’opposition est toute autre. Il va essayer d’accrocher une petite place mais pas mieux.

François Lagadeuc : Sahara Jaeburn (3) m’a vraiment beaucoup plu lors de sa dernière sortie à Enghien. C’est un cheval assez sympa mais avec lequel il faut juste faire attention à la volte. Ensuite, il est assez sûr. La corde à droite ne lui posera pas de problème car j’ai gagné avec lui à Cholet. Ici, il dispose d’une belle chance en tête. Je pense qu’il faut partie des chevaux capable de lutter pour le succès.

Jean-Michel Bazire : Aura Sl (4) découvre un bel engagement au premier échelon. Sa dernière sortie au monté à Enghien est très bonne. Elle s’adapte à toutes les pistes et circonstances de course. Elle a fait ses preuves à main droite. Elle sera déferrée des quatre pieds cette fois. Elle peut viser le podium.

Mathieu Mottier : Fakir de Mahey (7) reste sur deux succès. Il est dans sa saison, car il aime bien les beaux jours. Ici, il n’aura pas une tâche facile, car c’est un bon lot mais il devrait être compétitif pour les premières places. Comme la piste de Cabourg est moins bonne que celle de Vincennes, je préfère préserver ses pieds, raison pour laquelle il ne sera que plaqué des antérieurs.

Luc Gaborit : De la Chenevière (8) a fait deux fautes en dernier lieu, je ne sais pas trop pourquoi. Je pense qu’il y avait la place pour prendre un chèque après un bon parcours. Ensuite, elle a tracé une super ligne droite. Ces derniers temps, cela n’est pas allé dans le bon sens. C’est sûr qu’elle n’a plus de marge et j’ai un peu besoin qu’elle me rassure. On y va avec des prétentions mais je ne sais pas trop où j’en suis.

Hughes Levesque : Favori de l’Iton (9) était vraiment sur la fraîcheur en dernier lieu, lors de sa rentrée. Il n’a pas fait une ligne droite extraordinaire mais a soutenu son effort jusqu’au bout et sa prestation a été bonne. Il sera un peu mieux ce coup-ci mais ce n’est pas le même lot. Si ça se passe très bien, il peut être dans les cinq premiers mais il n’y a rien de fait d’avance.

Adrien Pereira : Flower By Magalou (10) s’est bien comportée en dernier lieu. Ici, il s’agit d’un bel engagement mais il y a de la concurrence. Elle n’a plus trop de marge avec ses gains. Il lui faudra un bon parcours, caché, pour espérer quelque chose.

Pierre Houel : Donuts Deladou (11) est en forme mais c’est compliqué pour lui face aux jeunes. On profite qu’on ne soit pas très loin d’un point de vue géographique, d’autant qu’aux gains, c’est un engagement qui reste correct. Cela dit, c’est sûr que ce n’est pas une tâche facile. On a essayé de l’aider avec quelques soins. On espère qu’il sera un peu mieux mais, s’il terminait cinquième, cela serait déjà très très bien.

Louis Baudron : Faithful (12) a eu du mal à prendre le dernier tournant la dernière fois, alors qu’il était encore bien en course. C’est pour ça qu’on essaye corde à droite cette fois-ci. A Bernay, le 1er mai, cela s’était bien passé à main droite mais c’était sur l’herbe, donc sur une piste plus souple. J’espère que cela se déroulera aussi bien. On l’a gardé pour ce bel engagement.

Julien Le Mer : Douceur du Chêne (13) a connu quelques petits soucis après sa rentrée début juin et n’a pas fait grand-chose pendant quinze jours. Elle a du travail derrière elle pour cette petite reprise. Elle se plaît à main droite et Cabourg lui convient. Je la déferre d’entrée de jeu. Certes, rendre la distance sera compliquée mais si elle peut se faire ramener, elle n’est pas incapable d’accrocher une petite place.

Jean-Michel Bazire : Victor Ferm (14) a réalisé une grande course à La Rochelle et aurait gagné sans mon erreur de mains. Il retrouve son bon niveau. Il est resté très bien. Même s’il rend la distance, il m’apparaît très compétitif à ce niveau. Il n’aura aucun problème pour évoluer à main droite. J’y crois.

Jean-Michel Bazire : Fairplay d’Urzy (15) a réalisé sa saison de monte au printemps. Il est temps de reprendre la compétition. C’est une rentrée. Il rend la distance et aura du mal à se mettre en évidence. Si Eric Raffin est libre, il sera son partenaire à Saint-Malo début août dans le GNT. Ici, il faut le regarder courir.

Source : Geny courses