Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 6 mai 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Bettina à Vincennes

Maxime Bézier : Flash Gordon (1) est actuellement en plein boum comme l’attestent ses dernières performances. Faute d’engagements favorables dans les semaines à venir, je n’ai pas hésité à le présenter de façon rapprochée. Il avait hérité du succès sur ce parcours, début avril, dans un bon chrono. Le lot est bien composé, avec notamment des 6 ans de qualité, mais il devrait confirmer.

André Le Courtois : La dernière prestation de Foxtrot Nobless (2) est très bonne. C’était une petite rentrée et il a vraiment connu un très mauvais déroulement de course, avant de bien terminer. Il sera en progrès là-dessus. A condition d’avoir un parcours à l’économie et que cela se passe bien, je compte sur lui pour une bonne performance.

Romain Derieux : Easy Maza (3) est bien. Il monte de catégorie et doit affronter des concurrents étrangers. J’espère une petite place avec l’aide d’un bon numéro (N.D.L.R. : il a hérité du 3).

Laurent Verva : En dernier lieu, j’ai dû avancer en partant pour venir me placer et Diego du Houlet (4) l’a un peu payé pour finir, tout en sachant qu’il n’avait pas couru depuis un bon mois. Il sera plus affûté pour cet engagement, où il aura aussi l’avantage d’être en première ligne ce coup-ci. Malgré la présence de plus jeunes compétiteurs que lui, on espère un bon classement.

Thierry Raffegeau : Comme elle n’avait pas un bon programme à l’attelé, Galla de Manche (6) a couru sous la selle ces derniers mois. J’ai essayé de la préparer au mieux pour ce bel engagement sur un parcours qu’elle apprécie particulièrement. Elle n’a jamais déçu sur ce tracé et a déjà trotté 1’11 »1. Je compte sur elle pour terminer dans les trois premiers.

Nicolas Jaulneau : C’est une rentrée et Dolce d’Ebane (7) vient d’arriver dans mon établissement. Pour l’instant, on continue d’apprendre à la connaître ; elle n’est pas des plus simples. J’en attends quand même quelque chose d’intéressant, car elle nous montre des moyens au travail. Si tout se déroule bien, elle devrait répondre présent, même ferrée.

Julien Raffestin : Forever Speed (8) vient de s’imposer pour la première fois à l’attelé, à La Capelle. Je savais qu’il pouvait se distinguer dans cette catégorie, après un bon début de carrière sous la selle. Dans la foulée, il découvre un engagement idéal au plafond des gains. Cela dit, il risque d’être pris de vitesse sur les 2.100 mètres. Il faudra que tout se passe bien pour qu’il revienne accrocher une place.

Stéphane Meunier : Evita Madrik (9) ne doit pas être condamnée sur ses derniers résultats. À Laval, j’avais demandé à Franck Ouvrie de ne pas lui donner une course dure si le déroulement de course n’était pas favorable, afin de préparer au mieux ce bel engagement. Elle apprécie ce parcours et sa forme est bonne. L’opposition est relevée, avec notamment de bons 6 ans, mais une place reste à sa portée.

Fabrice Lindrec : En dernier lieu, je pense que s’il était parti en première ligne, Forbach (10) aurait obtenu un meilleur classement. En seconde ligne, ce n’était pas facile. Il a fini correctement et n’a pas pris dur. Il reste sur plusieurs bonnes performances, évolue sur une courte distance à sa convenance et descend de catégorie. S’il a un bon numéro (N.D.L.R. : il a hérité du 10), il devrait être dans les cinq premiers.

Stine Obstfelder : Rocky Tilly (12) s’est élancé au galop dernièrement, ce qui n’est pas dans ses habitudes. Il avait déçu à Enghien où il n’avait pu accélérer pour finir. Il a très bien travaillé, lundi matin, et me paraît aussi bien que lors de ses meilleures performances. Il retrouve Matthieu Abrivard qui le connaît très bien. J’espère qu’il va se réhabiliter.

Benjamin Goetz : Galant Galaa (13) est irréprochable depuis plusieurs mois. Il apprécie particulièrement les départs lancés et a gagné sur ce parcours, cet hiver. Son numéro en seconde ligne reste correct. Le rythme devrait être soutenu, ce qui va lui permettre de revenir. Malgré la présence de quelques clients, je compte sur lui pour terminer dans les cinq premiers.

Jean-Michel Bazire : Armour As (14) n’a plus à faire ses preuves dans ce genre de confrontations. Dernièrement, le lot était plus relevé et il avait hérité du numéro 15. Il est un peu moins au large cette fois. Il apprécie ce parcours et semble en mesure de prendre une part active à l’arrivée.

Filippo Rocca : Alcide Roc (15) est en bonne forme et le parcours va lui convenir. Comme il a l’inconvénient de s’élancer en seconde ligne, il aura besoin d’un bon déroulement de course. Si tout se passe comme souhaité, je compte sur lui pour une belle performance.

Benjamin Goetz : Guérande (16) avait décompressé, après son séjour sur la Côte d’Azur. Sa rentrée était encourageante car elle a fourni une bonne fin de course. Elle va se présenter au mieux pour cet engagement favorable. Malheureusement, avec un tel numéro sa tâche se complique un peu. Cela dit, elle a réalisé de très bons chronos sur ce parcours et a sa place dans le quinté.

Source : Geny courses