Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 26 novembre 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 26 novembre 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Triton

Jean-Luc Dersoir : Cela s’est très bien passé en dernier lieu, à La Capelle, pour son retour corde à gauche, ce qui m’incite à tenter ma chance à Vincennes. Forever Jiel (1) est un peu en retard de gains suite à des soucis, mais ses dernières performances montrent qu’il est en forme. C’est un test mais, si cela se passe bien, il ne lui est pas interdit de s’immiscer en fin de combinaison.

Benoît Robin : Fuchsia Pierji (2) n’a pas démérité dernièrement. Je pensais pouvoir prendre la quatrième place, mais il a légèrement plafonné à la fin. Il avait besoin de cette vraie course. Il devrait se montrer plus affûté vendredi. Il est bien engagé et sera, cette fois, pieds nus. Il semble barré pour la victoire par quelques rivaux, mais une place reste à sa portée.

Yves Dreux : Feeling Boy (3) a très bien tenu sa partie, dernièrement, pour son retour à Vincennes. Il est resté au top et retrouve une opposition similaire. Il est capable de faire une faute à tout moment, il est donc difficile d’établir un pronostic. Cela dit, s’il se montre aussi appliqué qu’en dernier lieu, il devrait jouer les bons rôles, d’autant qu’il sera plaqué devant et « DP » ce qui devrait l’avantager.

Thibaut Dromigny : Fakir de Gesvres (4) a encore bien tenu sa partie sur les 2.100 mètres récemment, même s’il n’a pas pris d’argent. Je n’ai pas forcément été inspiré à ne pas le décaler « à deux » dans la montée. Courir caché lui convient bien. Il ne prend pas dur et répète ses valeurs. Il est toujours aussi bien. Devancer Fogo Pico (15) et Farrell Seven (5) ne me paraît pas envisageable mais, à l’issue d’un bon parcours, il peut se placer.

Jean-Michel Bazire : Farrell Seven (5) avait besoin de s’imposer à Bordeaux pour être bien placé aux gains ici et être sûr de courir. Il l’a fait de bonne manière. Pour son retour sur la grande piste, je le déferre des quatre pieds cette fois. On va essayer de prendre notre revanche sur Fogo Pico (15), qui vient de nous devancer. Il est parfait au travail et j’ai entière confiance en lui.

Guillaume Gillot : La dernière fois, Emblème Castelets (6) s’est retrouvé un peu loin. Je n’ai pas pu trop m’en servir dans la ligne droite, car il partait un peu à gauche, mais il a tracé une bonne fin de course. Il est meilleur à droite mais, vu ses gains, il faut aller à gauche. Il est en forme et a été préparé pour ça. Il y a de l’opposition, mais je compte sur lui. Il peut aller devant comme attendre.

Recevez nos pronostics dans votre boîte mail

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Pascal Lelièvre : Dernièrement à Bordeaux, Falco Fun (7) s’est un peu trompé dans ses allures lorsque son driver l’a décalé pour finir. Il a été disqualifié, alors qu’il avait pris la troisième place. Sa forme est donc très bonne et l’engagement idéal. Il est beaucoup plus détendu désormais et les 2.700 mètres ne devrait pas le déranger. Malgré la présence de deux ou trois clients, il a sa place dans le quinté.

Jonathan Vanmeerbeck : Fuego du Mortier (8) était trop frais dernièrement au Croisé-Laroche où il s’est élancé au galop. Sa forme ne fait aucun doute et il réalise une excellente saison. Cette fois, il sera pieds nus et confié à Franck Ouvrie, qui le connaît très bien. Sur ce parcours de tenue, il est préférable de lui masquer l’effort, mais je serais déçu qu’il ne termine pas dans le quinté.

Etienne Lefranc : En dernier lieu, Forum de Tillard (9) s’est retrouvé trop loin pour prétendre disputer l’arrivée. C’est une course qu’il vaut mieux effacer. N’ayant pas le choix des engagements, je tente le coup à Vincennes, où il est un peu moins à l’aise sur la grande piste. Il me semble être en bonne condition. Il vaut mieux un parcours caché. Je le vois plus pour la quatrième ou la cinquième place.

Sébastien Ernault : Farinelli Paulois (10) a pleinement répondu à mon attente à Enghien le mois dernier. Je ne pouvais le mener, étant suspendu. S’il avait pu s’exprimer un peu plus tôt, il aurait lutté avec la lauréat. Il est constant et répète toutes ses courses. C’est vraiment un chic cheval. Je le déferre des quatre pieds. Farrell Seven (5) et Fogo Pico (15) sont de sérieux rivaux, mais le mien a aussi un premier rôle à jouer.

Franck Nivard : Eagle Wind (11) a du mal à retrouver son bon niveau après avoir été longuement arrêté. Il devrait courir en progrès sur ses deux courses de remise en jambes, mais il s’attaque à forte partie dans ce quinté. En effet, les 6 ans seront difficile à devancer. Vendredi, il est préférable de l’écarter.

Jörgen Westholm : Figaro Vici (12) a couru honnêtement, sans plus, pour son retour à Paris-Vincennes sur la petite piste. Il n’était pas affûté. Il a fait un mois à la plage depuis et a travaillé plus intensément. Je le sens davantage prêt. Il va revenir à Grosbois après cette course. Il a déjà fait ses preuves à ce niveau. Il lui faut la bonne course mais, s’il peut l’obtenir, il est capable de terminer parmi les cinq premiers.

Michel Dabouis : Epicure (13) a pleinement répondu à mon attente à Nantes, où il trottait 1’13″6, alors qu’il rendait la distance. La ficelle de son débouche-oreille s’est bloquée dans le tournant final et il a perdu un peu de temps, sans quoi il y aurait eu lutte pour la victoire. Il est encore mieux qu’avant cette sortie. Il lui faut la bonne course. Dans ce cas, il me paraît très compétitif.

Philippe Daugeard : Espoir des Champs (14) a été plus en forme cet été. Il commence à être un peu fatigué de sa saison, raison pour laquelle on lui a laissé reprendre de la fraîcheur pour cette sortie qui sera sa dernière de l’année. Il n’est pas allé souvent à Vincennes, faute d’engagements, mais le profil de la piste ne devrait pas le gêner. Comme il est aussi monté en gains, s’il finissait quatrième ou cinquième, on serait content.

Florian Joseph : La préparation n’avait pas forcément était idéale avant son retour à Paris-Vincennes. Aussi, je n’étais pas très confiant, mais Fogo Pico (15) a répondu présent. J’ai eu de la réussite à m’infiltrer en dedans. Il est capable de tout faire dans un parcours et même aller de l’avant. Il retrouve une opposition similaire. Il faudra battre Farrell Seven (5). Le mien est resté en pleine forme et doit confirmer.

Source : Geny courses