Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 4 novembre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 4 novembre 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Barbara à Vincennes

Yves Dreux : Feeling Boy (1) : Même s’il a réussit sur les 2.100 mètres de la grande piste au cours de sa carrière, ce n’est pas forcément son parcours de prédilection. J’ai attendu cet engagement depuis sa dernière sortie à Craon. Cela remonte à six semaines mais il a pu travailler dans de bonnes conditions. Je le trouve très bien. Il n’a pas d’étrangers et de jeunes à affronter. J’estime qu’il a une première chance.

Michel-X. Charlot : Fête d’Eurvad (2) réalise une belle saison et a fini par remporter une course sur le parcours qui nous intéresse. Elle a connu un petit problème à un pied et n’a donc pas couru depuis plus d’un mois. Tout est rentré dans l’ordre et j’ai pu la préparer comme il faut pour ce bel engagement. Elle affronte, cette fois, les mâles, mais sa place est dans le quinté, si tout se passe bien.

Jérôme-Michel Legros : Après une rentrée à Rambouillet, où la piste était collante, Fusée des Vaux (3) a montré qu’elle avait besoin de courir, à Lisieux. Elle était ferrée et sans artifice, contrairement à vendredi, où elle sera mise en mode compétition. Elle peut manquer d’un parcours mais elle est bien engagée et a hérité d’un bon numéro. Elle ne devrait pas tarder à refaire parler d’elle et peut-être dès ce vendredi.

Cyril Chenu : Ecume de Furetais (4) a eu un très bon comportement sur les 2.100 mètres début septembre. Elle s’était “sortie” du numéro 9. Il ne faut pas chercher à la démarrer et subir. Ainsi, elle sait finir ses courses. À Laval, le mois dernier, elle a reculé derrière un rival fautif. Le parcours n’a pas été favorable. Depuis, je l’ai gardée pour cette épreuve. Elle me paraît très bien. Il faudra un peu de réussite.

Jean-Marie Roubaud : Estournel Mouriez (5) était moins bien lors de sa dernière sortie de l’été à Cagnes. Depuis, il a eu un très bon comportement pour une petite rentrée à Borély. Sa deuxième place lui permet d’être très bien placé en première ligne. Il apprécie beaucoup les 2.100 mètres. Il est parfait au travail. Je le déferre des quatre pieds. Il aime subir. Ici, je le déplace avec des ambitions de victoire.

Joël Hallais : À Caen, le 23 octobre, Far West du Rib (6) était ferré et s’est mis un coup dans un genou, d’où sa faute. Il a bien suivi ensuite. De condition, il est très bien en ce moment. Il s’adapte parfaitement aux 2.100 mètres. Il lui faut juste subir la course et utiliser sa pointe de vitesse dans les trois cents derniers mètres. Son numéro est correct. Je peux le plaquer à nouveau. Il est compétitif.

Xavier Thielens : En dernier lieu, c’était pour essayer de l’emmener en condition pour cet engagement. Ecalgrain (7) est brave et sa préparation s’est bien passée. Ce parcours de vitesse et la grande piste ne vont pas le déranger. L’idéal serait qu’il y ait un peu de train et qu’il soit caché pas très loin de la tête. Tous les feux sont au vert et nous serions déçus s’il n’était pas dans les trois premiers.

Mlle Morgane Blot : Cela va être une découverte, un nouvel environnement pour El Capitano (8). On prépare ses objectifs de l’hiver, c’est-à-dire les épreuves au monté. On va faire une vraie course. Il faut que cela lui serve de tremplin pour être prêt pour la fin du mois. Donc, on ne va pas se priver d’une sixième ou septième place mais je pense qu’il ne peut pas faire mieux pour l’instant.

Patrick Terry : Forsica du Rocher (9) a très bien couru en dernier lieu, à Laval, mais n’a pas trop de marge. Il est brave et généreux, au-dessus des réclamers et un peu en dessous dans ces lots-là. Il est en première ligne mais il va falloir un bon numéro derrière l’autostart (NDLR il a hérité du 9). Si cela se passe bien, il peut prendre une place.

Jonathan Vanmeerbeck : Espoir du Jour (10) aligne les échecs mais il n’a pas toujours été très chanceux. Il aurait pris une place, sous la selle, le mois dernier, sans une faute au début de la ligne droite. Je vais demander à son driver de la diriger à la corde et de viser la septième place. Il est préférable de l’écarter.

Christophe Petrement : Flicka du Sky (11) : Sa dernière sortie est bonne. Avec le numéro 9, elle s’est rapidement retrouvée piégée le nez au vent. J’ai pu la diriger à la corde dans le dernier tournant et elle a fini avec des ressources, derrière des rivaux fatigués. Vendredi, le lot est moins relevé mais il faudra un peu de chance en s’élançant en seconde ligne. Je compte sur elle pour jouer les bons rôles de ce quinté

Yvonnick Dousset : Après l’hiver dernier, je l’ai un peu ralentie et plutôt gardée pour le meeting d’hiver. Furieuse Purple (12) va encore manquer d’une course. Il faudrait vraiment qu’elle bénéficie d’un très bon parcours pour pouvoir terminer dans les cinq premiers.

Nicolas Dromigny : Les dernières sorties de Fakir de Gesvres (13) ne sont vraiment pas encourageantes. Il m’est difficile d’afficher de la confiance avant coup. Il est à son affaire sur les 2.100 mètres et son numéro est correct en seconde ligne. Néanmoins, il aura fort à faire pour être compétitif.

Jérôme David : En dernier lieu, Fée de Boisney (14) s’est très bien comportée. Avec les relais, elle s’est retrouvée loin. Après, elle n’a pas mal fini. Nous avons été satisfaits. Il faut la cacher et elle possède un bon petit bout pour finir. Elle sera peut-être même mieux sur 2.100 mètres cette fois-ci, avec un rythme plus élevé. Si elle était cinquième ou sixième, avec un bon parcours, cela serait bien.

Charley Heslouin : Il faut effacer sa dernière course à Enghien. Après quelques foulées de galop au départ, Fillette del Green (15) s’est retrouvée loin. Mieux vaut la juger sur ses précédentes sorties à Vincennes. Elle s’était classée troisième sur ce parcours, qu’elle apprécie particulièrement, début septembre, sans un bon déroulement de course. Le lot n’a rien d’extraordinaire et je suis logiquement confiant.

Source : Geny courses